Site créé pour ceux qui veulent discuter entre estimateurs positifs de la direction de la BD.
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Saison 1: In Inferno

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
MessageAuteur
MessageSujet: Les commandes   Mar 3 Aoû - 19:41

Shaki et Toopie rejoignèrent Larbosa, Michi-Gan et Ikael.

- Faudrait peut-être que je songe à être utile, dit Shaki. Alors, premièrement, on doit apprendre à utiliser le Castlewar, et ensuite, trouver un endroit pour le cacher afin qu'Anathos ne le retrouve pas. Vous me suivez ? Majestée ?-On a pas de notice, Fabuleux. Enfin, si Anathos avait la drôle d'idée d'en creer une, je pense qu'elle serait longue.
-C'est pourquoi je vais peut-être enfin pouvoir me montrer utile,
reprit Shaki. J'éspère que je réussirait.

Shaki commença à ce concentrer, puis il se détendit. Il s'assied, les jambes croisées, bras tendus, avec les baton de ses ancetres au bout. Toopie, Michi-Gan et Larbosa avaient leur petite idée sur ce qu'il préparait, mais Ikael semblait curieux. Larbosa interompi le silence qui s'était installé.

-Tout compte fait, on ne va pas y rester toute la nuit.
Au bout de 10 minutes, Shaki se releva.
Alors, lança Toopie.
-Je n'ai pas réussi...

Personne ne s'attendait à cette réponse. Il n'y avait pas de quoi rire. Pourtant déterminé, Shaki appuya sur un bouton du gigantesque clavier du Castlewar. Une grosse secousse se fit ressentir. Tout le monde tomba par terre. Le Castlewar s'était arrêté... Un peu sonné tout de même, Shaki déclara :

-Finalement, peut-être que ça a quand même marché. Tout va bien, votre majestée ?

Le roi ne répondit pas. Il se releva sans rien dire. Mais Shaki ne savait rien pour la suite des évènements. D'autant plus qu'il restait peut-être des ennemis sur le Castlewar. Ils s'étaient surement aperçus de quelque chose. Sans oublier Dark-Gryf, qui devait être en rage. Qu'allait-il se passer, maintenant ?

Impliqué(e)
Impliqué(e)
avatar


florian02320
Messages : 58
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 22
Localisation : cessieres, aisne

Feuille de membre
Votre niveau avertissements:
5/5  (5/5)
Vos points de jeux:
3/3  (3/3)

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: L'épée d'or   Lun 9 Aoû - 20:26

-Bien joué Shaki! Je n'ai pas compris ce que tu viens de faire mais...
-Ce n'est pas le moment Ikaël! Fuyons et rejoignons mon royaume au plus vite! ordonna Larbosa, dont les yeux étaiaent devenus étrangement rouges.
-B... Bien majesté! Excusez-moi!
Ils avaient finallement rempli la plupart des objectifs fixés, il pouvait partir désormais. Et même s'ils devaient accomplir une dernière action, il n'en serait pas cappable. Pour la bonne raison que son souverain venez de lui interdire. Cependant, la vue du trône du dieu maléfique le paralysa. Oui, c'était elle. Elle, qu'il avait cherché sur Erghyr de nombreux jours. L'épée de son frère, près du fauteuil divin, celle qui faisait partie du mythe et qu'il avait cherché de nombreuses années. L'épée d'or.
-Impossible... L'ordure! C'est lui qui l'avait! Et il l'expose comme un trophée!
Ikaël courut la chercher et la tira de son fourreau délicatement. Elle était légère et belle, son éclat indiquait qu'elle ressentait un sang proche à celui de son possesseur. Les fabuleux semblaient assez émus à sa vue. Ikaël aussi. Il ne pouvait vaincre Anathos, mais il pouvait réccupérer le bien le plus précieux de son frère, après Jadina.
-On y va...

