Site créé pour ceux qui veulent discuter entre estimateurs positifs de la direction de la BD.
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Les Léglandaires ! (parodie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
MessageAuteur
MessageSujet: Les Léglandaires ! (parodie)   Ven 1 Nov - 12:35

Avant-propos :
Fiches de personnages :
Si vous souhaitez découvrir l'histoire "sans filet", passez à la suite. Mais sinon, voilà une petite présentation rapide de nos personnages principaux :
Spoiler:
 



Chapitre 1 : Pro"lolololo"gue !

Par delà les montagnes de "Shieur" s'élevait la plus enfumée des demeures : un château appelé "Camhell". (N.B. : je ne fume pas... comment ça tout le monde s'en fiche ?!)

Encore plus étrange et enfumé était son propriétaire, craint et connu sous le nom de "Marhell, le sorcier gris". (ne confondez pas avec Gandhalf)
Son but était d'accumuler le plus de pouvoir possible pour enfumer le monde d'Akysia et voir tous ses habitant suffoquer jusqu'à la mort.
Mais ses plans fumeux étaient sans cesse déjoués par cinq justiciers incarnant les plus belles... enfin, certaines valeurs d'Akysia.
On appelait ces héros les Léglandaires !

Gyfflenler : l'homme-bête
Radina : la princesse magicienne
Danaol : chevalier du royaume de Bolars
Razzta : le colosse de Ramry
Sushy : l'elfe élémentaire

Chaque nouvelle défaite énervait Marhell au plus haut point qu'il détruisit peu à peu tout son mobilier. Malgré les conseils de son psy d'abandonner son idée débile d'enfumer la Terre, il décida d'utiliser la pierre de Jovenia pour transformer les Léglandaires en bébés inoffensifs afin qu'ils arrêtent de le faire ch*** !
Mais au moment où il allait s'en servir contre eux (après les avoir attirés dans son château), son Parkinson naissant le fit échapper la pierre qui se brisa au sol.
Darkhell fût touché de plein fouet par l'onde de choc magique et sembla terrassé sur le coup (parce que ces couillons de Léglandaires ont oublié de regarder ce qu'il y avait sous la cape...)
Tout le monde redevint un enfant de douze ans suite aux retombées, et même si les vieux des maisons de retraite en furent contents, la plupart des autres en voulurent aux Léglandaires de cet accident.

"Maintenant, ma femme arrête pas de se plaindre au lit !"
"Ma fille se fiche de ma g***** !"
"Bouuuh, les Léglandaires !"

Les Léglandaires, qui en avaient marre de se faire insulter, décidèrent de déformer leur groupe et partirent vivre leur vie chacun de son côté.

FIN.



...................... (non mais attends, c'est que le début, là !... et mer** !)

____________________________________________
Ceux que ça intéresse, voici l'adresse de mon blog (centré sur une fic' que j'écris : Eperdia) :
http://mayo-mayo.skyrock.com/


Dernière édition par Mayo le Dim 24 Nov - 0:03, édité 3 fois

Admin tout-puissant
Admin tout-puissant
avatar


Mayo
Messages : 2063
Date d'inscription : 06/05/2009
Age : 31
Localisation : dans l'abysse intersidérale de l'harmonie cosmique (je me suis un peu paumé...)

Feuille de membre
Votre niveau avertissements:
5/5  (5/5)
Vos points de jeux:
3/3  (3/3)

Revenir en haut Aller en bas
http://legendsecondarc.forumactif.org
MessageSujet: ch.2   Ven 1 Nov - 12:36

Chapitre 2 : Deux "amis" se retrouvent


Deux ans plus tard...

Arbitre : À vos marques !... prêts ? Partez !!

Annonceur : Et c'est Nioki (pas mieux) qui prend une belle avancée sur ses concurrents dès le départ de la course !... Nous rappelons les règles : les coureurs doivent, au moyen de piques, empaler le plus d'oisillons possibles aux nids des différents arbres. Ceux qui tombent à terre sont éliminés.

Un oiseau piaille sur une branche d'arbre, Nioki le remarque et bondit vers lui. Mais tout-à coup, une ombre bondit derrière lui, lui troue l'arrière de la tête avec sa pique, puis saute vers le nid pour empaler son premier "point".
Les juges sont perplexes...


Juge 1 : C'est pas interdit dans le règlement de tuer les concurrents ?

Juge 2 : Pas que je sache...

Juge 1 : Dans ce cas... Nioki est éliminé !

Gyffl : Niaf ! Bien fait pour lui, je pouvais pas le digérer, ce Nioki. Gràce à la récompense du premier prix, je vais enfin pouvoir m'acheter ce magazine érotique que j'ai vu l'autre jour. Et il n'y a personne pour se mettre en travers de ma...

Un garçon encapuchonné est alors devant lui.

Gyffl : ... route ?

Il fait un croche-pied à Gyffl qui se ramasse la tête la première au sol.

Gyffl : ... Espèce d'en*****é !! Dis-moi ton nom pour que je l'écrive sur mon papier toilette !... Après t'avoir tué, bien sûr.

Le garçon se découvre.

Danaol : Tu ne te souviens de ton ancien compagnon Léglandaire, Gyfflenler ?

Gyffl : ... Da... nacol...

Danaol : Danaol !! *grrr*

Gyffl : … C'que ça fait plaisir de te voir !

Il lui donne un coup de poing au ventre.

Danaol : Eh ! Qu'est-ce qui te prend ?!

Gyffl : Ça c'est pour m'avoir fait perdre la course !

Puis il l'embrassa fougueusement.

Gyffl : Et ça, c'est pour être revenu !

Danaol : Il faut que t'arrête avec ça... On était saouls et...

Gyffl : Ça ne t'a pas empêché d'aimer ça.

Danaol : Et puis, je t'ai déjà dit que ça le fait pas pour un chevalier d'être... enfin, tu vois...

Gyffl : On garde ça pour nous... Et puis, t'aime aussi les filles, tout comme moi.

Danaol : Comment t'en es aussi sûr ?

Gyffl : Oh... Ca se sent, ces choses-là, quand on a mon expérience !

Danaol : Euh... Je ne suis pas venu pour ça... Gyfflenler...

Gyffl : Chuuut... Je cache mon identité de Légendaire pour pas qu'on m'em********. Appelle-moi juste Gyffl.

BAFF !

Gyffl : Hé ! Pourquoi tu m'as giflé ?!

Danaol : C'est pour t'être foutu de mon prénom tout-à l'heure.

Gyffl : ... OK...

Danaol : Venons-en aux faits : j'ai besoin de reformer les Léglandaires pour une ultime mission.

Gyffl : Et tu comptes sur moi pour revenir ?! Écoute, je t'aime bien, mais j'ai pas envie de me retaper un groupe aussi pourri, sans vouloir vous vexer, toi et Radina... Pour rien au monde, je...

Danaol : Si tu viens, je... (lui chuchote des choses à l'oreille)

Gyffl : Je te suis sans hésiter !... Mais j'ai une dernière chose à faire.

Il s'éloigne un moment pour revenir en courant, un magazine érotique sous le bras.

"Rattrapez-le !"
"Au voleur pervers !"

Gyffl : Bon alors, on y va ?

____________________________________________
Ceux que ça intéresse, voici l'adresse de mon blog (centré sur une fic' que j'écris : Eperdia) :
http://mayo-mayo.skyrock.com/


Dernière édition par Mayo le Dim 10 Nov - 21:45, édité 1 fois

Admin tout-puissant
Admin tout-puissant
avatar


Mayo
Messages : 2063
Date d'inscription : 06/05/2009
Age : 31
Localisation : dans l'abysse intersidérale de l'harmonie cosmique (je me suis un peu paumé...)

Feuille de membre
Votre niveau avertissements:
5/5  (5/5)
Vos points de jeux:
3/3  (3/3)

Revenir en haut Aller en bas
http://legendsecondarc.forumactif.org
MessageSujet: ch.3   Ven 1 Nov - 12:36

Chapitre 3 : La chaumière


Les deux amis pénètrent dans la forêt, à dos d'un drôle d'animal possédant trois bosses.

Danaol : Eh ben... Ça le fait pour un soi-disant héros de voler un magazine de c*l...

Gyffl : Chacun ses goûts !... Et je peux savoir comment tu t'es fourni ce dromadwa et toutes ces provisions avec ta réputation pourrie ?

Danaol : ... Tu marques un point.

Gyffl : Au fait, pour quelle mission tu veux reformer les Léglandaires ?

Danaol : À ton avis ? Pour quelle raison j'irais chercher tous mes anciens compagnons pour qu'on se réunisse ?

Gyffl : Une partou...

Danaol : STOP ! On arrête le graveleux pendant un moment. C'était suffisant au dernier chapitre.

Gyffl : OK... "Ça va être ch****."

Danaol : En fait, j'aimerais qu'on inverse les effets de l'accident Jovenia.

Gyffl : Aaaaah... C'est pour ça. T'es sûr que c'est bien utile ? Finalement, tous le monde s'y est habitué... sauf les moins précoces.

Danaol : Mais... y a plus de naissance et quand même des morts. À ce rythme, la population d'Akysia est vouée à disparaître !

Gyffl
: T'as pas lu les les journaux ces six derniers mois ? Des scientifiques ont trouvé le moyen de créer des naissances en incubant les gamètes de couples qui connaissent la pré-puberté.

Danaol : Ah ?...... Et heu... Pour notre réputation ?

Gyffl : Rien à br**ler... D'ailleurs, tu vas pas me faire croire que c'est pour récupérer ta fierté que tu veux faire ça ? Toi qui passais ton temps à te moquer des autres groupes de héros et à te cacher derrière eux quand y avait un gros ennemi qui se pointait. Le seul ennemi qu'on ait torché, c'est un grabataire qui avait un cancer des poumons et Parkinson. Si bien qu'on a souvent éludé le "Lé" et le "Daire" quand on nommait notre groupe... C'est quoi ta vraie raison ?

Danaol : ...... J'ai pensé aux extraterrestres.

Gyffl : Quoi ??!

Danaol : S'ils se pointaient un jour, ils verraient que la planète n'est peuplée que de "gnomes" de moins d'1m20, et ils se fouteraient de notre gu****... On aurait l'air fin... Et si en plus il fallait qu'on défende la planète contre eux...

Gyffl :  ... Mouais... Tu sais, moi... Tant que tu fais ce que tu m'as promis...... Tiens, voilà la maison de Radina.

Une vétuste chaumière se montre devant eux.

Danaol : Attend... Tu te fous de moi ? Radina... Ze Radina crèche ce truc ?

Gyffl : ... Elle t'expliquera.

Une boule de feu sort de la cheminée et se dirige vers eux

Les deux : HAAAAAAAAAA !

Ils l'évitent de justesse.

Gyffl : Ça va, Danaol ?

Danaol (affolé) : J'ai perdu une touffe de cheveu !!!

Il se "trifouille" le système capillaire.

Danaol : Ouf... non. Où est le dromadwa ?

Gyffl : Quelle question stupide... Il est carbonisé. Tu crois qu'il a grimpé aux arbres ?  

Danaol : Donc faudra se taper le retour à pied...

Gyffl : À moins que t'aies un moyen de ressusciter les tas de cendres...

Radina sort de la chaumière, énervée.


Radina : SALES EMM******* ! ARRÊTEZ DE ME FAIRE CH...

Elle s'arrête en voyant les deux visages familiers.

Radina : Danaol !!

Elle s'élance vers lui, mais trébuche, faisant malencontreusement cogner son coude contre l'entrejambe du chevalier.

Danaol : Ouuuuuuhhh !

Radina : Désolée !...

Elle le serre dans ses bras après s'être confondue en excuses.

Radina (toute excitée) : Mon Danaol !...

Gyffl : Hum... Bonjour, Radina.

Radina : Ah... Salut, Gyffl.

Danaol : Radina... j'étouffe...

Radina : Pardon !

Elle relâche alors son étreinte.

Gyffl : C'est quoi ce bordel ?! Pourquoi tu nous as attaqués ?

Radina
: Je croyais que c'était encore ces sales gamins qui s'étaient déguisés pour Halloween.

Danaol : Qu'est-ce que tu fiches dans un endroit pareil ?

Radina : C'est une très longue histoire... Après l'accident Jovenia, mes connards de parents m'ont lancé un ultimatum : pour que je puisse rester au château, il fallait que je range ma chambre au moins une fois par mois.

Danaol : Et... ?

Radina : Pourquoi j'allais me faire ch*** à faire un boulot qui fait partie des tâches des domestiques !?... Je me suis barrée et j'ai vu cette chaumière tenue par sept nains. Ils m'ont traitée comme une princesse jusqu'à maintenant en remerciement de l'accident Jovenia : maintenant plus personne ne se fiche de leur g*****.

Elle s'amène alors vers Danaol, un peu aguicheuse.

Radina : Et toi ? Qu'est-ce qui t'amène ?

Danaol : En fait... J'aimerais recréer les Léglandaires le temps d'une dernière mission.

Radina : ... Et tu n'es venu que pour ça ?

Danaol : Ben... oui.

Elle s'énerve alors et leur envoie une salve de boules de feu qui les fait déguerpir à une grande distance.

Radina : ALLEZ VOUS FAIRE F***** !!

Un temps.

Radina (bas) : Danaol... quand te rendras-tu compte que les femmes sont sensibles ?...

Danaol (de loin) : ... Donc ça veut dire non ?

Radina : DÉGAGE, CONN*** !!!

Puis elle les fait déguerpir avec une dernière boule de feu.

____________________________________________
Ceux que ça intéresse, voici l'adresse de mon blog (centré sur une fic' que j'écris : Eperdia) :
http://mayo-mayo.skyrock.com/


Dernière édition par Mayo le Lun 11 Nov - 13:31, édité 2 fois

Admin tout-puissant
Admin tout-puissant
avatar


Mayo
Messages : 2063
Date d'inscription : 06/05/2009
Age : 31
Localisation : dans l'abysse intersidérale de l'harmonie cosmique (je me suis un peu paumé...)

Feuille de membre
Votre niveau avertissements:
5/5  (5/5)
Vos points de jeux:
3/3  (3/3)

Revenir en haut Aller en bas
http://legendsecondarc.forumactif.org
MessageSujet: ch.4   Ven 1 Nov - 12:37

Chapitre 4 : Prison, Prions

Dans Matap'pa, ville portuaire de Ramry, deux gardes gardent une porte gardée. (euh... c'est pas un peu répétitif, là ?) Deux garçons encapuchonnés arrivent.

Garde 1 : Halte-là ! Ayez l'obligeance de signaler le motif de votre venue !

Gyffl : ... Fort bien. Nous venons rendre séant quelque visite à l'une de nos proches connaissances.

Garde 1 : Heu...

Danaol : On rend visite à un ami.

Garde 2 : D'accord... Mais c'était pas la peine de parler avec un vocabulaire si soutenu...

Gyffl : C'est pas moi qu'ai commencé...

Garde 2 : Nous allons vous faire escorter. Remettez-moi vos armes.

Danaol : Voilà.

Il remet son épée au garde.

Garde 1 : Et vous, le gars en rouge ? Vous n'avez rien sur vous.

Gyffl : J'ai pas besoin d'arme.

Garde 1 : Il faut quand même que je vous fouille : c'est le règlement.

Un instant plus tard, dans les couloirs d'une prison.

Danaol : La tête qu'ils ont faite quand ils ont trouvé ta queue d'homme-bête !  

Gyffl : Bon, ça va !...

Garde 3 (ben oui, c'est un autre) : Nous y sommes : cellule 69 ! Vous avez exactement 3 min, 23 s et 96 centièmes.

Gyffl : N'importe quoi, ces nouvelles réformes sur le temps de parole aux prisonniers...

Garde 4 : Razzta, tu as de la visite !

Razzta (dans sa cellule) : Ha ? V'ai de la visite ? Qui fa peut être ?

Danaol : Seulement tes deux meilleurs potes !

Gyffl : Salut ! Niaf ! Niaf !

Un temps...

Razzta : ... Vous êtes qui ?

Gyffl (bas, à Danaol) : Toujours aussi con...
Danaol (bas, à Gryf) : J'ai remarqué... Il a rien pour lui, le pauvre...

Danaol : Écoute, Razzta... Je sais que tu nous as plus souvent vus en plus grand format, mais un blond avec des pièces d'armure et un roux au torse super velu, ça te dit rien?

Gyffl : Eh ! Compare pas ma fourrure de tombeur avec un amas de poils nauséabonds !

Razzta : Gnnnnnnn (effort mental intense) Gyfflenler ! Danacol !
Danaol : Danaol !!  

Gyffl : Et dorénavant, c'est juste Gyffl.

BAFF !

Gyffl : Put*** ! Pourquoi t'as fait ça ?!

Razzta : Ben... F'est pas f'que t'as demandé ?

Danaol : Bon, qu'est-ce que t'as foutu pour te retrouver en prison ?!