Alors qu'il s'apprétait à quitter la salle par la fenêtre, un éclair bleu traversa la salle en les propulsant chaqu'un d'un côté. Ikaël se releva immédiatement, arme au poing. Dark-Gryf, dont la fourrure blanche avait quelque peu brûlé se trouvait face à eux.
-Vous partez sans dire au revoir? C'est vilain, les enfants, niaf niaf, lacha le jaguarien en ricanant. Vous allez tout de même rester prendre le dessert? Au menu: des pêches, par milliers.
-Non merci, nous n'avons plus faim. Combattre des vulturs, toi, un fluvior, un pulpor et des vulturs d'argents ça nous a calé pour un moment. Ce serait de la pure gourmandise.
-Qui-est-ce? Il ressemble à l'un des Légendaires, demanda Larbosa.
-Vous ne vous souvenez pas? C'est Dark-Gryf, un Infernal! Il vous a pourtant capturé et torturé, répondit Ikaël surpris.
-Premièrement, c'est un de mes conseillers qui m'a vendu, pour tenter de sauver mon pays. Et deuxièmement.... J'ai eu un trou de mémoire!
-.... Euh ok! lacha un fabuleux. Tout va bien....
-Bon, on va devoir le mater. Faisons un topo: il est plus fort et plus rapide que Gryf. Le un contre un est inutile, Michi-Gan et moi pouvons le confirmer. Toopie a semble-t-il réussi à le sonner frâce à ses explosifs, c'est un point fort. Nous allons agir en groupe, malheureusement sans Nathanaël. Voilà mon plan:

  • Michi-Gan et moi serons à l'avant pour l'ammener au combat rapproché et le retenir. Nous avons combattu ensemble et nous formons un bon binome, surtout que nous avons le même type d'arme.
  • Shaki sera derrière nous. Son arme est puissante, il pourra, dès qu'il aura une percée, frappé l'adversaire d'un coup fort. De plus il peut utiliser sa capacité boomerang pour une attaque demi portée. Il sera donc le finisseur, celui qui doit abattre l'ennemi.
  • Toopie restera à l'arrière. Elle n'est pas la plus performante au combat, malgré son couteau. Son avantage, ce sont ses bombes. Elle pourra ainsi en lancer et tenter d'affaiblir ou tuer notre adversaire. On compte sur toi pour bien viser.
  • Majesté, vous n'êtes pas fait pour le combat, soyons clair. Vous resterez en arrière, sous la protection de Toopie et de Shaki. Cependant, vu vos atouts magiques, qui sont très impressionants, vous pourriez nous aider. Toopie étant à l'arrière, elle a une bonne vue de la situation et pourra vous dire quand attaquer. Mais ne vous exposer surtout pas.

Ikaël avait enfin exposé son plan à ses compagnons, sans que Dark Gryf ne l'entende.
-Pour finir, rappellez-vous: si l'occasion se présente, il faut fuir. S'il est sonné, on ne doit pas tenter de le supprimer, ce serait perdre une chance de survivre. Nous devons revenir au camps et passer une soirée dans une auberge. Il le faut. Nous le méritons. Maintenant... Fabuleux, Faucons, tous en position!


Dernière édition par Danael l'éclair d'or le Jeu 2 Sep - 9:14, édité 1 fois

GoldCo-admin survolté
GoldCo-admin survolté
avatar


Danael l'éclair d'or
Messages : 1440
Date d'inscription : 12/06/2009
Age : 23
Localisation : bonne question...

Feuille de membre
Votre niveau avertissements:
5/5  (5/5)
Vos points de jeux:
3/3  (3/3)

Revenir en haut Aller en bas
http://leclairdor.blogspot.com
MessageSujet: Légumes à volonté ;)   Jeu 12 Aoû - 12:23

A l’avant hein…Le faux Jaguarian, il s’en souvenait faisait preuve d’une rapidité sans égal…Alors avant ou arrière quelle importance en réalité.

-Euh, en ce qui concerne ton plan, il faudrait une révision, Toopie n’a plus de bombe depuis la grande explosion je te rappelle… Mais moi… j’ai toujours mon sabre fort heureusement.

C’est alors qu’il s’élança en même temps que son adversaire, sabre à la main et le regard droit. Une entaille dans l’air, la chute du fabuleux sur le sol, une touffe de fourrure tranchée nette et un joli brouhaha.