Razzta : Ben... Y a deux mois, v'ai manvé dans une auberve et v'avais pas de fric, alors...

Danaol : ... La honte...

Gyffl : Vous l'avez laissé deux mois dans cette cellule parce qu'il n'a pas réglé une addition ?!

Garde 3
: Vous savez, avec les nouvelles réformes... Tant que la dette n'est pas payée, il reste ici.

Danaol : Donc, si on règle la note, il est libre ?

Garde 4 : Bien sûr... Ça fait 80 kishus.

Danaol : Quat... quoi ?

Gyffl : C'est tout ? Qu'est-ce que t'as mangé ?

Razzta : Une falade de faison.

Gyffl : Tu vas pas me faire croire que c'est tout ce que tu manges !

Razzta : Attends, f'est pas fe que tu crois ! V'ai vuste une offature lourde.

Danaol : Bon ben... On va payer.

Il se fouille les poches.

Danaol : Zut ! J'ai que 72 kishus sur moi !

Gyffl : Moi, j'ai que dalle... je te signale que j'étais en pleine course quand tu m'as demandé de te suivre.

Danaol : On pourrait peut-être vendre ton magazine pour...
Gyffl : Tu peux crever !

Razzta : Vous voulez que ve forte ? Fallait le dire tout de fuite !

Il essaye de tordre les barreaux.

Razzta : Gnnnnn ! (effort physique intense)

Gyffl : ... Je me demandais s'il pouvait avoir l'air encore plus con... Là, je suis fixé.

Danaol : Les barreaux ne bougent pas d'un millimètre...

Razzta
: Attendez, ve fais fe qui manque !

Il sort d'une dalle de la cellule une boite d'épinards
(thème musical : Popeye le Marin !), mange son contenu et devient fort comme un bœuf. D'un coup, il propulse les barreaux de la cage, écrasant les deux gardes au mur, qui meurent sur le coup.

Razzta : ♫ F'est moi, Razzta, le bourrin !...  ♫

Gyffl : Euh... C'est bien joli, mais comment on va se démerder pour sortir ?

Danaol regarde les armures des deux gardes.

Danaol : ... Je crois que j'ai une idée.

Deux minutes après, ils frappent à mort les gardes de l'entrée par surprises avec les casques en fer.

Danaol : Eh ben, voilà ! C'était pas plus compliqué que ça.

Gyffl : Heureusement qu'il n'y a plus que quatre gardiens à chaque prison dorénavant... Ces réformes du système carcéral auront au moins eu une utilité.

Toute la populace alentours siffle comme si de rien n'était.

Danaol : Et heureusement que les gens libres en ont rien à f***** de ce qui se passe en prison...

Gyffl : Bon, c'est pas tout ça, mais on fait quoi maintenant ?

Danaol : On rejoint Sushy ! Mais pour ça, il nous faudrait un moyen de navigation...

Razzta : Ve crois que v'ai quelque chose qui conviendrait.

____________________________________________
Ceux que ça intéresse, voici l'adresse de mon blog (centré sur une fic' que j'écris : Eperdia) :
http://mayo-mayo.skyrock.com/


Dernière édition par Mayo le Dim 10 Nov - 21:58, édité 1 fois

Admin tout-puissant
Admin tout-puissant
avatar


Mayo
Messages : 2063
Date d'inscription : 06/05/2009
Age : 31
Localisation : dans l'abysse intersidérale de l'harmonie cosmique (je me suis un peu paumé...)

Feuille de membre
Votre niveau avertissements:
5/5  (5/5)
Vos points de jeux:
3/3  (3/3)

Revenir en haut Aller en bas
http://legendsecondarc.forumactif.org
MessageSujet: ch.5   Ven 1 Nov - 12:37

Chapitre 5 : Embarquement !

Razzta conduit ses deux amis à l'embarcation qu'il leur avait promis.

Danaol : ............ Un boat people.

Razzta : Alors ? Merfi qui ?

Gyffl : ... Est-ce que t'es débile ou quoi ?!

Un temps.

Gyffl : ... Ah oui, c'est vrai...

Razzta : Attendez. Fe truc a traverfé la mer des fentaines de fois et il flotte touvours !

Gyffl : C'est pourri comme moyen de transport !

Danaol : Et puis on va être beaucoup trop serrés.

Razzta : Mais non. Il fuffit de virer les asiatiques qui fquattent.

Ce qu'il fait tout se suite à coup de pompe dans le cul.

Danaol : ... Mouais, allez, on prend ça.

Gyffl : Non mais ça va pas ! Tu veux qu'on se tape le trajet dans ce dépotoir où je-sais-pas-combien de personnes ont du faire des tonnes de trucs dégueus !?

Danaol (bas, à Gyffl) : Et toi, tu veux mettre Razzta en pétard ?!... Il a l'air d'y tenir, à son carton flottant, et vu comme il a détruit sa cellule, j'ai pas envie de miser sur sa stabilité mentale.

Gyffl : ... OK, on le prend.

Razzta : Fuper ! Allez, tout le monde à bord !

Les deux autres le rejoignent avec un enthousiaste moins visible.

Razzta : Et ne craignez rien. Tant que ve fuis là avec le Léviala, perfonne ne peut rien contre nous !

Il sort une grosse épée rouillée.

Gyffl : Attend... Y a cinq minutes, t'étais en prison ! D'où tu la sort, cette épée ?

Razzta : Ben... Ve fais pas.

Gyffl : Okay... Ah, M**** ! Tu as oublié ton épée à la prison, Danaol !

Danaol : Rassure-toi, grâce à son alliage en adamantium mélangé à mon sang, je peux rappeler mon épée quand je veux.

Gyffl : ... De l'adamantium ?...

Danaol : Ben quoi ?

Gyffl : Écoute, je sais que c'est une histoire fictive, mais tant qu'à prendre un métal qu'existe pas, autant choisir l'orichalque ou le mythril... Ça colle mieux à l'ambiance "fantasy" que l'adamantium. On n'est pas dans une science-fiction.

Danaol : Et si j'ai envie que mon épée soit en adamantium ?!

Gyffl : D'accord, tu fais comme tu veux ! Moi, c'que j'en dis....

Danaol : Tu me laisses me concentrer pour que je la récupère ?!

Au même instant, à la prison de Matap'pa. Un des gardes se réveille.

Garde 2 : Est-ce que ça va ?

Garde 1 : Houuuh... Ma tête.

Tout-à coup, l'épée, sur laquelle il était allongé, sort de son fourreau, tranche le garde et se dirige à toute vitesse vers Danaol, tuant deux-trois passants sur son passage.

Au boat people.

Danaol : Ah ! La voilà.

Il aperçoit des tâches de sang sur la lame.

Danaol : Et m****... Encore...

Gyffl : Quoi ?

Danaol : Rien, rien !

____________________________________________
Ceux que ça intéresse, voici l'adresse de mon blog (centré sur une fic' que j'écris : Eperdia) :
http://mayo-mayo.skyrock.com/

Admin tout-puissant
Admin tout-puissant
avatar


Mayo
Messages : 2063
Date d'inscription : 06/05/2009
Age : 31
Localisation : dans l'abysse intersidérale de l'harmonie cosmique (je me suis un peu paumé...)

Feuille de membre
Votre niveau avertissements:
5/5  (5/5)
Vos points de jeux:
3/3  (3/3)

Revenir en haut Aller en bas
http://legendsecondarc.forumactif.org
MessageSujet: ch.6   Ven 1 Nov - 12:38

Chapitre 6 : La mer...

Danaol : ... C'est long...

Gyffl : ... Qu'est-ce qu'on s'emm**** !... Et qu'est-ce qu'on va lentement : je vois encore la côte alors qu'on est partis depuis trois heures.

Razzta : Faites pas fette tête. Et refpirez le bon air marin.

Gyffl : Respirer à plein poumons dans un carton flottant qui pue... Non merci.

Tout-à coup, une immense créature surgit de la mer.

Danaol : C'est... c'est... un LÉVIATOR !



Pokédex : Léviator : pokémon de type eau. Léviator est l'évolution de Magicarpe. Ses écailles...

Gyffl : Ça va ! Ça va ! "... D'où il sort ce truc là ?"

PAUSE

Lecteur : ............ Mayo...!

Mayo : Oui ?

Lecteur : C'est quoi ce cross-over de m**** !?

Mayo : Ben quoi, c'est juste histoire de...

Lecteur : Écoute... Tu nous refais un truc comme ça, et tu sauras où tu pourras te la mettre, ton histoire !
Mayo : ... OK  ... Je peux quand même garder ça, juste pour cette fois ?

Lecteur : ... D'accord, mais c'est la dernière fois !

Mayo : Sans problème. Dernière fois.
(doigts croisés derrière le dos)

REPRISE

C'est alors que Radina arrive par les airs, volant sur son bâton aigle.

Radina : J'arrive, Danaol !

Elle se place face au monstre.

Radina : Bâton magique, attaque éclair !

Elle foudroie alors le monstre. Mais n'ayant ps pris en compte le fait que son arme devait reprendre sa forme initiale pour lancer un sort, elle se retrouve seule dans le vide à quelques mètres de l'eau, et prend alors un bain salé après une petite chute.

Radina (en pleine nage) : ... Et m****...

Razzta : Ouaaah... Le Léviator est KO. Dommave qu'on n'ait pas de pokéball...

Radina monte à bord de l'"embarcation" puis ne tarde pas à se jeter dans les bras du chevalier.

Radina : Mon Danaol !  *love*

Gyffl : Hum... Salut...

Radina : ... Ouais, salut Gyffl.

BAFF !

Danaol : Mais... Qu'est ce qui t'as pris de la gifler, Razzta ?!

Razzta : Ben, f'est elle qu'a dit que...

Danaol : Attends, tu la reconnais, au moins ?

Un temps.

Razzta : ... Non, f'est qui ?

Radina (bas, à Danaol) : Ah ouais... Toujours aussi...

Danaol (bas, à Radina) : J'te le fais pas dire...

Radina : C'est moi, Radina !

Un temps.

Razzta : ... Radina !

Il lui fait alors une embrassade franche.

Radina : ... Mes côtes...

Danaol : Finalement, t'as changé d'avis ?

Radina : Ouais... Les sept nains commençaient à me courir sur le système. Je commençais vraiment à me faire ch*** là-bas.

Gyffl : Comment t'as fait pour nous retrouver ?

Radina : Vous vous souvenez de la fois où on a pris une cuite pour fêter la première mission à laquelle on n’a pas échoué ?

Danaol : Ah ouais... C'est là que j'ai...

Il n'ose pas terminer sa phrase. Gyffl lui fait un clin d'oeil discret.

Radina : On était tellement bourrés, sauf Sushy qui peut pas boire d'alcool, qu'on a voulu faire un pacte de sang. Chacun son tour, on s'est entaillé le poignet et on a mélangé son sang à celui de l'autre.

Gyffl : C'est le seul souvenir désagréable que j'en garderai.

Radina : Donc en lançant un sort sur mon sang, j'ai pu retrouver votre trace.

Razzta : ... V'ai rien compris.

Gyffl : C'est normal.

Quelques heures plus tard, la nuit tombe.

Danaol : La nuit est tombée. Je vais pouvoir utiliser la clé elfique.

Gyffl : Comment ça fonctionne, ce truc, déjà ?

Danaol : Cette clé perçoit les ondes fluctuantes de la matière alentours et en les faisant vibrer à la vitesse de l'effondrement hydrogénique, elle crée une fluctuation subspatiale d'un périmètre allant de 1 micromètre à 50 mètres permettant un télétransport vers une destination précise de l'univers jumelé au notre.

Un temps.

Razzta : ... Gah ?

Gyffl : ...... Pareil.

Radina : Tu pointes le p'tit truc dans une direction et ça crée un portail vers le monde elfique à peu près où tu veux.

Gyffl : Aaaaaah...

Razzta : ... Gah ?

Gyffl : Deux secondes... Pourquoi on s'est tapé le trajet en mer si dès le début, on pouvait se téléporter où on veut chez les elfes ?!

Un temps.

Danaol : ... Euh...

Gyffl : Laisse tomber... Donc on peut se rendre à un endroit précis du pays elfique.

Danaol : Bon... Y a une marge d'erreur de quelques mètres, mais c'est plutôt négligeable.

Il ouvre alors un portail dans lequel le bateau... euh... le boat people entre.
Au port de l'île de Groléana, des enfants s'amusent. C'est alors que le boat people apparaît au dessus de leur tête et les écrase tous.

____________________________________________
Ceux que ça intéresse, voici l'adresse de mon blog (centré sur une fic' que j'écris : Eperdia) :
http://mayo-mayo.skyrock.com/


Dernière édition par Mayo le Mar 12 Nov - 12:35, édité 2 fois

Admin tout-puissant
Admin tout-puissant
avatar


Mayo
Messages : 2063
Date d'inscription : 06/05/2009
Age : 31
Localisation : dans l'abysse intersidérale de l'harmonie cosmique (je me suis un peu paumé...)

Feuille de membre
Votre niveau avertissements:
5/5  (5/5)
Vos points de jeux:
3/3  (3/3)

Revenir en haut Aller en bas
http://legendsecondarc.forumactif.org
MessageSujet: ch.7   Ven 1 Nov - 12:46

Chapitre 7 : L'île de Groléana

Les quatre compagnons se cachent dans les quais, évitant de se faire voir.

Razzta : Euh... Pourquoi on fe cache ?

Gyffl : Je sais pas... Peut-être parce qu'on vient de tuer une demi-douzaine d'enfants elfes.

Danaol : Il faut éviter de se faire remarquer en attendant que les choses se tassent un peu et puis on pourra regagner la populace incognito, ni vus ni connus, pour rejoindre Sushy.

Gyffl : C'est clair... Trois humains et un Jaguarian (j'ai pas changé pour les elfes, pourquoi je le ferais pour ça) dans une ville elfique, ça passe inaperçu...

Danaol : ... Tu commences un peu à me gonfler, Gyffl...

BAFF !

Danaol : ... Et t'es vraiment lourd, Razzta.

Razzta : F'ai dévà dit que f'étais mon offature !

Un peu plus tard, les compagnons arrivent à quitter le coin sans se faire remarquer et vont vers l'endroit où Sushy habite.

??? : Halte-là, bande d'enfoirés !

L'homme est accompagné d'une vingtaine d'archers.

Radina : Euh... Deux secondes... Vous savez qui on est ?!

??? : Oui.

Radina (bas) : Et m****...

??? : Vous êtes le groupe de merdeux qui a impliqué ma fille dans leurs conneries !

Gyffl : Vous êtes le père de Stella ?!

??? : Euh... non. "C'est qui, Stella ?" Je suis le père de Sushy et je ne vous laisserai pas la reprendre!

Sushy : ... La décision susdite ne relève pas du ressort de l'interlocuteur.

L'elfe apparaît alors. Malgré sa démarche à peu près naturelle, elle s'exprime avec une voix très robotique.

Le groupe (sauf Razzta) : Sushy !

Razzta (un temps après) : ... Sushy !

Sushy : Seul le commanditaire du pacte peut imposer sa volonté à Sushy.

Père de S : Et zut !... C'est pour ça que je ne voulais pas que ces connards la voient.

Gyffl : Attendez... C'est quoi cet accent à deux balles ? Je sais que Sushy est à moitié robot et que c'est grâce à ça qu'elle peut contrôler les éléments, mais elle avait une certaine personnalité avant.

Sushy : Erreur système survenue après l'accident Jovenia.

Père de S : A cause de vous, sa partie humaine a rajeuni sans sa partie mécanique, et elle est à moitié détraquée depuis.

Gyffl : Et en deux ans, vous avez rien fichu pour arranger ça ?!

Père de S : J'ai mis mes meilleurs ingénieurs dessus !... sans mauvais jeu de mot.

Gyffl : Je veux pas vous vexer, mais vos ingénieurs ont l'air d'être des grosses brêles...

Père de S : Grâce à eux, il lui arrive d'avoir quelques moments de lucidité.

Danaol : Mouais... Bon ben, c'est pas tout ça, mais faut qu'on y aille. Viens, Sushy.

Sushy : À vos ordres, chevalier Danacol.

Danaol : DANAOL !!! *grr* ... C'est si compliqué que ça à retenir ?!

Gyffl (bas, à Danaol) : Dis, pendant tout ce temps où tu lui as donné des ordres, t'en as pas profiter pour... ?

Danaol (bas, à Gyffl) : Tu me prends pour qui !? Je suis pas comme ça.

Gyffl (bas, à Danaol) : Je me serais pas gêné à ta place. Malgré le fait que ce soit un androïde qui a régressé au stade enfantin, je la trouve encore bien fichue.

Danaol (bas, à Gyffl) : ... Je te signale qu'on est pas que tous les deux...

Sushy : Salutations, guerrier Razzta, pervers Gyfflenler.

Gyffl : Eh, oh ! T'as pas à me traiter de pervers !... Et en plus, maintenant, c'est juste Gyffl.

BAFF !

Gyffl : ... Razzta...

Radina : ... Et quand est-ce que tu me dis bonjour, conn**** ?

Sushy : Cette personne ne fait pas partie des fichiers.

Radina : C'est Radina, espèce de sal*** !

Sushy : Ce nom ne figure pas dans les données sauvegardées.

Père de S : Vous croyez que je vais vous laisser partir ?! Guerriers, en joue !

Danaol : Tu peux les calmer, Sushy ?

Sushy : Très bien... Contrôle élémentaire

En posant sa main au sol, elle crée des pics de terres qui transpercent tous les archers dans un bain de sang.

Danaol : ... Euh... Je t'ai juste demandé de les calmer.
Sushy : Ils ne sont plus énervés.

Père de S : P***** ! Mes archers !

Danaol : Euh... On peut y aller, maintenant ?

Père de S
: C'est ça ! Cassez-vous, je veux plus voir votre sale g***** !

Ils commencent à partir.

Père de S : Attendez ! Vous risquez d'avoir besoin de son animal de compagnie.

Gyffl : Qu'est-ce qu'on en a à fou*** de son...

Père de S : Lionchet !

Lionchet (de loin) : Ouais, qu'est qu'y a ?

Lionchet arrive alors.

http://tbn0.google.com/images?q=tbn:VFvbVL1ya5BY7M:http://endlessmisery24.tripod.com/sitebuildercontent/sitebuilderpictures/.pond/ratchet.jpg.w300h295.jpg

Radina : ... C'est ça, Lionchet ?

Lionchet : Ouais, ma p'tite dame.

Père de S : C'est un mécanicien hors pair qui pourra la rafistoler si elle se détraque plus qu'à l'accoutumée.

Lionchet : Comptez sur moi. "Et boudiou, je vais d'voir me farcir cette elfe chiante à longueur de journée..."

Danaol : Bon ben... On y va.

Père de S : Bon débarras.

Danaol : ... Au fait, vous n'auriez pas un bateau à nous prêter ?

____________________________________________
Ceux que ça intéresse, voici l'adresse de mon blog (centré sur une fic' que j'écris : Eperdia) :
http://mayo-mayo.skyrock.com/

Admin tout-puissant
Admin tout-puissant
avatar


Mayo
Messages : 2063
Date d'inscription : 06/05/2009
Age : 31
Localisation : dans l'abysse intersidérale de l'harmonie cosmique (je me suis un peu paumé...)

Feuille de membre
Votre niveau avertissements:
5/5  (5/5)
Vos points de jeux:
3/3  (3/3)

Revenir en haut Aller en bas
http://legendsecondarc.forumactif.org
MessageSujet: ch.8   Ven 1 Nov - 15:37

Chapitre 8 : Un plan extra

Dans un bateau donné à contrecœur par le père de Sushy (il faut dire que c'était le plus rapide moyen pour se débarrasser d'eux, ses guerriers étant soit morts, soit en vacances), le groupe est de nouveau réuni.

Radina : ... Bon, c'est pas tout ça, mais pourquoi tu voulais nous réunir à nouveau, Danaol ?

Danaol : Je vous l'ai pas dit ?... Ah oui, c'est vrai... En fait, j'aimerais qu'on inverse l'accident Jovenia.

Radina (après un temps) : ... Quel super idée !

Razzta : F'est quoi, fa, l'acfident Vovénia ?

Gyffl : Le truc qui fait qu'on est des gamins.

Razzta : Ah... Pourquoi on inverferait fa ?

Danaol : Y a que moi qui se préoccupe de notre réputation aux yeux des intelligences lointaines !?

Gyffl : Ben... Un peu, ouais.

Sushy : La probabilité qu'une intelligence supérieure existe sur une autre planète et qu'elle vienne sur Alysia dans les 100 000 années à venir est de 0,000000000000003257 % (imaginez qu'elle marque un p'tit temps entre chaque zéro après la virgule...)

Danaol : ... Ouais, bon... Vous êtes quand même tous d'accord pour me suivre.

Gyffl : Tu parles... Razzta est un crétin fini, Sushy est un androïde qui obéit à tes ordres, moi tu m'as promis de... tu sais quoi, et Radina est amou...

Il est stoppé dans sa réplique par un coup de bâton facial bien placé de Radina.

Radina : Et c'est quoi ton plan pour inverser les effets de l'accident Jovenia ?

Danaol : Vous savez tous qu'il existe en tout six pierres magiques créées par les dieux.

Razzta : Ah bon ?

Danaol : Et donc, j'me suis dit que si une fait rajeunir, devait bien y en avoir une qui fait vieillir.

Gyffl : Et donc tu veux qu'on trouve cette pierre-là... Tu sais comment la faire marcher pour qu'elle nous rende nos âges et pas qu'elle nous transforme en grabataires ?

Danaol : Ben... On verra ! Chaque chose en son temps. Pour l'instant, il faut chercher cette pierre.

Gyffl : Et tu sais où chercher ou on part de rien ?

Danaol : Tu crois que j'ai passé mes journées à faire du tricot pendant deux ans ?!... Regardez ça.

Il sort un dessin très semblable à du gribouillis de la doublure de sa veste.

Danaol : Ta-daaaa !

Radina : C'est mignon. T'as conservé un dessin de ta petite nièce.

Danaol : Euh... Non. En fait, c'est moi qui l'ai dessiné.

Gyffl : ... Bien... Et c'est quoi l'intérêt de nous montrer un de tes très jolis dessins ?

Danaol : En fait, j'ai rencontré un devin qui m'a retransmis oralement un plan pour arriver aux pierres divines. J'ai dessiné en même temps qu'il parlait.

Gyffl : T'es sûr de ton coup, là ?

Danaol : Attend. C'était pas un devin de m**** !

Sushy : En prenant en compte la chance de réussite des devins d'Akysia et le talent de dessinateur de Danaol, la fiabilité de ce plan est de 3,1024 % environ.

Radina : C'est toujours mieux que 0,0000357...

Sushy : Correction, Madame. Le taux que j'ai donné auparavant était 0,00000...

Radina : On s'en fout ! Et puis mon nom, c'est Radina, sale tas de féraille !

Sushy : Correction. Je suis constituée à seulement 38,523 % de métal.

Radina : Tu veux que je t'en enlève ?!

Gyffl retient Radina de frapper Sushy.

Gyffl : Bon... Et vers où va nous amener ta carte ?

Danaol : La région de Talkoofy.

Radina : Talkoofy ! Mas c'est là que se regroupent les monstres les plus ridicules d'Akysia. Déjà qu'on a pas l'air de grand-chose...

Danaol : C'est pas moi qu'ai choisi...

Razzta : On a qu'à aller autre part.

Gyffl : ... Laisse tomber, Razzta.

Danaol : En tout cas, le chemin sera long. Pour arriver à Talkoofy, nous devrons traverser :
les marécages desséchés
la vallée des molaires
le désert inondé
... Croyez-moi, on va bien se faire ch*** avant d'atteindre Talkoofy.

____________________________________________
Ceux que ça intéresse, voici l'adresse de mon blog (centré sur une fic' que j'écris : Eperdia) :
http://mayo-mayo.skyrock.com/

Admin tout-puissant
Admin tout-puissant
avatar


Mayo
Messages : 2063
Date d'inscription : 06/05/2009
Age : 31
Localisation : dans l'abysse intersidérale de l'harmonie cosmique (je me suis un peu paumé...)

Feuille de membre
Votre niveau avertissements:
5/5  (5/5)
Vos points de jeux:
3/3  (3/3)

Revenir en haut Aller en bas
http://legendsecondarc.forumactif.org
MessageSujet: ch.9   Ven 1 Nov - 15:48

Chapitre 9 : Un étrange voyageur

Danaol : ... Nous sommes arrivés.

Gyffl : Qu'est-ce que ça a été long...

Danaol : Bon... On se pose un moment. J'chuis vraiment crevé.

Gyffl : T'es pas l'seul.

Radina : Ha bon ?... Moi ça va.

Sushy : Pour que la somme de travail soit équilibrée, il faudrait que la femme qui se repose sur son arme volante monte le lit de camp.

Radina : C'est quoi ton problème, sale garce ?!

Sushy : Je ne fais que souligner le fait que vos efforts sont moindres par rapport à ceux des autres et que les efforts seraient équilibrés si vous vous occupiez de 92,3254% du bivouac.

Radina : C'est toi le robot. T'as qu'à demander à tes 35% de métal de faire le travail !

Sushy : Correction. Le chiffre exact est 38,52...

PAFF ! (coup de bâton dans la face)

Danaol : T'étais pas obligée de faire ça, Radina...

Radina : C'est elle qui m'a cherchée !

Lionchet : Si vous pouviez éviter d'me la détraquer...

Sushy : Ça va pas d'me frapper, la Peach brune !?

Tout le monde est étonné de l'entendre parler normalement.

Gyffl : Ah enfin, t'es redevenue normale !

Sushy : Me touche pas, Isidore !

Danaol : Là, je la reconnais.

Lionchet : C'est vrai qu'ça lui est d'jà arrivé d'redev'nir... comme avant. Z'avez d'la chance, parce que ça arrive pas tous les jours... Enfin, quand j'dis "chance"...

Radina : Elle va encore redonner des surnoms à tout le monde... je me demande si j'la préfère pas robotique...

Razzta : Qu'est-fe qui fe paffe ?

Tout-à coup, un cri retentit au loin.

Danaol : OUAIIIIS ! QUELQU'UN À SAUVER ! (enthousiasme très retenu chez les autres membres du groupe) ... Ben quoi ? Ça vous excite pas de sauver des gens à nouveau ?

Shimy : ... Ouais, super...

Gyffl : Wouhouh...

Radina : ... Bon, on y va quand même ?

De leur hauteur, ils voient un jeune garçon, accompagné d'une mésange charbonnière à longue queue, tous deux menacés par... une sublime troll (si, c'est possible !) vêtue de cuir, maniant le fouet avec sensualité.

Gyffl : ... En fin de compte, je suis assez excité à l'idée de la... enfin de les sauver.

Danaol : Elle n'a pas du être touchée par l'accident Jovenia vu ses for... sa taille je veux dire.

Troll(e) : Rrrrrrrr. Mon fouet se languissait d'une nouvelle victime.

Jadina (en hauteur) : ... Une sadique en plus...

Le garçon remarque qu'il se cache derrière un rocher.

??? : Et moi, je me languis sous roche ! ^^

... Gros silence.

Oiseau de ??? : Cui-cui.

??? : "languis sous roche", "anguille sous roche"...

Troll(e) : ... Bon, c'est pas tout ça, mais j'ai un gamin à torturer.

Radina (à Danaol) : ... Bon, c'est pas là que t'interviens ?

Danaol : Qui, moi ?... OK...

Il saute de haut pour les atteindre, et bien entendu se casse la figure en tombant sur les fesses.

Danaol : Vous n'irez pas plus loin... Imm... Immonde cré... créa...

Troll(e) : ... Tu pourrais me regarder dans les yeux ?

Danaol : C'est pas ma faute si tu mesures un mètre de plus que moi !

Troll(e) : ... J'imagine que tu veux te battre.

Danaol : Ouais. Enfin... À moins que t'aies envie de discuter...

Elle se jette alors sur lui.

Danaol : À moi, épée en adamantium !

Troll(e) : Une épée en adam... ?

Elle n'a pas le temps de finir sa phrase que son fouet est tranché de toutes parts (un fouet tranché de toutes parts... n'importe quoi).

Troll(e) : Ouiiiiiiiiiiin !... Mon p'tit fouet !...

Danaol (gêné) : Vous pourriez peut-être... Votre poit... Enfin... J'ai pas tranché que le fouet.

Gyffl (bas) : Pourquoi tu lui as dit, Danaol ?!

Se couvrant comme elle peut de ses mains, elle se sauve à toutes jambes.

Danaol (à ???): Ça va ?

??? : Ça va... Ça varie ! ^^

Danaol : ... Ouais, bon... (aux autres) Vous nous aidez à remonter ?

Gyffl : On n’a pas amené de corde.

Danaol : C'est quoi cette équipe de M****... Et comment on fait pour remonter ?

Sushy : Tu te dém**** avec ton épée magique, Arthur !

Une demi-heure plus tard, Danaol et le mystérieux inconnu ont rejoint le groupe.

Danaol : Merci pour votre aide.

Razzta : T'étais où, Danaol ?

Danaol ne répond pas, consterné. Il se tourne vers l'inconnu.

Danaol : Tu t'appelle comment ?

??? : Mon nom est Elypo.

Oiseau de Elypo : Cui-cui

Elypo : Ah ouais... Et ça, c'est Gerbig.

Radina : T'as un oiseau qui te suis ?... C'est cool !

Elypo : Au contraire. Il me casse les cou*****. Deux ans qu'il me lâche pas d'une semelle. J'ai bien essayé de l'attraper pour le faire cuire, mais il est vivace, le bougre !

Gyffl : ... Au moins, t'es en vie.

Elypo : C'est clair, j'en avais "envie" !^^

Gyffl (bas, à Danaol) : ... Encore un cas...

Danaol (bas, à Gyffl) : Ouais... Je sens qu'il va être vite lourd... (à Elypo) Bonjour, je m'appelle Danaol. Voici Radina... Sushy... Gyffl...

BAFF !

Danaol : ... Et Razzta...

Gyffl : Qu'est-ce que tu viens faire dans un coin aussi pourri ?

Elypo : Je veux bien vous raconter tout ça si vous m'invitez à manger avec vous ce soir.

Danaol : On n’a pas de nourriture à perdre... Salut.

Elypo (commençant à paniquer) : Attendez ! Me laissez pas seul ! J'ai peur d'être seul la nuit ! J'ai peur du noir ! J'ai peur des monstres ! J'ai peur des coccinelles ! Leurs taches qui arrêtent pas de changer quand on passe de l'une à l'autre, vous trouvez pas ça flippant ?

Danaol : ... Qu'est-ce que tes capteurs te disent, Sushy ?

Sushy : Ils m'indiquent que c'est un gros conn***.

Danaol : Euh... Je veux dire objectivement.

Sushy : Je peux pas dire. Zelda m'a complètement bousillé les capteurs !

Radina : Je t'emm****.

Danaol : Je sais pas si on va l'accepter avec nous...

Elypo : Je vous paierai.

Danaol : Bienvenue à notre table !

____________________________________________
Ceux que ça intéresse, voici l'adresse de mon blog (centré sur une fic' que j'écris : Eperdia) :
http://mayo-mayo.skyrock.com/

Admin tout-puissant
Admin tout-puissant
avatar


Mayo
Messages : 2063
Date d'inscription : 06/05/2009
Age : 31
Localisation : dans l'abysse intersidérale de l'harmonie cosmique (je me suis un peu paumé...)

Feuille de membre
Votre niveau avertissements:
5/5  (5/5)
Vos points de jeux:
3/3  (3/3)

Revenir en haut Aller en bas
http://legendsecondarc.forumactif.org
MessageSujet: ch.10   Ven 1 Nov - 17:32

Chapitre 10 : Dîner aux étoiles

Elypo mange comme quatre devant les cinq "héros".

Radina (bas, à Danaol) : Il est dégoûtant... Ça te dérange pas de le voir manger toutes nos provisions ?
Danaol (bas, à Radina) : Plus il mangera, plus je lui facturerai.

Sushy : Au fait, Odd nous a pas dit ce qu'il foutait ici...

Elypo : J'allais au "foot et" je me suis perdu !^^

Silence...

Gerbig : Cui-cui.

Gyffl : ... Et sans déconner, c'est quoi la vraie raison ?

Elypo : En fait, je suis amnésique...

Gyffl : Ça m'étonne qu'à moitié. Un mec avec toute sa tête ferait pas des jeux de mots aussi minables...

Danaol : Et ça date de quand ?

Elypo : De l'accident Jovenia. J'me suis réveillé et je savais même pas ce que je fichais là ni qui j'étais. Là, ni une ni deux, y a l'autre piaf qui me colle au basques. J'ai cherché un coin pour m'abriter, mais tous les villages m'ont viré de chez eux parce qu'un gamin amnésique avec un oiseau qui le suit, c'est pas commode...

Razzta : De quel oiseau tu parles ?

Radina : ... Et alors, où t'es allé ?

Elypo : "A l'é"glise !^^ (Silence)... Non mais sérieusement, je suis vraiment rentré dans une église. Mais au bout d'un an et demi, j'en avais marre de regarder derrière moi à cause du curé (qui s'est pas mal réjouit de l'accident Jovenia, d’ailleurs) et je suis parti en quête d'un moyen de retrouver ma mémoire.

Sushy : Ben voyons...

Elypo : Fiou... Je suis repu.

Danaol : Tu veux pas reprendre un peu de pâté ? "Demain, il sera plus bon de toute façon... alors si ça peut nous rapporter un peu plus"

Elypo : Non merci, je ne vais pas reprendre du pâté deux fois.

Gyffl : Ah ! Elle est pas mal, celle-là.