-Eh doucement, on en était encore à la technique de combat, chaque chose en son temps veux-tu…déclara le fabuleux

Dark-Gryf passa sa patte sur sa tête et regarda la touffe de fourrure qui retombait lentement…

-Eh, je ne permets pas de me refaire une coupe…Il faut que je ressemble à Gryf si jamais ce dernier arrivait et que je sois crédible en temps que copie maléfique niaf niaf …

Le clone ramassa ce qui lui appartenait pour le remettre en place sur sa tête d’une manière plus que comique avant de laisser tomber dans un soupir voyant que son geste était désespéré.

-Je connais un bon coiffeur à Rymar si tu es intér….lui expliqua Michi-Gan

-Eh, essaye pas de faire diversion non plus…Tu m’as loupé c’est une chose, mais regardez vous, vous ne faîtes pas le poids face à moi… le coupa Dark-Gryf en sautant comme un kangourou en prise à une colère noire.
Qu’avons-nous là ?! Un saltimbanque qui se prend pour un guerrier, une gamine, un chef sans ses soldats, un orphelin emplit de haine et un roi sénile…Pff, je vous rappelle que j’ai été créé par un Dieu Alysien moi à l’aide du sang de l’un des plus grand héros de ce même monde !!! Poursuivit-il sur un ton de défi.

-On sait, et il y a marqué made in Oroban sur ta jambe droite aussi. expliqua Michi-Gan

-Vraiment ?!!


Dark-Gryf, qui venait d’apprendre quelque chose vérifia en se contorsionnant.

-Eh…mais….tu essayes encore de m’intuber là niaf niaf…Hein ?!!!

Lorsque la "copie" se redressa, le fabuleux avait disparu de l’endroit où il était auparavant….

-Eh c’est pas du jeu, reviens ici immédiatement ou je….je …ou je commence par Raser Oroban…

-Ah non vous n’oseriez pas tuer des millions d’Alysiens…A quoi cela rimerait-il pour vous de dominer un monde…vide.. ?
Le roi s’était avancé et interpellait désormais l’ennemi….

-Oh vous, le grabataire ne vous en mél…


-Attaque tranchante du sushi!!! Il n’y avait pas de doute possible, Michi-Gan venait de réaliser son attaque spéciale. Pendant tout ce temps, il se tenait au plafond prêt à agir et là il venait de trancher net le lustre du plafond.

Sbraf


-Aïe, mais euh…

L’infernal venait de se faire assommer par le lustre et était coincé dessous…
D’un geste il envoya le lustre valser dans le mur le plus proche et se redressa, une main au sol et l’autre fermée, pointée vers le fabuleux…

Devant cette situation pitoyable Michi-Gan ne put s’empêcher de sortir un :

-Joyeux anniversaire, et fait attention les bougies ça ne se mange pas…Cependant si tu souffles tout d’un seul coup, ça te portera chance pour l’année à venir, tu peux me croire.

Dark-Gryf cracha les bougies du lustre qu’il avait dans la bouche et se redressa en prenant appui sur l’une de ses mains. Il saignait légèrement et sa colère était décuplée.

-Toi…toi…toi…je….il montra les crocs…puis par sa vitesse se « téléporta » derrière le fabuleux au sol et lui entailla le dos.

-Alors, on fait moins le malin là n’est ce pas ?reprit l’infernal

-Quand j’appartenais encore à une troupe d’artistes ambulants, j’ai connu des Girawas plus dangereux que toi…alors bon…c’est une promenade de santé aujourd’hui…répondit Michi-Gan

Dark-Gryf revînt à sa place initiale et observa ses griffes scrupuleusement.
-C’est pas possible, je les aie taillées hier pourtant…

Il se griffa le bras pour essayer…
-OOOOoooooooouuuuuuaaaaaaaïïïïïeeeeeeeeee !!!!!!!!. A coup sûr, les griffes étaient acérées…
L’infernal prit son bras avec son autre main et sautilla sur place de douleur….

-Je connais aussi un très bon médecin qui….ricana le fabuleux

-Silence tu vois pas que je souffre là….