Elypo : Quoi donc ?

Gyffl : Ben... Le jeu de mots que tu viens de faire.

Elypo : Quel jeu de mots ?

Gyffl : pat... Laisse tomber.

Danaol : Et comment t'as fini ici ?

Elypo : En fait... Comme une pierre des dieux pouvait rajeunir les gens, je m'suis dit qu'il y en avait certainement une qui pourrait me rendre mes souvenirs. Je suis allé voir un devin qui m'a indiqué oralement un plan que j'ai retranscrit.

Il sort de sa poche un plan magnifiquement dessiné.

Danaol : ... Mais... Comment t'as fait pour trouver ce devin en seulement six mois ?!

Elypo : Le devin Centym ? Tous les pochtrons le connaissent, ça a pas été très compliqué.

Razzta : Wouah... On dirait le deffin d'aquarelle que Danaol nous a montré... en bien deffiné fette fois.

Radina : Et après la divination du devin ?

Elypo : Tout "devint" clair !^^ J'ai piqué le yacht de l'église et je me suis rendu ici vite fait bien fait.

Sushy : Et tu comptais survivre ici tout seul avec ton animal de compagnie, Rémy sans famille ?

Elypo
: Eh ! Je suis pas qu'un gros incompétent ! Je sais faire de la magie !... Seulement, le sort est aléatoire à chaque fois...

Gyffl : Ouais, c'est ça... Tu te trouves des excuses. En fait, tu sais rien faire du tout.

Elypo : Non, j'mens pas ! Et je vais te le prouver !

Il incante alors un sort.

Elypo : Erem at ed naitup al !

Tout-à coup... Les vêtements de Gryf changent : il est désormais en tutu rose avec un bandeau lui donnant des oreilles de lapin.

Gyffl : ... J'vais l'tuer !!

Danaol et Radina le retiennent.

Danaol : Ça, pour être aléatoire, c'est aléatoire...

Elypo : Ce sont les aléas ! ^^

Danaol : Bon... Je crois qu'on est tous un peu crevé... Dormons. Celui ou celle qui prendra le premier tour de garde aura toute ma gratitude.

Radina (très réactive) : J'vais l'faire !

Gyffl (à Elypo) : Attend voir demain, toi... (à Razzta) Tu vas pas te coucher ?

Razzta : ... "V'en avais envie" !... Ve viens de comprendre !

____________________________________________
Ceux que ça intéresse, voici l'adresse de mon blog (centré sur une fic' que j'écris : Eperdia) :
http://mayo-mayo.skyrock.com/

Admin tout-puissant
Admin tout-puissant
avatar


Mayo
Messages : 2063
Date d'inscription : 06/05/2009
Age : 31
Localisation : dans l'abysse intersidérale de l'harmonie cosmique (je me suis un peu paumé...)

Feuille de membre
Votre niveau avertissements:
5/5  (5/5)
Vos points de jeux:
3/3  (3/3)

Revenir en haut Aller en bas
http://legendsecondarc.forumactif.org
MessageSujet: ch.11   Ven 1 Nov - 20:21

Chapitre 11 : La haine brille sous les étoiles

Radina monte la garde sur un rocher, qu'elle a préalablement orné d'un petit coussin en tissu chic. Soudain, une main la surprend.

Sushy : Hé !

Radina : Kyaaaah ! (coup de bâton dans la face de Sushy)

Sushy : Eh oh ! T'as que ça à fou***, de me donner des coups de bâton !?

Radina : Ah, c'est que toi... Pourquoi tu viens me faire ch*** ?

Sushy : Lancelot s'est endormi en trente secondes, Obélix ronfle comme un goret, et François Pérusse continue avec ses "Elypades". J'me suis dit : Entre trois maux, il faut choisir le moindre...

Radina : ... Donc tu me considère comme un mal.

Sushy : Oh non... Tu es un arc-en-ciel dans ma vie...

Radina : ... Dans tes fonctions, y en a pas une qui pourrait te faire dormir instantanément par hasard ?

Sushy : Non, d'ailleurs c'est l'inverse : grâce à ma partie mécanique, je n'ai quasiment pas besoin de dormir.

Radina : ... Dans ce cas, pourquoi Danaol a voulu qu'on fasse des tours de garde alors que tu pouvais t'en charger toute seule ?

Sushy : C'est pas faux...

Mayo (grosse voix) : Bon... Je sais qu'il y en a pas mal, mais ce serait sympa de pas souligner toutes les incohérences que vous trouvez ! C'est une parodie, pas un best-seller !

Les deux : OK, OK...

Sushy remarque alors le coussin de Radina.

Sushy : ... Le fessier de sa majesté est si délicat qu'elle a besoin d'un oreiller pour s'assoir ?

Radina : On voit bien que t'as un derrière en fer, c'est pas super confortable, la roche. Et puis c'est la seul chose que j'ai pu prendre en quittant les sept nains... le seul truc que j'ai pu piquer avant de quitter mon palais pour toujours.

Sushy : Oh... Pauvre princesse Sarah...

Radina : Et tu pourrais arrêter de me parler avec des surnoms ?! C'est lourd, à force.

Sushy : Pardon, Radina. Je ne savais pas que ça comptais autant pour toi, Radina. Dorénavant, je t'appellerai par ton prénom, Radina.

Radina : T'en fais pas un peu trop, là ?...

Sushy : Tu as raison, Radina.

Radina : ... Va t'faire mettre.

Sushy : Je suis pas venue te voir pour ça. En fait, j''ai une faveur à te demander.

Radina : Une faveur... à moi ?

Sushy : En fait... J'le sens pas trop, le blagueur à deux balles. Non seulement mes capteurs, bien qu'endommagés, semblent indiquer qu'un truc ne colle pas, mais il y a aussi mon... intuition féminine, je dirais. Ça doit être la seule chose qu'on a en commun, enfin normalement, même si chez toi faut bien chercher. En tout cas, comme je suis pas fiable à 100%, Danaol veut pas m'écouter, mais il vous écoute bien, vous, donc...

Radina : ... Pourquoi tu demandes pas ça à Gyffl ?

Sushy : ... Parce que.

Radina : Parce que ... ?

Sushy : Parce que !... Après, je lui serai redevable, et j'ose pas imaginer les trucs qu'il va me demander.

Radina : Et Razzta ? (Gros yeux de Sushy) ... Ouais, c'est vrai...

Sushy : Alors ? Tu pourras lui en toucher un mot ?

Radina : Attends une seconde... Être du côté de mon Danaol ou de celle qui me les brise à chaque fois qu'on se voit... Hum......... Va te faire voir, Jaimie !^^

Sushy : J'aurais du m'en douter... Danaol chanterait l'Internationale que tu te sentirais l'âme d'une communiste.

Radina : Hé ! Tu insinues que je suis son chien domestique ?!

Sushy : Pas son chien domestique. Sa puce savante ! Non seulement bien dressée mais aussi... (sa voix commence à grésiller) Capable de sauter à plus de 10 mètres de hauteur. La plus grande performance notée à ce jour est 42, 12...

Radina : Euh... Sushy ?

Sushy : The current system failed. Please retry...

Radina : Y a un truc qui cloche, là...

Sushy : Erreur système ! Erreur système !...

Les deux félins du groupe sont attirés par ce bruit tintant.

Gyffl : Qu'est-ce qui se passe ?

Lionchet : Et boudiou ! Vous m'l'avez détraquée pour de bon, c'te fois... Vous lui avez quand même pas retapé dans la cafetière ?

Radina : Euh...

Lionchet : Punaise ! Y sont vraiment irrécupérables, ces humains... Bon !

Il ouvre le dos de Sushy et en retire une grosse pile Alcatel. Elle s'arrête alors de parler et de bouger.

Lionchet : J'vais en avoir pour toute la nuit pour la r'taper, maint'nant...

Et il s'en va, le corps sous le bras.

Gyffl : Dommage que ce soit pas moi le mécanicien... J'aurais pu en profiter.

Radina : ... Gyffl ?

Gyffl : Oui ?

Radina : Pourquoi tu portes encore le tutu rose ?

Gyffl : ... J'avais que ça à me mettre !... (il commence à s'éloigner) Et puis c'est très soyeux !!

____________________________________________
Ceux que ça intéresse, voici l'adresse de mon blog (centré sur une fic' que j'écris : Eperdia) :
http://mayo-mayo.skyrock.com/


Dernière édition par Mayo le Dim 24 Nov - 0:11, édité 1 fois

Admin tout-puissant
Admin tout-puissant
avatar


Mayo
Messages : 2063
Date d'inscription : 06/05/2009
Age : 31
Localisation : dans l'abysse intersidérale de l'harmonie cosmique (je me suis un peu paumé...)

Feuille de membre
Votre niveau avertissements:
5/5  (5/5)
Vos points de jeux:
3/3  (3/3)

Revenir en haut Aller en bas
http://legendsecondarc.forumactif.org
MessageSujet: ch.12   Ven 1 Nov - 21:37

Chapitre 12 : Falaise pas venir

Le groupe franchit une falaise au chemin étroit, Sushy en tête.

Sushy : En continuant de marcher à 6,57 km/h face à un vent d'amplitude 1.4, le temps pour arriver à destination est estimé à 2 jours, 8 heures, 23 mn et 47 secondes.

Danaol : ... Elle est redevenue chiante...

Lionchet : Vous vous attendiez à quoi ?

Radina : Finalement, c'est pas plus mal comme ça.

Gyffl, suivi d'Elypo, regarde fixement le... bas du dos de Radina, faisant peu attention au sol. Fatalement, Il se prend le pied dans une pierre qui passait par là et tombe bêtement. Heureusement, Elypo le sauve in extremis en l'attrapant par la queue (d'homme-bête, bande d'esprits tordus !). Il le secoue alors légèrement dans le vide.

Elypo : J'ai attrapé le pompon ! ^^

Gyffl : ... Tu compte me prendre pour un pendule pendant longtemps ou t'es trop fainéant pour me remonter ?

Elypo : C'est vrai qu'on peut dire que j'ai un poil dans la main ! ^^

Gyffl : ... Attend que je sois remonté, co...

Elypo le fait alors tourner pour le remettre sur le sol, lui cognant la tête contre la falaise par la même occasion.

Quelques instants plus tard, Gyffl se réveille, couvert de bandages.


Gyffl : ... nnard !

Radina : T'es enfin réveillé !

Gyffl : Radina... Tu veillais sur moi ?

Radina : On a tiré à la courte paille et j'ai perdu...

Gyffl : Sympa... Où est Elypo ?

Radina : Dans ton c**... Tu crois que j'ai que ça à fou*** de me renseigner sur la position de tout le monde ?... (d'une voix plus douce) Par contre, je sais où est Danaol.

Gyffl : C'est pas grave... Je vais me servir de mon nez.

Radina : Attend ! J'espère que tu vas le remercier, quand même !

Gyffl : Le remercier ?! Tu te fous de ma gu**** ?

Radina : Il t'a quand même sauvé la vie !

Gyffl : Et fait passer pour un con !

Radina : Tu sais, c'est à cause de ce genre d'attitude de chiotte qu'on est mal vus...

Gyffl : Je croyais que c'était à cause de l'accident Jovenia.

Radina : Tu t'excuses ou je te donnerai pas les photos coquines de Sushy que je t'ai promises !

Gyffl : ... D'accord. J'vais lui dire merci. Mais c'est bien parce que t'insistes !

____________________________________________
Ceux que ça intéresse, voici l'adresse de mon blog (centré sur une fic' que j'écris : Eperdia) :
http://mayo-mayo.skyrock.com/

Admin tout-puissant
Admin tout-puissant
avatar


Mayo
Messages : 2063
Date d'inscription : 06/05/2009
Age : 31
Localisation : dans l'abysse intersidérale de l'harmonie cosmique (je me suis un peu paumé...)

Feuille de membre
Votre niveau avertissements:
5/5  (5/5)
Vos points de jeux:
3/3  (3/3)

Revenir en haut Aller en bas
http://legendsecondarc.forumactif.org
MessageSujet: ch.13   Ven 1 Nov - 22:38

Chapitre 13 : Donne-moi un B !... Donne-moi un O !...

Elypo jette des pierres à Gerbig qui l'agace en tournant autour de lui. Gyffl arrive alors.

Elypo : Euh... Coucou !

Gyffl lui donne un coup de poing et l'étale par terre.

Gyffl (sèchement) : ... Merci d'm'avoir sauvé la vie.

Elypo : Eh ben... T'as une manière particulière de montrer ta gratitude...

Il se lève et lui rend son coup. S'ensuit une petite bagarre entre les deux garçons qui finissent par ce retrouver dans une position... équivoque, les visages très rapprochés.

Gyffl : ... Qu'est-ce qui nous arrive ?

Elypo le repousse du bras.

Elypo : Je suis pas ce que tu crois !

Gyffl : Pourquoi les mecs n'assument pas leurs envies dans des cas comme ça ?...

Elypo : Bon, tu m'as dit merci. Maintenant va voir à la "mer si" j'y suis ! ^^

Gyffl : ... Là par contre, j'aurais préféré que t'assumes moins ce côté-là... Mais...!

Elypo : Qu'est qu'y a ?

Gyffl : Là, derrière toi ! C'est...



Les deux : CHIPEUR !!

Gyffl : Qu'est-ce qu'il fait là ?

Elypo : Il va encore tenter de voler quelque chose !

Gyffl : Avec nous, les enfants !

Les deux : Chipeur, arrête de chipper ! Chipeur, arrête de...

PAUSE

Lecteur : ......... Mayo...

Mayo : Ben quoi ? Si on peut plus rigoler......... Je vais faire un p'tit retour en arrière...

Lecteur : ... Tu regarde Dora l'exploratrice ?...

Mayo : ... Hem.............. On reprend.

REPRISE

Gyffl : C'est... une tortue ??

Elypo : Waouh... Quelle peur j'ai eue...

Gyffl : Attend, y a un truc qui colle pas, là...

Il sort de son sac le tome 1 des Légendaires et le feuillette.

Elypo : Euh... C'est quoi, ce truc ?

Gyffl : La BD à partir de laquelle on écrit notre histoire.

Elypo : Attends, tu veux dire que l'auteur est même pas foutu de faire une histoire originale !

Gyffl : Ben ouais...

Elypo : Et donc, nos personnages sont déjà dans cette BD ?

Gyffl : À quelques détails près... Déjà, mon perso ne s'appelle pas Gyffl...

BAFF !!

Gyffl : ... Bordel, Razzta, qu'est-ce que tu fous là ?!

Razzta : Ben quoi ! Fa fait ve fais pas combien de chapitres que v'ai rien à dire ou à faire ! V'commenfe à en avoir marre...

Gyffl : Tu va voir ailleurs et j'te file un Bounty ce soir, OK ?

Razzta (en s'en allant) : Ouais, fuper !

Elypo : ... Et pour le truc qui clochait ?

Gyffl : Ben, t'es censé attaquer une abeille géante pour qu'après y ait tout un essaim qui revienne à la charge.

Elypo : Et c'est quoi l'intérêt de faire ça, à part de se mettre dans la m**** ?

Gyffl : Ça va amener toute une série d'évènements qui vont conduire à révéler qu'en fait t'es Marhell.

Elypo : Quoi !? Je suis Marhell !?

Gyffl : En fait, dans la BD, il a pas le même nom, mais...

Elypo : J'le crois pas... Je suis en réalité un vieux moisi qui habite un château pourri !...

Gyffl : Oh, ça va, tu vas pas nous ch*** une pendule !... Le problème, c'est qu'une tortue...

Elypo : Ouais... On aura un peu l'air cons si on se fait attaquer par une meute de tortues...

Gyffl : Et surtout, pourquoi on les fuirait ?

Elypo : Ça aurait été plus impressionnant avec des "furets" !^^ ... "furets", "fuirait"...

Gyffl : ... Mouais... Bon ben... faut quand même le faire. T'as pas de lance-pierres ?

Elypo : Tu me prends pour un gros ringard ?... Pourquoi pas une fronde pendant que t'y es.

Gyffl : Faut quand même que tu l'assommes avec une pierre.

Elypo : ... J'ai qu'à en ramasser une...

Il ramasse une pierre et la jette sur la tête du reptile.

Elypo : ... Quel exploit...

Tout-à coup surgit de terre un créature effroyable de plusieurs mètres de haut.



Les deux : B... B... BOWSER !!!

____________________________________________
Ceux que ça intéresse, voici l'adresse de mon blog (centré sur une fic' que j'écris : Eperdia) :
http://mayo-mayo.skyrock.com/

Admin tout-puissant
Admin tout-puissant
avatar


Mayo
Messages : 2063
Date d'inscription : 06/05/2009
Age : 31
Localisation : dans l'abysse intersidérale de l'harmonie cosmique (je me suis un peu paumé...)

Feuille de membre
Votre niveau avertissements:
5/5  (5/5)
Vos points de jeux:
3/3  (3/3)

Revenir en haut Aller en bas
http://legendsecondarc.forumactif.org
MessageSujet: ch.14   Sam 2 Nov - 0:22

Chapitre 14 : Gare aux carapaces !

Danaol et Radina sont en train de marcher. Sushy est dans le coin.

Danaol : Euh, Radina... Pourquoi tu t'accroches à mon bras ?

Radina : Pour éviter de tomber.

Danaol : ... OK.

Sushy : Les risques d'hématome un tant soit peu grave en tombant sur un sol composé majoritairement d'herbe de hauteur moyenne 4,23 cm sont de 0,005398 %

Radina : Ta gu***** !

Razzta arrive alors.

Razzta : Falut !

Danaol : ... Oui, salut Razzta... "Ça fait que sept fois qu'on s'est vu aujourd'hui, mais bon..."

Razzta : Fa me fait trop plaisir de refaire une aventure avec vous. On a trop l'air d'être des...

Gyffl et Elypo : PU**** !!

Ils sont moins étonnés de voir ces deux-là courir avec peur que de voir qu'ils sont suivis par des... carapaces roulantes... Ils se tournent et voient Bowser.

Razzta : Vous vous êtes fait un nouveau copain ?

Danaol : Cours, Razzta !

Razzta : Ah, d'accord... On voue à Chat !

Tous les six se mettent alors à fuir le monstre géant qui les attaque en leur envoyant des carapaces.

Gyffl (en pleine course) : Il suffit de sauter dessus et elles s’arrêtent.

Elypo (idem) : C'est pas "sot" comme idée !^^

Gyffl (idem) : Oh, la ferme...

Sushy (idem) : La résistance des projectiles roulants est approximativement de 6,27 Newton tandis que la force exercée par le tranchant d'une lame métallique dépasse les 9,56 Newton.

Danaol (idem) : Euh... Plus simplement ?

Sushy (idem) : Toute épée affutée peut trancher les carapaces que lance le reptile situé à six heures.

Danaol (idem) : Fallait le dire tout de suite !

Tout en courant avec ses amis, Danaol découpe de la carapace. Ils arrivent alors vers un sentier étroit.

Danaol : Empruntons ce chemin ! J'ai compté : il a épuisé toutes ses carapaces rouges. Il ne lui reste que les vertes qui ne sont pas têtes chercheuses, on va se cacher dans la végétation que j'ai vue là-bas et il ne pourra plus nous viser !

Ce qu'ils font. Ils se cachent derrière des végétaux assez bizarres plantés au sol, ressemblant à de gros fruits orange. Bowser, ne voyant pas nos "héros" dans ce champs et étant trop massif pour emprunter le sentier, finit par se résigner et s'en aller.

Razzta : On voue à Cache-cache maintenant ?

Tous : ... Laisse tomber, Razzta.

____________________________________________
Ceux que ça intéresse, voici l'adresse de mon blog (centré sur une fic' que j'écris : Eperdia) :
http://mayo-mayo.skyrock.com/

Admin tout-puissant
Admin tout-puissant
avatar


Mayo
Messages : 2063
Date d'inscription : 06/05/2009
Age : 31
Localisation : dans l'abysse intersidérale de l'harmonie cosmique (je me suis un peu paumé...)

Feuille de membre
Votre niveau avertissements:
5/5  (5/5)
Vos points de jeux:
3/3  (3/3)

Revenir en haut Aller en bas
http://legendsecondarc.forumactif.org
MessageSujet: ch.15 (fin tome 1)   Sam 2 Nov - 13:51

Chapitre 15 : La grande révélation...

Danaol : Mais qu'est-ce que vous avez br**lé !!?

Gyffl : Hé, ho !... Arrête de gueuler comme ça. Je te signale qu'on est juste à 2 mètres.

Danaol : Je g***** si j'veux ! Qu'est-ce que t'as encore fait comme connerie pour que Bowser nous poursuive ?!

Gyffl : Hé ! Me parle pas comme si t'étais ma mère ! J'te signale que j'en ai rien à taper, de rendre son âge à Akysia. J'suis venu pour te faire plaisir !

Danaol : Pour me faire plaisir !? Je te signale que t'avais refusé avant que je te propose... tu sais quoi !

Radina : Tu lui as promis quelque chose, Danaol ?

Danaol : Rien d'important !

Gyffl : Ouais ben tu vas pas t'en plaindre de ce que tu m'as promis ! Ça risque même de t'plaire vu c'qu'on a fait la nuit du pacte de sang !

Danaol : Mais j'étais bourré, m**** !! La seule chose dont je me souvienne, c'est m'être réveillé sur ton... (Il se rend compte que tout le monde l'écoute.) sur ton... sur ton canapé, après avoir titubé toute la nuit et n'avoir rien fait de honteux !

Sushy : Détection de phénomènes anormaux autour d'Elypo.

Ils se tournent alors vers le garçon entouré d'une étrange lumière.

Elypo : Je suis déjà venu ici.

Danaol : Il est déjà venu à Talkoofy ?!

Radina : C'était peut-être un autre endroit qui ressemblait à ça.

Gyffl : Mais bien sûr... Un autre endroit où il y aurait une plantation d'espèces d'abricots géants.

Sushy : La probabilité qu'un tel endroit existe est de 0,2569 %

Elypo : Réveillez-vous, mes créations !

... Rien ne se passe. Elypo se dirige alors vers un des végétaux plantés.

Elypo : Il faut se réveiller. On sort de son "rêve, et yeah !"

Gyffl : ... Même en transe...

Il sort alors une créature du sol, visiblement belliqueuse. Elle s'en prend au groupe, mais seule contre cinq, elle ne fait pas long-feu. Elypo tire alors une nouvelle créature du sol.

Radina : ... Il va tous les sortir un par un ?

Danaol : Ça va être épique...

Gyffl : Ça va être ch****, surtout.

Ils se débarrassent donc une par une des créatures qu'Elypo fait sortir de terre. Ils finissent par arriver au bout.

Danaol : Voilà... Il ne reste plus qu'à s'occuper de la moitié qui est à l'autre bout...

Ils se retournent et voient stupéfaits que tous les monstres fruits derrière eux sont déjà réveillés.

Razzta : Hé !... Comme Elypo mettait deux ans, v'me fuis dit que v'allais faire l'autre côté, fa irait plus vite.

Tous : ...

Lionchet : Kek'je fais avec ce bondiou d'groupe de crétins...

L'armée fraîchement récoltée s'attaque alors au groupe. Ils tentent de s'enfuir mais le sentier est un cul-de-sac.

Danaol : ... J'imagine qu’on n’a toujours pas d'corde...

Sushy : Lionchet possède la capacité d'escalade à 25,7 km/h, une vitesse suffisamment importante pour atteindre les plateaux situés à 42,36 m et chercher du secours.

Lionchet : ... Oké ! J'grimpe et j'vous ramène de l'aide !

Il grimpe donc.

Gyffl : Moi aussi, j'peux grimper vite.

Sushy : Ta vitesse d'escalade avoisine les 7,86 km/h, ce qui est insuffisant.

En haut, Lionchet a fini d'escalader.

Lionchet : Eh ben... J'suis enfin débarrassé d'ces débiles. J'me carapate d'ici et j'les laisse se démerder !

Il n'a pas vu une crevasse dans laquelle il tombe et se fracasse le crâne, mourant sur le coup.

Acculé, le groupe se rend sans rien tenter, sauf Sushy qui a vite fait de se faire désactiver par Danaol. Razzta, capturé depuis longtemps, ne comprend toujours pas ce qui se passe.


Razzta (transporté en l'air par deux des créatures, content) : Regardez ! Ve vole !

Elypo (reprenant ces esprits) : J'ai manqué quelque chose ?

Une créature se met à le renifler.

Créature : C'est pas vrai ! C'est vous !

Elypo : ... Oui, c'est moi...

Créature : C'est lui, mes frères !

Créatures (en brouhaha) :
"J'le crois pas !"
"p***** !"
"Il a pas l'air fin..."
"Incroyable..."
"Faudra vraiment qu'on revoie cette appellation de "frères"... On s'croirait dans une secte."

Elypo : Attendez... Quand vous dites "vous", vous voulez dire quoi au juste ?

Créature : Ben "vous"... vous !

Elypo : Mais quel "vous" ?!

Créature : Vous, quoi !

Elypo : On reprend depuis l'début... Vous pensez que je suis qui ?

Créature : Notre créateur.

Un temps.

Elypo : ... J'devais pas être bien inspiré ce jour-là... Ça crée un tort !^^ "créateur", "crée un tort"...

Un souffleur caché dans un trou à proximité apparait.

Souffleur : Bon... C'est censé être une scène importante, alors suffit les conneries, et tu vas répéter c'que j'dis, d'accord ?! "Pu****, boulot d'M**** !"

Elypo : ... Bon, OK.

Souffleur (qui s'est remis dans son trou, chuchote) : « Vous savez comment j'm'appelle ? »

Elypo : Vous savez comment j'm'appelle ?

Créature : Non, non... On est des gros débiles, on connait pas l'nom d'celui qui nous a créés... Bien sûr qu'on sait !

Elypo (bas) : C'est pas ma faute si j'ai un texte pourri...

Souffleur (chuchote) : « Quel est mon nom ? »

Elypo (au souffleur) : C'est Elypo. Je savais pas qu'mon personnage était dev'nu mongolien...

Souffleur : Mais non, ton vrai nom, conn*** !

Elypo : Aaaah... Mais je sais déjà qu'c'est Marhell.

Souffleur : On s'en fout ! T'es censé vouloir savoir la personne que tu es !

Elypo : ...... Quel est mon nom ?

Créature : ... Vous êtes sérieux ?... (Il commence à se marrer) Eh les gars, il sait même pas comment il s'appelle !

Créatures (en brouhaha) :
"Trop drôle !"
"Oh, le con !"
"On a vraiment été créés par lui ?"
"La honte !"

Elypo : BON BEN ÇA VA !!! Je suis votre chef, M**** !! Je demande un truc, vous répondez, point !! Même si c'est con.

Créature : D'accord. Votre nom est... (pause dramatique) MARHELL !!! "Pourquoi je dis ça avec un ton si dramatique ?"

Gros blanc...

Souffleur (aux Léglandaires) : Euh... Vous êtes censés être surpris, là.

Tous (sauf Razzta) : Ohhhh... Quelle surprise...
Razzta : Gah ?

____________________________________________
Ceux que ça intéresse, voici l'adresse de mon blog (centré sur une fic' que j'écris : Eperdia) :
http://mayo-mayo.skyrock.com/

Admin tout-puissant
Admin tout-puissant
avatar


Mayo
Messages : 2063
Date d'inscription : 06/05/2009
Age : 31
Localisation : dans l'abysse intersidérale de l'harmonie cosmique (je me suis un peu paumé...)

Feuille de membre
Votre niveau avertissements:
5/5  (5/5)
Vos points de jeux:
3/3  (3/3)

Revenir en haut Aller en bas
http://legendsecondarc.forumactif.org
MessageSujet: ch.16 (début tome 2)   Sam 2 Nov - 15:47

Chapitre 16 : Captifs

Dans un lieu énigmatique, un humanoïde ailé à l'allure imposante se dirige vers un immense miroir.

??? (coquet) : Oh miroir de Léaga, qui est la plus belle créature magique que les dieux ont créé sur Akysia ?

Miroir : ... Y en a que trois... Et pour moi, t'es seulement classé deuxième...

??? (vexé) : Oh, la ferme ! Faut pas la ramener alors que t'es pas fichu d'me prédire l'avenir !

Miroir : C'est pas moi qui m'suis inventé....

??? : Bon, ça va ! J'ai pas que ça à faire, montre-moi le groupe de péquenots.

Et le miroir reflète alors les Léglandaires, attachés à des fleurs géantes sans possibilité de bouger.

Danaol : Purée, on a l'air fins... Retenus par des fleurs...

Razzta : Qu'èf'qu'on fait là, dévà ?

Danaol : ... On est prisonniers.

Razzta : ..........

Gyffl : Faut l'temps qu'l'information aille au cerveau...

Razzta : ...... Les gars du reftaurant m'ont retrouvé !

Radina : Les gars du restaurant ?

Danaol : ... Non, Razzta, c'est les trucs que t'as sorti de terre qui nous ont fait prisonniers !

Razzta : Des trucs qui font fortis de terre... Y a des zombies qui nous ont capturés ?!

Danaol : ... Pourquoi j'essaye de lui expliquer...

Radina : C'est quoi cette histoire de restaurant ?

Danaol : ... Écoute Radina, le prends pas pour toi, mais j'ai autre chose à f***** qu'à expliquer des trucs à tout l'monde !!

Gyffl : Je profite de l'ambiance chaleureuse pour vous dire que j'ai super envie de pisser et que si rien n'évolue dans dix minutes, je ne tiendrai plus compte de ma pudeur et j'arroserai le végétal au dessous de moi, au détriment du short que je porte... Je tenais juste à vous prévenir.

Sushy : L'urine est une mauvaise source d'eau pour les plantes et favorise la poussée d'orties.

Radina : Elle est réveillée, elle ?! Je croyais que tu l'avais éteint, Danaol.

Danaol : C'était une désactivation temporaire. Elle aurait pu se réveiller au moment où nos ennemis la croyaient inoffensive et les attaquer par surprise... Malheureusement, ça n'a pas marché.

Radina : C'était quand même finement pensé ! T'es trop fort, mon Danaol !

Danaol (se la jouant) : Je sais, je sais... "J'me suis bien débrouillé pour trouver une excuse. Ça fait quand même moins con que de dire que j'me suis trompé d'bouton."

Elypo entre alors, tenue de cérémonie orange avec un diadème identique à celui que portait Marhell.

Elypo : Coucou !

Le groupe se met à rire, sauf Sushy impassible et Razzta qui tente vainement de réfléchir.

Gyffl : La touche d'ahuri que t'as comme ça !

Elypo : Moi, j'aime bien !... Et puis quand on est entouré de Zarbi-Kos, ça rend mieux.

Danaol : Zarbi-Kos ?

Elypo : C'est le nom des monstres fruits. D'ailleurs, ils préparent un truc pour me redonner la mémoire.

Gyffl : Elypo... T'es au courant que ta vraie identité, c'est Marhell...

Elypo : Ouaip.

Gyffl : ... un débile gâteux qui veut enfumer Akysia...

Elypo : Ouaip.

Gyffl : ... qui se coltine une armée pourrie...

Elypo : Ouaip.

Gyffl : Alors pourquoi tu veux retrouver la mémoire, bordel !?

Elypo : Parce que c'est dans le script !

Il tend un texte à Gyffl.

Gyffl (lisant) : "Elypo part prendre le remède des Zarbi-Kos pour retrouver la mémoire..."

Elypo : Et je suis pas un perso principal, comme vous ! Je peux pas me permettre de faire un caprice quand un truc me plait pas ; sinon on m'vire...

Il s'apprête alors à sortir.


Elypo : M'en voulez pas... Et même si vous êtes aux oubliettes, je vais pas vous "oublier" !^^

Il sort alors.

Gyffl : ... En tout cas, ses jeux de mots vont pas m'manquer !

____________________________________________
Ceux que ça intéresse, voici l'adresse de mon blog (centré sur une fic' que j'écris : Eperdia) :
http://mayo-mayo.skyrock.com/

Admin tout-puissant
Admin tout-puissant
avatar


Mayo
Messages : 2063
Date d'inscription : 06/05/2009
Age : 31
Localisation : dans l'abysse intersidérale de l'harmonie cosmique (je me suis un peu paumé...)

Feuille de membre
Votre niveau avertissements:
5/5  (5/5)
Vos points de jeux:
3/3  (3/3)

Revenir en haut Aller en bas
http://legendsecondarc.forumactif.org
MessageSujet: ch.17   Sam 2 Nov - 15:55

Chapitre 17 : Libération

Danaol : Bon... C'est bien joli, tout ça, mais personne n'a prévu quelque chose pour nous sortir d'un problème de ce genre ?

Gyffl (sarcastique) : Ah, zut !... J'ai oublié mon manuel qui explique comment on se libère d'une fleur géante...

Sushy : Détection d'une forme de vie approchant dans un rayon de trois mètres.

Gerbig arrive alors.

Radina : Hé ! C'est pas la mésange d'Elypo ?... Gerbig, c'est ça ?

Razzta : Elypo a une mésanve ?!... Ve croyais qu'il avait vufte un oiseau.

Danaol : ... On avait complètement oublié Gerbig !... Enfin, c'est pas comme si on s'était soucié de lui jusqu'à maintenant... Mais c'est bizarre : on dirait qu'il a quelque chose dans la bouche.

Gerbig crache alors de l'eau sur Sushy. Le groupe semble perplexe...

Danaol : ... Ah, j'ai compris ! Il veut que Sushy se libère en utilisant sa maitrise de l'eau ! "J'ai fait un raisonnement parfaitement cohérent... Je m'étonne moi-même..."

Gerbig va prendre de l'eau dans son bec dans une petite mare à proximité.