Michi-Gan amusé, s’agenouilla au sol et fit mine de s’incliner devant son ennemi.
-Michi-Gan mais que faites vous dont là, relevez vous... ?!? Le roi était surpris, plus que surpris même, le fabuleux avait-il décidé de se ranger du côté de l’ ennemi…Non c’était impensable, d’autant plus qu’ils menaient le combat pour le moment.

-Judicieuse attitude cher fabuleux, maintenant déposez les armes et rendez vous ça me fera gagner du temps niaf niaf…D’autant plus que je devrais déjà être à plusieurs kilomètres de lààààà….héééé!!!!

Le fabuleux venait de tirer le tapis faisant basculer le clone démoniaque qui se trouvait dessus.

-Ah, le coup du tapis…niaf niaf un classique, faut innover mon vieux…

-Tu as raison, c’est pourquoi je te présente une nouvelle recette inédite les ROULEAUX DE PRINTEMPS…il lâcha le tapis qui s’enroula autour de l’ennemi et alla se cogner contre le mur…

Le fabuleux s’inclina
-Merci, merci, bon appétit messieurs dames et n’oubliez pas, les légumes sont à volonté…
Bon plus sérieusement à vous les studios, je rends l’antenne.


Il se plaça ensuite sur le côté pour permettre aux autres de se défouler à leur tour mais aussi pour récupérer son souffle…

Invité
avatar


Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: expressions en délires   Jeu 12 Aoû - 14:07

Le Jaguarian s'en prit aussitôt à la petite fille, mais Toopie celle-ci l'esquiva à la dernière minute. Le jaguarian se dirigea vers elle, de la fumée sortait presque de ses narines et de ses oreilles.

- Toi au moins tu ne sera pas difficile que cet idiot de saltimbanque.

- Laisse moi te poser une question, sais tu pourquoi on m'appelle Toopie?
- Nan!! et je m'en fiche totalement.
- Le seul qui pourrait s'en moquer royalement ici, c'est moi vil créature. Fit le roi du Larbos
- Oh vous lâchez-moi un peu espèce de fossile!!
- Comment pourrait il te lâcher vu qu'il ne te tient pas? Demanda Toopie en se préparant à filer. En effet le Jaguarian fonça sur Toopie

Dark-Gryf et Toopie se mirent a courir, mais ce que le jaguarian ne vit pas c'est qu'ils tournaient en rond. Au bout d'un moment le jaguarian s'arrêta prit de tournis. Toopie n'eut qu'à le pousser très légèrement pour qu'il s'écrase par terre.

- Avoir un tournis parce qu'une petite fille nommée Toopie vous fait tourner en rond telle une toupie. Voilà ce qui s'appelle se faire tourner en bourrique, n'est ce pas Darky?


Elle s'éloigna rapidement en voyant le jaguarian se lever, voyant que cette fois il allait vraiment l'attaquer, Toopie sortit sa botte secrète. Elle joignit ses mains devant elle et lui fit les yeux doux, avec des petites larmes au coin de l'œil.
( si il y en a qui ne voient pas la tête que fait Toopie, suivez le guide: http://www.suchablog.com/images/2007-dec/chat-potte.jpg) Le Jaguarian arrêta le geste qu'il faisait devant ces yeux, puis il se détourna.

Erreur fatale, parce qu'à ce moment là il se prit la botte botte gauche de Toopie sur la nuque. Le roi utilisa ses pouvoirs pour immobilier l'homem bête noir.

- Et ça c'était ma botte gauche Darky, fit la petite en récupérant sa botte et en la remettant, laquelle préfère tu? Merci pour votre aide Majesté. Pouvez-vous le maintenir comme ça encore un peu s'il vous plait?

Pendant que Larbosa maintenait le jaguarian en état de paralysie, Toopie sortit un de ses parachutes et commença à le nouer autour de la taille de l'homme bête.


- Le voilà saucissonné comme un saucisson. Même si je préfère ceux à l'ail... Bon on y va ou on attend l'arrivée des autres affreux?

Le Jaguarian à crier que ce n'était pas finit, qu'ils allaient voir ce qu'ils allaient voir. Et Toopie lui répondit qu'effectivement elle voyait bien un Jaguarian qui se prenait pour un saucisson. Le petit groupe s'éloigna et alla jusqu'au bord de la forteresse volante. Toopie remit à chacun un parachute qu'elle avait heureusement gardé dans ses poches.

- J'en avait préparé assez pour qu'on s'en aille si nous avions encore Nath avec nous, leur expliqua t'elle en leur montrant comment mettre le parachute, bon vous tirer sur la ficelle dés que nous serons assez éloigné du château.

____________________________________________
Maelyn/Zelda/Mael'ile des Tropiques/Maelyn des Neiges/ Le Lutin au Bonnet Violet/ Le Démon de Mae/ Captain Haddockyn/ Maeléfique/Maelyn des Neiges/CaraïbLyn/SpectrLyn/SorcererLyn/Neko-Mae

Maelyn, membre de l'Ordre des modérateurs
Et poétesse à ses heures ^^

   

Gros(se) bavard(e)
Gros(se) bavard(e)
avatar


Maelyn
Messages : 404
Date d'inscription : 14/06/2009
Age : 23
Localisation : Quelque part sur une petite planète bleue perdue au fin fond de l'espace intersidérale, dans une galaxie appelée la Voie Lactée... C'est bon, ça vous va?

Feuille de membre
Votre niveau avertissements:
5/5  (5/5)
Vos points de jeux:
3/3  (3/3)

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: L'atterrissage du faucon   Jeu 12 Aoû - 23:19

Dark-Gryf avait été vaincu. Incroyable mais vrai, ils avaient réussi, eux des humains, à vaincre une créature du Diable, par l'esprit et le courage. Le jaguarien, pour la seconde fois saucissoné était rouge de honte devant les deux Fabuleux qui avait réussi à le vaincre. Ikaël rangea l'épée d'or à son dos, en la serrant fortement. Finallement, ses deux armes lui avaient peu servi. Il n'avait eu qu'à parer quelques coups de griffes qui aurait pu toucher son compagnon, avec l'aide de Shaki et sa précieuse arme. Toopie lui tendit un de ses parachutes, puis repartit avec les autres sans se rendre compte que le faucon d'argent ne l'avait pas rejoint.
-Comment est-ce possible!?! hurla Dark-Gryf. Moi, l'ultime jaguarien? Le chakounia vivant, vaincu? Je me vengerai!
-Si tu en as la possibilité, Copie! siffla Ikaël en resserant l'épée de son père dans sa main. Tu vas payer pour Anathos et arreter tes crimes.
Ses bras tremblaient, c'était un mélange d'excitation et de peur qu'il ressentait. Il souleva son épée en l'air, en repensant à son frère, tué lachement, l'honneur bafoué. Dark-Gryf semblait soudainement inquiet, en voyant qu'aucun vultur ne pouvait l'aider à ce moment précis. De plus, déchirer le parachute lui prenait du temps.
-Danaël...
Il revit sa famille auprès de lui, Danaël et lui combattre leur mentor, leurs fetes de promotions. La création du groupe des Légendaires, l'effet Jovénia, le Gardien, le Heroes Day, la traque des héros déchus, et puis... la nouvelle. Ikaël devait le faire, ce n'était pas Anathos, mais c'était pour l'instant suffisant. Et les règles de loyauté ne marchait plus. Frapper un homme à terre, il s'en fichait désormais. Ou presque.
-Salue Takanaël de ma part en enfer! murmura Ikaël en abattant son épée
-Hung! lacha Dark-Gryf en fermant les yeux, par peur de la mort.

Le commandant avait lachement fermé les yeux au moment du coup, et ne vit pas la forme qui avait stoppé son épée. Il reçut alors un violent coup de coude qui le fit tomber. Surpris, il observa son adversaire. C'était Larbosa.
-Laissez-le en vie, commandant. Il paiera un autre jour. Et autant que ce soit en combat régulier.
-Mais c'est un assassin!
-Il a raison, dit Dark Gryf bêtement, inconscient de la situation.
-Il suffit. Rentrons! C'est un ordre de votre roi!
Ikaël, encore sous le choc de l'évènement, rangea son arme, sans réagir face à l'apparition soudaine du roi. Il partit laissant Dark-Gryf qui observait Larbosa.
-.............................................. Ah.... Ok.... J'ai compris, c'est de ça qu'elle parlait, murmura-t-il.