Danaol : Vas-y, Gerbig, refais-le !

Gerbig recrache à nouveau sur Sushy. Rien ne se passe...

Danaol : ... C'est bizarre... Elle devrait pouvoir se changer en eau maintenant.

Gyffl : Peut-être qu'elle a plus de batterie...

Sushy : Xst... Xst...

Danaol, Gyffl et Radina : Elle a fait un court-circuit !!

Gerbig (bas) : Que des glandus dans ce groupe...

Gyffl : Hein ? J'ai cru entendre l'oiseau parler !

Gerbig : Cui cui !

La mésange s'envole alors au loin, laissant le groupe dans sa m****.

Danaol : ... T'as fumé ta fleur, Gyffl ?... Remarque, ça peut être une solution pour se libérer.

??? : Il y a peut-être une solution à vos problèmes.

Danaol (en jetant un coup d'œil partout) : Qui a parlé ?

??? : Plus bas.

Il baisse les yeux et voit un groupe de petit lutins bleus, vêtus de bonnets et culottes blanches.

Schtroumpf 1 : Vous semblez avoir schtroumpfement besoin de notre aide.

Le groupe est bouche-bée.

Danaol : ... Vous êtes qui ?

Schtroumpf 1 : Nous sommes des Schtroumpfs. Est-ce que vous comptez schtroumpfer la schtroumpf des ces schtroumpf de schtroumpf de Zarbi-Kos ?!

Schtroumpf 2 : Tu pourrais schtroumpfer ton langage, Schtroumpf...

Schtroumpf 3 : Moi, j'aime pas les Zarbi-Kos !

Danaol : Heu....

Razzta : Gah ?

Gyffl : J'ai rien compris.

Radina : On dirait qu'ils parlent un dialecte inconnu.

Gyffl : Merci de le préciser. On n’avait pas remarqué !

Danaol : Dans ce cas, Sushy pourrait peut-être servir d'interprète. (aux Schtroumpfs, fort) EST-CE QUE VOUS POURRIEZ RÉPARER NOTRE AMIE LA-BAS ??

Schtroumpf 1 : Pas la peine de schtroumpfer, on n’est pas schtroumpf !... Où est le Schtroumpf Bricoleur ?

Schtroumpf 4 : J'suis là !

Il se dirige alors vers Sushy.

Sushy : Xst... Xst...

Schtroumpf 4 : C'est rien. Juste un petit branchement à schtroumpfer et...

Sushy : ... Bordel, faut vraiment être con pour lancer de l'eau sur quelqu'un qui marche à l'électricité ! (Elle remarque les Schtroumpfs) Qu'est-ce qu'y fichent là, les Minipouss ?

Gyffl (content) : Super ! Elle est redevenue comme avant !

Radina : Et m****...

Danaol : Sushy, on n’arrive pas à comprendre ce qu'ils disent. Tu pourrais faire la traduction ?

Sushy : ... OK.

Schtroumpf 1 : Donc... Nous sommes des Schtroumpfs, et on voudrait savoir si vous comptez schtroumpfer ces gros schtroumpfs de Zarbi-Kos.

Schtroumpf 2 : Ton langage, Schtroumpf.

Schtroumpf 1 : Ça va ! Tu vas pas me schtroumpfer les schtroumpfs pendant 107 ans !?

Sushy : Ce sont des Schtroumpfs et ils veulent savoir si on compte buter ces gros pédés de Zarbi-Kos... littéralement traduit.

Danaol : ... Mais bien sûr ! C'est d'ailleurs pour ça qu'on est ici.

Razzta : Ha bon ?

Radina : Mais je croyais qu'on était là pour...

Danaol (bas) : La ferme, Radina !

Gyffl : Vous pouvez nous sortir de là ?

Schtroumpf 1 : Aucun problème. (criant) Apportez le schtroumpf !

Les autres apportent un appareil à la forme bizarre.

Gyffl : C'est quoi, ça ?

Schtroumpf 1 : Un schtroumpf.

Schtroumpf 3 : Moi, j'aime pas les schtroumpfs !

Gyffl : ... Et ça sert à quoi ?

Schtroumpf 1 : À schtroumpfer les schtroumpfs.

Gyffl : D'accord...

Le schtroumpf colle alors l'engin à une des fleurs qui se flétrit en un rien de temps, libérant l'un après l'autre les "héros".
Gyffl se met alors à courir à l'extérieur de la pièce, les mains pressant son entrejambes.


Schtroumpf 1 : Qu'est-ce qu'il a ?

Danaol : Oh, juste un poids à soulager... Qu'est-ce que vous avez contre les Zarbi-Kos ? "Comme si j'en avais quelque chose à cirer, mais faut bien qu'ils sentent qu'on s'inquiète d'eux."

Schtroumpf 1 : En s'installant ici, ces schtroumpfs ont schtroumpfé nos maisons ; en plus, ils nous attrapent et nous schtroumpfent pour faire des schtroumpf de schtroumpfs de marionnettes.

Danaol : ... Sushy !

Sushy : En s'installant ici, ces connards ont détruit leurs maisons ; en plus ils les attrapent et les empaillent pour faire des p***** de spectacles de marionnettes.

Danaol : ... Eh bien, ne vous inquiétez pas ! Mes amis et moi allons nous charger de cette bande de malfrats !

Radina le prend à part.

Radina (bas) : Mais ça va pas ! On n’a aucune chance contre ces trucs !

Danaol (bas): Je sais, mais c'est pour qu'ils nous aident. A la première occasion, on se casse d'ici !

Gyffl revient.

Gyffl : Aaah... j'me sens plus léger.

Danaol : Bon... Tout d'abord, retrouver nos armes. Je devrais repérer mon épée en adamantium grâce à mon lien psychique.

Razzta : T'as une épée en adamantium !?

Danaol (bas) : ... Pourquoi on l'a emmené ?...

Schtroumpf 3 : Moi, j'aime pas l'adamantium !

____________________________________________
Ceux que ça intéresse, voici l'adresse de mon blog (centré sur une fic' que j'écris : Eperdia) :
http://mayo-mayo.skyrock.com/

Admin tout-puissant
Admin tout-puissant
avatar


Mayo
Messages : 2063
Date d'inscription : 06/05/2009
Age : 31
Localisation : dans l'abysse intersidérale de l'harmonie cosmique (je me suis un peu paumé...)

Feuille de membre
Votre niveau avertissements:
5/5  (5/5)
Vos points de jeux:
3/3  (3/3)

Revenir en haut Aller en bas
http://legendsecondarc.forumactif.org
MessageSujet: ch.18   Sam 2 Nov - 16:55

Chapitre 18 : Un stratagème olfactif

Schtroumpf 1 : Bonne schtroumpf pour votre combat contre ces sales schtroumpfs ! Mes compagnons et moi rentrons chez nous.

Schtroumpfs (en partant) : ♫ Lalala schtroumpf lala, lala schtroumpf lala !... ♫

(lien : http://www.youtube.com/watch?v=ZyHIw-iuqro)

Schtroumpf 1 : ... Faudra vraiment qu'on schtroumpfe autre chose que cet air à la schtroumpf un jour...

Schtroumpf 2 : Ton langage, Schtroumpf !

Schtroumpf 1 : Oh, ta schtroumpf !

Gyffl : ils nous laissent nous démerder, si j'ai bien compris...

Danaol : Super ! Comme ça on n’aura pas besoin de les gruger pour se barrer d'ici.

Gyffl : Génial... Mais comment tu comptes t'y prendre pour pas qu'on se fasse repérer dans ce repère infesté de Zarbitrucs ?

Sushy : Mes radars captent plusieurs centaines de ces machins dans les environs. Tu comptes nous téléporter à la sortie, Diablo ?

Danaol : Euh...

Razzta (désignant un tas de boue à proximité) : Et fi on fe trempait là-dedans ?

Danaol : ... Bien sûr ! Les Zarbi-kos semblaient se servir de leur nez, et pour cause ! Ils n'ont pas d'yeux. Donc ils doivent s'orienter grâce à leur odorat, ce qui fait qu'ils ne pourront pas nous repérer si on se recouvre de cette boue qui masquera notre odeur corporelle ! "... La vache, c'est ma journée pour les raisonnements qui tiennent la route !" C'est bien ce que tu voulais dire, Razzta ?

Razzta : ....... Gah ?

Danaol : ... Bon, pourquoi tu voulais qu'on se jette dans la boue ?

Razzta : V'me disais qu'fa pourrait être marrant.

Danaol : ... OK... Bon, le stratagème que je viens de dire marche toujours. Vous en êtes ?

Gyffl : De quoi ?

Danaol : Du stratagème.

Radina : Bon, ça va pas arranger mes vêtements, mais vu que c'est une idée de mon Danaol... Et puis il parait que c'est très bon pour la peau.

Gyffl : Radina et Sushy dans la boue... Hum... Ça me donne des idées...

Sushy : Ben moi, j'ai pas d'odeur corporelle vu que je suis en partie robotique, donc vous profiterez de votre bain de boue sans moi, les trois p'tits cochons.

Danaol : ... Je te signale qu'on est quatre sans toi.

Sushy : Oui, mais y en a un qui vous a pas attendus.

Elle montre alors Razzta en train de barboter dans la boue comme un gamin de 5 ans.

Quelques instants plus tard, le groupe arpente les couloirs, tous "badigeonnés" de boue, à l'exception de Sushy.


Danaol (la main tendue) : Je sens que mon épée est proche...

Un Zarbi-kos surgit alors. Danaol fait signe aux autres de se taire ; tous comprennent sauf Razzta qui s'apprête à parler, heureusement stoppé par la main de Sushy. Le Zarbi-Kos renifle alors dans leur direction sans réagir et s'éloigne.

Danaol (bas) : Super ! Ça a marché !

Radina (bas) : T'es trop fort, Danaol !

Razzta : ... Fa voulais dire quoi, ton figne, Danacol ?

Danaol : ... J'en ai marre...

Un peu plus loin.

Zarbi-Kos : ATCHOUM !!... Saleté de rhume.

____________________________________________
Ceux que ça intéresse, voici l'adresse de mon blog (centré sur une fic' que j'écris : Eperdia) :
http://mayo-mayo.skyrock.com/

Admin tout-puissant
Admin tout-puissant
avatar


Mayo
Messages : 2063
Date d'inscription : 06/05/2009
Age : 31
Localisation : dans l'abysse intersidérale de l'harmonie cosmique (je me suis un peu paumé...)

Feuille de membre
Votre niveau avertissements:
5/5  (5/5)
Vos points de jeux:
3/3  (3/3)

Revenir en haut Aller en bas
http://legendsecondarc.forumactif.org
MessageSujet: ch.19   Sam 2 Nov - 17:01

Chapitre 19 : On s'arrache !

Danaol : Aaaah... Enfin on les a retrouvées.

Lui, Radina et Razzta récupèrent leurs armes posées à terre.

Gyffl (draguant) : Dis, Sushy, on est les seuls à ne pas utiliser d'arme. Ça devrait nous rapprocher, non ?

Sushy (l'ignorant) : ... Dysfonctionnement du système auditif pour une fréquence de son particulière.

Gyffl : Oh non... Elle est redevenue...

Sushy : Bon, vous vous magnez l'cul ?! Faut pas deux heures pour récupérer des armes, bande d'escargots asthmatiques !

Danaol : C'est fait. Maintenant, on se casse d'ici avant d'avoir à nouveau des emm****s.

Un peu plus tard, un peu plus loin.
Le groupe s'apprête à rentrer dans une salle mais se ravise, voyant qu'elle est déjà occupée par des milliers de Zarbi-Kos.


Radina : C'est pour ça qu’on n’en a rencontré aucun (à part celui de tout-à l'heure). Ils sont tous regroupés là !

Danaol : Bon, ben on va ailleurs.

Gyffl : Attendez !!

Danaol : Quoi ?

Gyffl : Je vois Elypo au fond, avec un de ces machins qui lui parle.

Danaol : On pourrait savoir ce qu'ils se disent ?

Gyffl : Deux secondes.

Il sort un pistolet avec lequel il lance un émetteur vers eux. Il sort ensuite un portable lié à plusieurs écouteurs permettant au groupe d'écouter la conversation.

Un petit peu plus loin.


Zarbi-Kos : Maître Marhell ! Voici le remède qui vous permettra de recouvrer la mémoire.

Elypo : Ça a une drôle de forme... C'est effervescent ?

Zarbi-Kos : C'est un suppositoire.

Elypo : ... Super...

Vers le groupe.

Gyffl (bas, pensif) : Un suppositoire qui rend la mémoire...

Danaol : Génial, Marhell va revenir... Bon, on s'casse ?

Gyffl : Attend ! On va pas laisser ce conn*** sénile faire son come-back. Je préfère encore les jeux de mots d'Elypo.

Danaol : Moi aussi, mais on est un peu en sous-nombre, là...

Gyffl : Et t'étais content de pouvoir sauver des gens à nouveau...

Danaol : Ouais ! Quand y avait aucun risque !

Gyffl : Je m'en fous de ce que tu décides ! Moi, j'y vais !

Danaol : Si t'as envie de crever bêtement, c'est ton problème !

Radina : C'est pas si impossible que ça à faire.

Danaol et Gyffl : Ah bon ?

Sushy : Si vous étiez un peu moins cons, Laurel et Hardy, vous auriez peut-être observé que le reste des Zarbi-Kos n'en a rien à branler d'Elypo !

Danaol : Ben, c'est vrai... Qu'est-ce qu'ils fichent ?

Radina : Ils semblent regarder.......

Un petit peu plus loin, l'attention des Zarbi-Kos est captivée par un petit théâtre de marionnettes dont les vedettes sont des cadavres empaillés de Schtroumpfs.

Schtroumpf 1 : Oh mon dieu, je me suis perdu dans cette rue inhabitée. Pas moyen de retrouver mon chemin.

Zarbi-Kos(s) : Attention ! Le gendarme !

Schtroumpf 2 (apparaissant avec un bâton) : Ah ! Enfin, je te tiens, sale Gnafron ! Tu vas subir ma colère !

Schtroumpf 1 : Au secours, Guignol !... Les amis, appelez-le avec moi pour qu'il nous entende et vienne à mon secours.

Zarbi-Kos(s) : Guignol ! Guignol ! Guignol ! ......

Vers le groupe.

Danaol : ... Euh... J'veux pas dire, mais ils doivent pas beaucoup apprécier le spectacle, normalement, vu qu'ils sont aveugles...

Radina : Faut plus chercher de logique dans cette histoire.

Gyffl : Bon... J'y vais alors. Souhaitez-moi bonne chance.

Danaol : Bonne chance.
Radina : Bonne chance.
Razzta : Gah ?
Sushy : Crève !

S'approchant alors discrètement d'Elypo et du Zarbi-Kos, Gyfll parvient à tuer ce dernier, alors qu'Elypo est dos à lui, pantalon baissé (il n'a pas eu le temps d'enlever son caleçon orange).

Gyffl : ... En temps normal, j'aurais profité d'une position comme celle-là.

Elypo : Gyffl ! Qu'est que tu fous là ?!

Gyffl : Pas le temps de parler. On se casse d'ici et tu nous accompagnes !

Elypo : ... Alors cham"pagne" !^^

PAF !! (coup de poing qui assomme Elypo)

Gyffl : C'est mieux comme ça.

Tout en trainant son corps vers ses "amis", il ramasse discrètement le suppositoire et le cache, avec un air de satisfaction.

Danaol : Bon... On l'a, maintenant on s'casse !

Gyffl : ... Où est Razzta ?

À leur grand désenchantement, ils voient ce dernier charger le groupe de Zarbi-Kos (toujours obnubilés par le spectacle de marionnettes). Après en avoir tué deux, tous les autres se mettent à l'attaquer et par réflexe, il se met à fuir en direction des quatre autres, qui en font alors autant.

Danaol (en courant) : Pourquoi t'as fait ça, Razzta ?!

Razzta : Ben, t'avais dit qu'on était là pour tuer les Zarbi-Kos, non ?

Danaol : ... Je vais l'tuer.

____________________________________________
Ceux que ça intéresse, voici l'adresse de mon blog (centré sur une fic' que j'écris : Eperdia) :
http://mayo-mayo.skyrock.com/

Admin tout-puissant
Admin tout-puissant
avatar


Mayo
Messages : 2063
Date d'inscription : 06/05/2009
Age : 31
Localisation : dans l'abysse intersidérale de l'harmonie cosmique (je me suis un peu paumé...)

Feuille de membre
Votre niveau avertissements:
5/5  (5/5)
Vos points de jeux:
3/3  (3/3)

Revenir en haut Aller en bas
http://legendsecondarc.forumactif.org
MessageSujet: ch.20   Sam 2 Nov - 20:20

Chapitre 20 : Allez, alliés ailés !

Le groupe court dans un couloir labyrinthique.


Gyffl : Vous avez repéré une sortie ? Parce que je commence à en avoir un peu raz le c** de courir en trainant Elypo.

Elypo (se cognant la tête contre le sol rocailleux) : "Si tu crois que... Aie !... ça me fait plaisir... Aie !"

Danaol : J'te signale que d'un point de vue global, c'est toi le pisteur du groupe.

Gyffl : Je repère les gens grâce à leur odeur, je suis pas un GPS !

Radina : Attendez, j'ai une idée !

Sushy : C'est un miracle...

Radina : ... Au lieu de changer de trajectoire, on a qu'à marcher tout le temps tout droit.

Razzta : Gah ?

Sushy : Et se péter la g***** contre le premier mur venu. Très bonne idée. Après toi !

Radina : Mais non, conn****, je pourrais le creuser à coup de boules de feu.

Sushy : Les risques d'effondrement seraient de plus de 70%.

Radina : Tu donnes pas le pourcentage exact ?

Sushy : Va ch*** !

Danaol : Bon... On n'a pas d'autre choix, donc on te suit, Radina.

Radina (se jetant sur lui) : Merci, mon Danaol !

Gyffl : Tu pourras faire ta groupie plus tard, faut qu'on se grouille !

Radina : Oui, ça va...

Razzta : On fait quoi alors ?

Sushy : On suit Cendrillon qui va nous faire une galerie souterraine.

Razzta : Ah minfe... V'aurais préféré fuivre la fortie où y a de la lumière qui fort, fa aurait été plus fympa.

Les autres voient alors ladite sortie.

Danaol : Heu...

Gyffl : Ouais, tant qu'à faire...

Ils se dirigent alors vers cette sortie et découvrent un grand précipice.

Gyffl : Super...

Danaol : J'en ai marre de ces contrariétés...

Elypo : Si dans le pétrin t'es fourré, "contrarié t'es" !^^

Radina : "Je pourrais nous faire voler, mon chéri et moi, avec mon bâton, et laisser crever les autres ici."

Sushy : En plus, y a les monstro-plantes qui sont trois mètres derrière...

Razzta : On est où, dévà ?

Danaol : Attendez ! Y a un ruisseau en bas !

Gyffl : Ce petit filet d'eau ! Faudrait voir, mais on a peu de chances de survivre à la chute...

Sushy : Il vous faut un essai ?

Elle attrape alors Elypo et le balance dans le vide. Il tombe en criant comme un idiot, se rendant compte au bout de quelques secondes qu'il a été rattrapé par un étrange volatile...



??? : Cracoucass !!

PAUSE

Lecteur : Quand tu reprends une licence que t'aimes bien, tu te gènes pas pour la surexploiter...

Mayo : Je prends les références que je veux et j't'emm****. C'est mon histoire, oui ou non ?!

Lecteur : D'accord... T’étonne pas qu'il y ait que trois pékins qui lisent ton "œuvre".

REPRISE

D'autres Cracoucass arrivent, l'un d'entre eux s'adresse au groupe.

??? : Cracoucass, cracooucassss, craaaaccccoucass !

Tous : ...

Radina : Il veut nous dire quelque chose, apparemment...

Danaol : Tu peux nous traduire ça, Sushy ?

Sushy : Et m****... Je déteste qu'on me prenne pour Z6-PO... T'as de la chance que j'obéisse à ta voix.

Gyffl : Alors, qu'est-ce qu'y dit ?

??? : Cracoucass, cracooucassss, craaaaccccoucass !

Sushy : ... P*****, c'est quoi cette manière de s'exprimer...

Danaol : Sushy ?

Sushy : Grosso modo, il nous dit de nous laisser transporter si on veut pas crever ici.

Danaol (jetant un coup d'oeil aux Zarbi-Kos juste derrière) : ... On n’a pas trop l'choix.

Ils se font alors attraper par les Cracoucass. Il en faut deux pour porter Razzta.
En plein vol :


??? : Cracoucass !

Elypo : C'est comme les poteries : ça craque ou casse ^^

Gyffl : ... Vous pourriez pas le laissez tomber ?

____________________________________________
Ceux que ça intéresse, voici l'adresse de mon blog (centré sur une fic' que j'écris : Eperdia) :
http://mayo-mayo.skyrock.com/

Admin tout-puissant
Admin tout-puissant
avatar


Mayo
Messages : 2063
Date d'inscription : 06/05/2009
Age : 31
Localisation : dans l'abysse intersidérale de l'harmonie cosmique (je me suis un peu paumé...)

Feuille de membre
Votre niveau avertissements:
5/5  (5/5)
Vos points de jeux:
3/3  (3/3)

Revenir en haut Aller en bas
http://legendsecondarc.forumactif.org
MessageSujet: ch.21   Sam 2 Nov - 20:29

Chapitre 21 : L'incroyable destin d'un groupe de chevaliers débiles

Le groupe, aéroporté, arrive à sa surprise vers un bâtiment qui pourrait s'apparenter à un hôtel de luxe. Arrivés à l'intérieur, les Cracoucass les balancent dans une piscine.

Un Cracoucass qui se baignait : Cracracoucaass !*
(*Traduction : Et m****, je venais de la nettoyer...)

Danaol : Pfiou... pas fâché de s'être décrassé.

Elypo : On vous traitera plus de bouseux.^^

Souffleur : Hem... T'es censé vouloir t'échapper pour que les autres t'attrapent.

Elypo : Oh non... J'aime pas courir ! En plus si c'est pour me faire rattraper, autant rester ici.

Souffleur : ... Mouais, pas faux.

Gyffl : On va quand même t'attacher pour être sûr.

Elypo : J'espère que je vais pas avoir droit à un plan SM !

Gyffl : Attend, pour qui tu m'prends !?

Personne n'ose répondre...

Danaol : ... Sushy, tu pourrais leur demander pourquoi ils viennent de nous sauver et qui ils sont. "Je m'en fous un peu mais c'est encore histoire d'être poli"

Sushy : ... Cracracracoucacass cracou ?

??? : Crac Coucracass.

Sushy : Oh p*****...

Gyffl : La réponse est si pénible que ça ?

Sushy : Non, c'est qu'il a une façon d'organiser ses phrases qu'est super lourde... En gros, il dit que c'est pas la peine de s'embêter à leur parler Cracoucass parce qu'ils comprennent le français, qu'ils nous ont sauvés parce qu'ils passaient dans le coin et qu'ils s'em********, et qu'ils sont un groupe de chevaliers.

Radina : Tout ça en 3 syllabes...

Sushy : 4, grosse cruche.

Danaol : Attends !... Un groupe de chevaliers dont le leader s'exprime lourdement... Oh m**** !!!

Radina : Y a un problème, mon Danaol ?

Danaol : Je sais qui c'est. Ce sont les Corbeaux de Cuivre.

??? : Cracoooooucass cass cassss Cracra coucoucoucacasss !

Sushy : Il a dit "Oui".

Danaol : Et celui qui nous parle depuis le début, c'est Ikéal !

Ikéal : Cracouc Cracoucass

Sushy (récitant) : « En effet, c'est avec un plaisir mêlé à une profonde amertume que nous te souhaitons la bienvenue dans l'antre providentielle que notre malheur s'est vu mettre sur sa route »...

Gyffl : Il a dit ça ?

Sushy : Texto !... Vous comprendrez que je ne donne pas la traduction littérale... "Et si ça tenait qu'à moi, je dirais à Danaol de se la f***** dans l'cul, sa traduction."

Radina : Mais c'est qui, cet Ikéal ?

Danaol : ... C'est mon frère. (à Radina, à part) Et puis t'es cruche ou quoi ?! Tu l'as déjà rencontré avant.

Radina : Ah oui, c'est vrai...

Razzta : Si t'es son frère, ça veut dire que t'es un oiseau, toi aussi ?

Danaol : ... Razzta...

Razzta : Oui ?

Danaol : Ta g***** !

Radina : Enfin... Dans mes souvenirs, il était un peu moins moche, et surtout plus humanoïde que ça. Qu'est-ce qui lui est arrivé ?

Ikéal : Cracoucoucass caaaaasss

Sushy : (à Ikéal) ... Non mais franchement, arrête de parler comme Louis XVI !... (aux autres) Il signale juste qu'il comprend c'que vous dites et que c'est pas la peine de parler de lui à la troisième personne.

Danaol : Déjà qu’il me fichait la honte quand il était "normal"...

Gyffl : (à Ikéal) Bon, vous nous racontez comment vous en êtes arrivés là ?

Ikéal : Cracoucacacacass Coucass Craaaacouuuucacracass cracoucoucoucacass cracass

Sushy : ...

Danaol : Sushy ?

Sushy : Deux secondes, j'essaie de m'y retrouver dans toutes les tournures de phrase pourries que j'viens d'entendre !....... Voilà. Alors... lui et ses gars s'ennuyaient, ils avaient rien à faire ; en plus, pas mal se plaignaient de plus voir de... gorges bien fournies, pour rester polie. Ils ont alors décidé de partir à la recherche d'un moyen d'inverser l'accident Jovenia.

Danaol : Et moi qui m'croyais original...

Sushy : Avec le même raisonnement foireux que toi, ils sont allés voir le devin Centym pour trouver les pierres des dieux et ils se sont rendus ici. Ils les ont trouvées, mais elles étaient protégées par un Gardien qui leur a lancé une série d'épreuves... Ils se sont ramassés et le Gardien les a transformés en ces bestioles.

Gyffl : Mais si c'est des créatures qui viennent d'être créées, comment ça se fait que t'aies leur langage dans ta base de données ?...

Mayo : ... Je commence à en avoir un peu raz les c**illes qu'on souligne les incohérences à chaque fois !

Radina : D'accord, d'accord... Et comment ça s'fait que vous viviez dans un palace ?

Ikéal : Craccacass coucass

Sushy : ... Sarkozy s'est fait construire une villa ici, mais il vient deux jours par an, donc ils en profitent.

Danaol : ... Et elles sont loin d'ici les pierres ?

Ikéal : Cracra

Sushy : A deux heures d'ici à vol d'oiseau.

Danaol : Parfait, on part demain !

Gyffl (le prenant à part) : Attends, tu te rends compte que toute une armée n'y est pas arrivée ?... J'ai pas envie d'être transformé en Snorky, moi !

Danaol : C'est qu'une grosse bande de brèles. Même Razzta doit être plus compétent qu'eux !

Razzta : J'ai un peu faim. Vous avez du poulet ici ?

Danaol et Gyffl : ...

____________________________________________
Ceux que ça intéresse, voici l'adresse de mon blog (centré sur une fic' que j'écris : Eperdia) :
http://mayo-mayo.skyrock.com/

Admin tout-puissant
Admin tout-puissant
avatar


Mayo
Messages : 2063
Date d'inscription : 06/05/2009
Age : 31
Localisation : dans l'abysse intersidérale de l'harmonie cosmique (je me suis un peu paumé...)

Feuille de membre
Votre niveau avertissements:
5/5  (5/5)
Vos points de jeux:
3/3  (3/3)

Revenir en haut Aller en bas
http://legendsecondarc.forumactif.org
MessageSujet: ch.22   Sam 2 Nov - 21:38

Chapitre 22 : Avant les épreuves...

Le groupe, transporté par les Corbeaux de Cuivre, arrive en face du château du gardien : une tour rose...

Danaol : Eh ben... C'est... particulier comme endroit.

Ikéal : Cracacacacoucaaaaaasss Coucou

Sushy : ... Il dit - toujours avec la même façon exquise de s'exprimer - qu’ils nous laissent ici avec Elypo et qu’ils nous souhaitent bonne chance.

Danaol : Merci, frangin. "Merci d'te casser, j'pouvais plus t'supporter."

Gyffl : J'vais attacher Elypo à un arbre, le temps qu'on trouve ce qu'on cherche.

Elypo : Si vous croyez que c'est comme ça que je vais m'"attacher" à vous.^^

Gyffl : ... Tu m'en sors une autre et j't'attache à des ronces.

Danaol : D'accord, on va devant. Tu nous rejoins, Gyffl.

Razzta : On va visiter la tour pour l'acheter ?

Danaol : ... Je vais faire comme si t'avais rien dit, Razzta...

Razzta : Ah bon ?... V'aurais pourtant vuré avoir dit quelque chose...

Gyffl a fini d'attacher Elypo. Ils sont seuls.

Gyffl : Hé, t'as envie d'être libre ?

Elypo : ... T'as envie d'gagner au loto ?

Gyffl : Je peux te libérer discrétos, mais faut que tu fasses une chose pour moi après.

Elypo : Quoi donc ?

Gyffl : Alors : tu m'attendras à 3 km au nord, et quand j'arriverai, tu me... (il lui chuchote à l'oreille)

Elypo : Quoi !?... Mais c'est dégoûtant !

Gyffl : S'teuplait ! Ça fait des semaines que j'me contente tout seul ; j'ai besoin de faire ça avec quelqu'un, et t'es pas l'plus moche.

Elypo : Tu t'rends compte de ce que tu m'demandes ?!

Gyffl : C'est ça ou j'te laisse saucissonné ici !

Elypo : ......... D'accord.

Gyffl : Tu l'jures ??

Elypo : Je l'jure...

Gyffl : Sur Playboy ?? (c'est sa bible à lui)

Elypo : ... Sur Playboy.

Gyffl : Parfait ! (Il coupe ses liens avec ses griffes) Attends un peu avant de te barrer, au cas où les autres jettent un coup d'œil vers toi.

Il se retourne et se prend les pieds dans un rocher, tombant à la renverse, puis se relevant aussitôt, s'éloignant alors d'Elypo. Il n'a pas remarqué que dans sa chute, il a fait tomber le suppositoire des Zarbi-Kos.
Un peu plus loin.


Gyffl (arrivant) : Alors ! Il est où ce gardien de mes deux ?

Gardien : Derrière vous, Gyfflenler.

Il se retourne et voit alors l'imposant humanoïde ailé, aux allures un peu féminines.

Gardien : ... C'est donc vous les Léglandaires... (coquet) Eh bien, bandes de malpolis, qu'est-ce qu'on dit quand on arrive chez les gens ?

Danaol : Euh... Bonjour, madame.

Gardien (très réactif) : Je suis un mec !!

____________________________________________
Ceux que ça intéresse, voici l'adresse de mon blog (centré sur une fic' que j'écris : Eperdia) :
http://mayo-mayo.skyrock.com/

Admin tout-puissant
Admin tout-puissant
avatar


Mayo
Messages : 2063
Date d'inscription : 06/05/2009
Age : 31
Localisation : dans l'abysse intersidérale de l'harmonie cosmique (je me suis un peu paumé...)

Feuille de membre
Votre niveau avertissements:
5/5  (5/5)
Vos points de jeux:
3/3  (3/3)

Revenir en haut Aller en bas
http://legendsecondarc.forumactif.org
MessageSujet: ch.23   Dim 3 Nov - 11:16

Chapitre 23 : Viva la muerte !

Radina : Vous êtes le Gardien ?

Gardien : Non, non, j'passais dans l'coin et j'ai vu d'la lumière... À votre avis ?

Danaol : Par hasard, vous auriez pas une pierre pour nous rendre adulte ?

Gardien : Ouaip. Mais pour l'avoir, il faudra déjà passer des épreuves, mes choux.

Razzta : Ah bon, on peut pas vous l'acheter ?

Danaol : C'est les mêmes épreuves que celles qu'ont passées les Corbeaux de Cuivre ?

Gardien : Vous pensez que j'ai que ça à faire de renouveler mes pièges ?! Déjà l'entretien du visage et la manucure me prennent la moitié de mes journées.

Danaol : "Et m****... Pourquoi j'ai pas pensé à leur demander les épreuves qu'ils ont eues ?!"

Gyffl : Eh, j'viens d'penser à un truc ! Si Marhell a eu une pierre des dieux, c'est par vous, non ?

Gardien : Ouaip.

Gyffl : Donc un grabataire a pu passer les épreuves ! On va y arriver sans problème alors !

Gardien : C'est pas ça... En fait, on a fait du troc : une des pierres contre le nouveau gloss tendance. Je suis obligé de rester dans le coin, donc j'ai pas l'temps d'aller en ville pour acheter les nouveaux produits d'beauté.

Gyffl : ... OK...

Danaol : Dans ce cas, on peut toujours aller dans une ville du coin pour vous chercher quelque chose, on devrait revenir d'ci deux-trois jours...

Gardien : Non, non, non !...

Il les projette à l'intérieur du château. La porte se referme toute seule.

Danaol : On est enfermés !

Sushy : Comme c'est inattendu...

Gardien (haut-parleur) : Désolé, mes chéris, mais pour avoir la pierre de Crescia, il faut passer toutes les salles de ma tour !... Ha ha ha ha ha ha ha ha ha... Kof kof ! "saleté d'toux !"

Danaol : Bon ben on n’a pas l'choix...

Gyffl : Mais si, on a l'choix ! On peut très bien défoncer l'entrée et s'barrer !

Gardien (haut-parleur) : Si vous faites ça, je... je s'rai pas content !