Le vent balayait ses cheveux roux, qui refletaient la lumière du soleil. Il se sentait bien, calme et appaisé. Les cinq humains planaient lentement dans le ciel d'Alysia, grâce aux parachutes "made by Toopie". La mission était réussie. C'est ce qu'il se dit en serrant l'épée d'or à son dos et en regardant Larbosa. Mais bientôt, Ikaël touchera le sol, et retournera au camps, où de nombreux hommes, ses hommes, on perit après les avoir abandonné. Il devra Ce sera L'atterrissage du Faucon. Il s'en doutait, le pire allait venir. L'apocalypse serait déclaré, des alliances seront faites, et le nombre de morts se multipliera. Car qu'y sait quels plans diaboliques avaient Anathos? Et il devra enduré, et les Fabuleux aussi, malgré leur force et leur courage, les mois à venir seront les pires de leurs existences.


Dernière édition par Danael l'éclair d'or le Dim 11 Déc - 2:38, édité 2 fois

GoldCo-admin survolté
GoldCo-admin survolté
avatar


Danael l'éclair d'or
Messages : 1440
Date d'inscription : 12/06/2009
Age : 23
Localisation : bonne question...

Feuille de membre
Votre niveau avertissements:
5/5  (5/5)
Vos points de jeux:
3/3  (3/3)

Revenir en haut Aller en bas
http://leclairdor.blogspot.com
MessageSujet: Epilogue du premier épisode   Dim 15 Aoû - 16:29

Toute l’équipe posa pied à terre non loin du campement qu’ils avaient quitté un mois auparavant…
Enfin, du campement il ne restait que peu de choses, un fanion déchiré planté ici, le vestige d’une tente calcinée là… Contrairement à ce qu’ils pouvaient imaginer, il n’y avait presque pas de corps. Les seuls qui jonchaient le sol étaient dans un sale état…Il manquait des membres, des têtes, enfin rien qui aurait permit d’en faire des combattants d’élite au service du mal. Il en était ainsi, ceux qui avaient été trop fortement blessés lors de l’attaque du campement avaient été abandonnés à leur sort dans la glaise. Des grimaces de douleur se lisaient sur leur visage, les malheureux témoignaient de l’attaque soudaine et probablement très violente qui avait fait plier leur camp…

Des volutes de fumée s’envolaient encore des certains monticules informes qui traînaient ça et là… Sans doute y avait-il eu des rappels de feu à la suite de l’incendie ‘’primaire’’ lié à l’attaque. Quoiqu’il en soit, il n’y avait pas grand-chose à tirer de ce champ de bataille…

A l’autre bout du terrain, s’étalait de tout son long un Girawa couché sur le côté sans doute endormi. Une aubaine pour les quatre amis et leur roi. Toutefois, quelle ne fut pas leur surprise de découvrir une entaille béante dans le flan de l’animal. Un va et vient incessant de charognards de tout poil rentrait et sortait des entrailles de la bête. Il était beaucoup trop tard pour sauver ne fut ce qu’un morceau de viande pour le dîner…

Michi-Gan fit les cents pas avant de se décider à aller voir ce qu’il restait de sa chambre de camp, celle-ci située dans une tente annexe à la tente principale. Des cloisons de toile blanche qui délimitaient les différentes chambres des hauts dirigeants, il advenait désormais des lambeaux de couleurs suie. L’armature en bambou avait quant à elle supporté la bataille mais était intégralement carbonisée. Le fabuleux enjamba les débris et avança dans l’édifice à ciel ouvert. Il retînt alors un cri d’effroi face à la découverte de l’un de ses amis. Actimaël, l’un des hauts dirigeants des faucons d’argent était étendu face contre terre, une lame argentée le traversant verticalement.

Après avoir extrait l’arme et retourné le macchabé, notre ami constata avec horreur que le visage de l’homme n’avait plus rien d’humain. Pas par le fait de sa décomposition, mais plus par celui d’une transformation en vultur ratée. Le soldat avait donc été transformé en vultur soit pour tester l’effet avant que les ennemis l’utilisent par la suite sur les faucons d’argent capturés (un coup d’essai…) ; soit il avait fait preuve d’une telle volonté que la transformation n’avait pas été à terme. De toute façon, dans un cas comme dans l’autre, il n’avait pas survécu. Plus loin, se trouvait la dépouille de Caramaël un autre ami du fabuleux. Pendu à la poutre transversale, son corps ( ou du moins ce qu’il en restait) laissait à penser qu’il avait été torturé jusqu’à ce que mort s’en suive. Ses paumes ne présentaient plus aucune phalange viable et du sang séché se trouvait sur ses bras.
Dans la chambre principale, Michi-Gan déterra deux fioles qu’il avait laissées et ré aiguisa son sabre.

A l’aide de ses amis, « vivants », il entreprît de réaliser une sépulture descente. Un trou individuel par personne et un pour les restes humains non identifiés. Le bouclier de chacun fut placé sur chaque tombe et le nom ainsi que les dates de vie et de mort furent gravés. Sur un bouclier plus grand fut indiqué « Aux fiers et courageux faucons d’argent, ayant donnés leur vie pour Alysia ». Il était également là pour rappeler la mort des compagnons de combats pervertis tués sur le Castelwar.

Les deux lunes observaient le spectacle avec attention alors même que la lumière céleste rougeoyait à l’horizon.
Un feu de camp fut dressé et les amis se rassemblèrent pour y partager les vivres qu’il leur restait.
Larbosa était à l’écart du groupe, il n’avait pas contribué à creuser les sépultures et semblait plus distant désormais. Ses yeux flamboyaient à la vue du feu de camp qui était dressé. Pourtant, si on s’approchait d’avantage, on pouvait y voir l’incendie de la ville d’Oroban.

Le lendemain matin, Michi-Gan s’éveilla avec difficulté, il avait fait un rêve des plus étranges. Il y avait vu l’incendie de la capitale du royaume par un monstre sombre dont les deux grandes ailes battaient l’air avec frénésie et dont des flammes sortaient par sa gueule entrouverte. Pourquoi Oroban lui faisait donc si peur, avait il la crainte d’y voir ressurgir des fantômes du passé ou bien de ne plus la revoir debout…

Mais, un guerrier ne devait pas craindre l’inconnu, c’est pourquoi le petit groupe se mit en route, à pied ce coup-ci, dans le but de rallier la ville du roi et de conduire à bien leur mission. Le rythme était soutenu et si tout se passait bien, quelques jours à peine seraient nécessaires pour leur voyage. Michi-Gan esquissa un sourire à l’idée d’une permission de quelques jours avant de retourner inexorablement sur le front pour soutenir la résistance Alysienne. Il pourrait alors venger ses amis tombés.

Il ne s’en doutait nullement mais à plusieurs milliers de lieux de là les observait un Dieu maléfique lui aussi arborant un sourire aux lèvres mais pour des raisons différentes. Un globe similaire à celui du gardien montrait en effet le petit groupe en train d’avancer à un rythme soutenu, Larbosa légèrement en retrait derrière Ikaël. Le roi tourna brusquement la tête en direction de la caméra invisible et à l’insu des autres leva le pousse en l’air sourit à son tour à son maître puis, reprit sa marche au sein du groupe tout en faisant la conversation au soldat roux.


Fin de l'épisode

South avec la participation de Danaël l'éclair d'or dans la recherche du dernier paragraphe, levier de l'épisode suivant.

Invité
avatar


Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Saison 1: In Inferno   





Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 

Saison 1: In Inferno

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Saison 1: In Inferno
» Saint Seiya : Inferno et Elysion
» a chaque espèce de poisson, sa meilleure saison
» Tous les personnages de la saison 3
» quel brushless sur mini inferno

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Légendaires : Nouvelle ère :: Papotage en règles :: RPG(s)-