Danaol : Non mais... c'est nul scénaristiquement... On se casse, rien n'arrive d'intéressant... Les lecteurs vont s'faire ch***... Déjà qu'ils sont pas très nombreux...

Gyffl : *soupir*... D'accord...

Le groupe passe alors l'entrée et arrive dans la première salle : un long couloir sans barrière donnant sur le vide ; un vide qui 5 mètres plus bas débouche sur une rafale de pics.

Gardien (haut-parleur) : Bienvenue dans l'endroit où la moitié des Corbeaux de Cuivres sont tombés !

Au milieu du couloir, un écriteau est posé.

Danaol (lisant l'écriteau) : "Oyez, voyageurs ! Laissez vous tomber, l'atmosphère de cette pièce permet à n'importe qui de s'envoler"...

Gyffl : ... Attends. Qui est assez stupide pour...

Razzta : Yaouuuuh !

Il voit Razzta s'élancer alors gaiement dans le vide. Il tombe et s'empale 5m plus bas.

Razzta (dans un dernier râle) : V'me plaindrai pour publifité menfonvère...

Radina : ... Razzta est mort...

Danaol : ... Tant pis ! On continue ?

Gyffl : Sushy, quand on s'ra redevenu adulte, on pourra en profiter pour faire c'qu'on a jamais osé faire quand on était adulte.

Sushy : ... Tu t'sens pas pousser des ailes ?

Arrivés à la deuxième salle, nos "amis" découvrent un point d'eau entre eux et la sortie.

Gardien (haut-parleur) : Il vous faut nager pour passer. Mais l'eau est envahie par une bande de vilains piranhas. Brrrr... Comment vous allez vous en sortir ?...

Danaol : ... Radina ?

Radina : Bâton magique, attaque éclair !

L'éclair électrocute tous les poissons...

Gardien : Oh non !... C'est pas du jeu !

Danaol : Bien. Maintenant on peut traverser sans problème. (Tout le monde traverse, sauf Sushy)... Sushy, tu viens ?

Sushy : Je préfère pas , non...

Danaol : On n’a pas que ça à f***** ! Tu nous suis fissa !

Sushy : Mais...

Danaol : C'est un ordre !

Sushy : ... OK, chef. "de mes deux"

Elle entre et court-circuite juste après.

Gyffl : Qu'est-ce qui s'passe ?!

Sushy : Ce cré... tin de Da... naol a oublié que... je ne sup... portais pas... l'eau............. Défaillance du système ! Reconfiguration aléatoire du langage !..... Ich binn ein berlinner....... Kouroukou stach stach..... Saint-Crème d'Osti d'Câlisse de Torieu d'Crisse d'Tabernacle...... Va... mos a... la pla.......yaaaaaaa.............................................

Radina : Elle a court-circuité pour de bon cette fois... Y a plus rien à faire.

Gyffl : Sushy !!!..... (larmes aux yeux) Je pourrai jamais conclure avec elle...

Danaol : ... Mais quel con !!... Je l'ai envoyée à la mort...

Radina : T'es le meilleur leader du monde ! *love*

____________________________________________
Ceux que ça intéresse, voici l'adresse de mon blog (centré sur une fic' que j'écris : Eperdia) :
http://mayo-mayo.skyrock.com/

Admin tout-puissant
Admin tout-puissant
avatar


Mayo
Messages : 2063
Date d'inscription : 06/05/2009
Age : 31
Localisation : dans l'abysse intersidérale de l'harmonie cosmique (je me suis un peu paumé...)

Feuille de membre
Votre niveau avertissements:
5/5  (5/5)
Vos points de jeux:
3/3  (3/3)

Revenir en haut Aller en bas
http://legendsecondarc.forumactif.org
MessageSujet: ch.24   Dim 3 Nov - 13:13

Chapitre 24 : Épreuves à l'appui

Le groupe arrive dans la troisième pièce.

Gardien (haut-parleur): Voici l'endroit ou ce qui restait des Corbeaux s'est fait plumer. "Trop fort, le jeu d'mots !"

Radina : Fait tout noir...

Gyffl : Tiens, on n’avait pas vu...

Radina : Justement, on voit rien dans le noir !

Gyffl : C'était censé être une répartie ?

Danaol : Arrêtez d'faire les cons et éclaire nous avec ton bâton, Radina.

Radina : Désolé, mon Danaol, mais j'ai pas l'option lampe de poche avec mon bâton...

Danaol : Tu peux pas créer de la lumière alors ?... Ça me déçoit...

Radina : (Un temps... sanglote) ... JE SUIS NULLE ! JE SERS À RIEN ! DANAOL ME DÉTESTE !!! *pleure*

Danaol : Oui... Enfin non ! Calme-toi, c'est pas la peine de pleurer pour si peu. "Manquait plus qu'une de ses crises de pleurs incompréhensibles..."

Radina (se ressaisissant) : D'accord, Danaol...

Danaol : Bon... Quelqu'un a un briquet ?

Silence.

Danaol : ... Si vous m'dites que vous n'avez pas d'briquet...

Gardien (haut-parleur) : Vous allez avancer, oui ou m**** ?! Faut qu'je travaille mon bronzage tout-à l'heure, j'ai pas que ça à faire !

Tous : ... D'accord...

Ils s'avancent alors dans le noir. Danaol, marchant à tâtons, réfléchit.

Danaol : "Moi, j'voulais juste qu'on soit bien vus par les extraterrestres... J'avais pas prévu d'faire des attractions encore plus pourries que celles des fêtes foraines... Je déteste les fêtes foraines."

Tout-à coup, son pied touche quelque chose. Il s'aperçoit que c'est la marche d'un escalier qui mène à la sortie. Content, il commence à le monter quand il entend deux cris.

Danaol : Euh... Qui est là ?

Gyffl (voix) : C'est Miss France, conn*** !

Radina (voix) : Hiiiiiiiii ! On est tombé dans un trou et j'ai fait tomber mon bâton. Maintenant, j'me tiens à une main contre le bord et Gyffl s'accroche à mon pied !

Gyffl : D'ailleurs, c'est pas très pratique, les souliers en vair, pour s'accrocher...

Radina : En profite pas pour regarder sous ma jupe !

Gyffl : Ça ne m'a même pas traversé l'esprit. "Huuum... Rose à bords blancs..."

Radina : Aide-nous, Danaol !

Danaol : C'est que... J'viens d'trouver la sortie, là, et... ça me fait un peu ch*** d'avoir à revenir en arrière.

Gyffl (sarcastique) : ... Mais pas d'problème !... Laisse-nous, on s'débrouillera !...

Danaol : D'accord.

Les cris commencent à baisser de volume alors que Danaol quitte la salle.

Gyffl : Mais t'es stupide ou quoi ! J'ai des fourmis dans l'bras !... et pas pour les mêmes raisons que d'habitude...
Radina : Hiiiiii ! Danaol, me laisse pas seule avec ce pervers !


Danaol passe à la pièce suivante sans écouter ces deux suppliques. Un instant après, il tombe sur une pièce gardée par la troll de l'autre jour, en armure, portant deux épée.

Troll(e) : Ha, ha ! Surpris de me revoir ?

Danaol : ... Z'ètes qui ?

Troll(e)
(vexée) : Je suis la troll que t'as tailladée et foutue à poil !

Danaol : Ah oui !

Troll(e) : Ça ne se voit peut-être pas, mais je suis une femme sensible... Et me faire me dévoiler aussi sauvagement... Je vais te faire payer pour ça et pour mon précieux fouet qui m'a couté 1500 kishus !

Danaol : Vous vous êtes faite arnaquer, là...

Troll(e) : Tu m'as eue l'autre fois, mais je vais t'écraser ce coup-ci avec mes nouvelles armes en mithril !

Danaol : En quoi ?

Troll(e) : ... en mithril... C'est la même matière qui constitue mon armure.

Danaol : C'est quoi, l'mithril ?

Troll(e) : Ben... C'est le minerai qu'est extrait par les Nains dans les mines.

Danaol : ... Mais y a pas d'Nain dans l'histoire.

Troll(e) : Comment ça ?

Danaol : Ben oui. Y a des Elfes, d'autres races, mais l'auteur trouve que la race des Nains, c'est complètement naze... Alors pas d'Nain, pas d'mithril. Ça veut dire qu'en c'moment, vous portez...

Les épées et l'armure de la troll disparaissent.

Danaol (rougit) : ... rien.

Troll(e) : ... Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !

Elle s'enfuit en courant.


PAUSE

Lecteur : .... J'veux pas dire, mais on avait déjà parlé de mithril avant et Danaol n'avait pas tiqué.

Mayo : ......... MAIS VOUS PENSEZ QU'À ME FAIRE CH*** OU QUOI ?!!! C'EST UNE PARODIE, M**** !

REPRISE

Danaol : Bien... Maintenant qu'les conneries sont passées, à nous deux, pierre de chais-pas-quoi qui va rendre son adultess... son adultan... son âge adulte à Akysia !

____________________________________________
Ceux que ça intéresse, voici l'adresse de mon blog (centré sur une fic' que j'écris : Eperdia) :
http://mayo-mayo.skyrock.com/

Admin tout-puissant
Admin tout-puissant
avatar


Mayo
Messages : 2063
Date d'inscription : 06/05/2009
Age : 31
Localisation : dans l'abysse intersidérale de l'harmonie cosmique (je me suis un peu paumé...)

Feuille de membre
Votre niveau avertissements:
5/5  (5/5)
Vos points de jeux:
3/3  (3/3)

Revenir en haut Aller en bas
http://legendsecondarc.forumactif.org
MessageSujet: ch.25   Dim 3 Nov - 13:25

Chapitre 25 : Super retournement de situation de la mort qui tue !

Danaol : ME VOICI, GARDIEN !!

... Crie le chevalier en défonçant la porte avec son épée, et accessoirement se cassant la figure par terre.

Gardien : Ça va pas d'entrer comme ça et de casser mon mobilier !?

Danaol (en se relevant) : C'était pas spécifié dans les termes de l'épreuve qui fallait que j'frappe à la porte. Maintenant, donnez-moi la pierre de Machin qui va inverser l'accident Jovenia !

Gardien : La pierre de Crescia, stupide individu !..... Oh, et puis zut ! Prend-la et laisse-moi tranquille !

Il la sort d'un tiroir, lui envoie, mais (surprise !) Gerbig s'interpose et attrape la pierre avec son bec.

Danaol : Mais c'est Gerbig ! Qu'est-ce qu'y fiche là ?? "... J'me souviens d'une mésange et j'me rappelais pas avoir vu une troll toute nue... J'ai un problème, là..."

Gardien : Empêche-le d'voler partout ! Il va tout mettre en pagaille !

Danaol : Petit, petit... Rend la piépierre brillante à tonton Danaol.

Gerbig se met à sourire.

Gerbig : Pfffff... Ahahahahahahahahah... Glups

Dans son fou-rire, il avale malencontreusement la pierre et s'étouffe avec. Il arrive à reprendre son souffle et se transforme alors en....... une sorte de mêlé homme-paon assez svelte, à la surprise de Danaol. Il pose alors le bras sur sa taille.

??? : Pfiou... Pas fâché d'avoir retrouvé ma véritable apparence...

Danaol : Heu...

??? : Ce corps de mésange, c'était vraiment inconfortable... En plus, avec les griffes que j'avais, j'pouvais même pas utiliser mon dernier vernis à ongles.

Gardien : C'est quelle marque ?

??? : Bertrand Bior, bien sûr !

Gardien (commence à s'exciter) : Ah, c'est l'même que moi !

??? : Et tu prends quel parfum ?

Gardien : Ebène !

??? (s'excite aussi) : Comme moi ! Et le nouveau gloss tendance, c'est...

Les deux : ... Carloix !!

S'ensuit une discussion très... philosophique entre les deux personnages.

Gardien : La tendance, c'est quand même le teint mi-mate.
??? : Je prends toujours des lentilles dorées pour faire ressortir la couleur de mes yeux.
Gardien : Je rate pas un numéro de "Hommes modernes et bien dans leur peau"
??? : Je maintiens toujours mes ongles à 3,2 mm de hauteur.

Gardien : ... Dis, tu crèches quelque part ce soir ? Parce qu'en c'moment, je vis seul et...

Danaol : Dites-le moi si j'vous dérange !...

??? : Ah oui, t'es encore là... (au gardien, doux) J'm'occupe de lui et j'suis à toi tout d'suite.

Danaol : Ouais, heu... Donc t'es qui en réalité ?

??? : Mon nom est Cuic.

Danaol : J'voudrais une grande frite et...

Cuic : On m'la jamais faite, celle-là... J'ai été capturé par ce taré de Marhell y a 4 ans parce que j'avais des pouvoirs magiques et qu'il aimait pas que d'autres que lui utilisent la magie noire, une sorte de lubie... Il a décidé de tester la pierre de Jovenia sur moi avant de l'utiliser sur vous... Ça a fait d'moi ce que vous avez vu, et il m'a gardé dans une cage pour m'humilier. Mais j'me suis libéré lors de l'accident Jovenia et je suis tombé sur cet en*****é qui avait perdu la mémoire. J'ai voulu le suivre au cas où il trouverait un moyen d'inverser les effets de la pierre, ce qui n'a pas été facile vu le nombre de fois qu'il a tenté d'me faire cuire... Quand j'ai vu qu'il allait retrouver la mémoire, j'me suis dit : "Foutu pour foutu, autant suivre la bande de nuls au cas où ils auraient beaucoup d'chance''. Et voilà...

Danaol : ... Bon, j'ai pas tout compris, mais j'm'en fous un peu. Rends-moi la pierre de Créchose tout d'suite !

Gardien : Crescia, crétin !

Cuic : Ça risque d'être difficile... Elle est en moi maintenant.

Danaol : Attend, je crois que j'ai un petit bocal de pruneaux sur moi...

Cuic : Dans tes rêves ! Je veux pas redevenir un oiseau à la con !

Danaol : Dans ce cas, il va falloir qu'on se batte !

Cuic : Sepla sed niterc !

Danaol se fait touché par un rayon et se met à frapper n'importe où.

Danaol (bavant) : Gggg... gggg...

Cuic : Alors ? Qu'est-ce que tu penses de mon sort qui rend débile ?

Radina : Bâton magique, attaque éclair !

Cuic se prend un éclair dans le bras.

Cuic : ...... OH NON !! Tu m'as cassé un ongle ! Je peux pas me battre dans cet état... Vous avez gagné pour cette fois, mais je me vengerai !

Gardien : Reviens, Cuic, j'te donnerai du désinfectant !

Et il se barre en sortant par la fenêtre et en volant. Danaol redevient "intelligent".

Radina : Ça va, Danaol ??

Danaol (se reprenant) : Mal au crâne... Où est Gyffl ?

Radina : Il a fini par tomber dans le trou et il s'est planté contre des pics. J'en ai profité pour me servir de son corps comme protection en tombant dessus, puis j'ai ramassé mon bâton en cherchant à tâtons... Par contre, j'me suis légèrement coupée avec tous ces pics.

Danaol voit une grosse trainée de sang derrière elle.

Radina : ... Dis... A partir de combien de litres de sang perdu on finit par mourir ?

Danaol : Je sais pas... 5 ou 6.

Radina : ... Alors j'vais mourir dans 20 secondes.

Elle s'écroule par terre.

Danaol : Radina !... Et m****... "Ça commence à dev'nir lourd, tous ces persos qui crèvent..."

Radina : Danaol... Je...

Danaol : Tu ...?

Radina : Je t'...

Danaol : ... Tu m'... ?

Radina : Je t'ai...

Danaol : Tu m'as ... ? ...... Eh oh, Radina, tu m'as fait quoi ?!

Radina : Je...

Danaol : Oh non, elle va m'faire le coup du "Aaargh"...

Radina : Je... Aaaaaaaargh !

Et elle meurt.

____________________________________________
Ceux que ça intéresse, voici l'adresse de mon blog (centré sur une fic' que j'écris : Eperdia) :
http://mayo-mayo.skyrock.com/

Admin tout-puissant
Admin tout-puissant
avatar


Mayo
Messages : 2063
Date d'inscription : 06/05/2009
Age : 31
Localisation : dans l'abysse intersidérale de l'harmonie cosmique (je me suis un peu paumé...)

Feuille de membre
Votre niveau avertissements:
5/5  (5/5)
Vos points de jeux:
3/3  (3/3)

Revenir en haut Aller en bas
http://legendsecondarc.forumactif.org
MessageSujet: Re: Les Léglandaires ! (parodie)   





Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 

Les Léglandaires ! (parodie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Les Léglandaires ! (parodie)
» Les Léglandaires ! (parodie) (Commentaires)
» Majandra et Danny Strong : Souviens-toi... L'été dernier, Scream... (parodie)
» [Video] Parodie de Captain EO avec les personnages Disney : Captain Eeyore
» Un maître de la parodie : Al Capp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Légendaires : Nouvelle ère :: Papotage en règles :: Créations de fans :: Ecritures-