Site créé pour ceux qui veulent discuter entre estimateurs positifs de la direction de la BD.
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Le conte devenant vrai: L'histoire (à écrire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
MessageAuteur
MessageSujet: Nouvel Ordre   Dim 1 Mai - 18:13

Les soldats de Dartz étaient de plus en plus nombreux à affluer dans le camp des rebels, semant la panique autour d'eux. La pagaille régnait, constituée de désordre et d'affolement. Les cartes de la Reine Rouge, elle(même envoyée par Dartz, saccageaient tout sur leur passage, transperçant de leurs lances acérées quiquoncque se trouvait en travers de leur chemin.

La Reine Rouge se délectait tranquillement de ce spectacle, mesurant son pouvoir en se prélassant sur un trône porté par ses sbires. Puis, elle se leva lentement, et déclara son habituel phrase:
Coupez leur la tête ! déclara-t-elle en prenant bien soin d'articuler chaque syllabe de son ordre.

Du côté des Rebels, Even voyait avec désespoire ses soldats périre sous les lames de l'ennemi. Elle pensa alors à Alween avec qui elle avait connu de nombreuses heures de paix et de joies. Elle et ses compagnons étaient en danger si ils restaient ici. Elle apella alors Geyse, qui vint immédiatement et elle lui ordonna de quitter le camps. Il eut beau protesté, la capitaine avait pris sa décision et rien ne la ferait changer d'avis.

Geyse partit donc au plus vite à la recherche d'Alween, d'Alecto et des Légendaires, pendant que la guerre faisait rage autour d'eux.


Dernière édition par Geyse le Mar 3 Mai - 18:44, édité 1 fois (Raison : rajour du titre ^^'')

Gros(se) bavard(e)
Gros(se) bavard(e)
avatar


El'Istan
Messages : 313
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 20
Localisation : Je vous le dirai volontier mais..... j'suis un peu paumé au milieu de nulle part là ^^'

Feuille de membre
Votre niveau avertissements:
5/5  (5/5)
Vos points de jeux:
3/3  (3/3)

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Une rencontre inattendue   Jeu 2 Juin - 13:59

Geyse avait réunis les Légendaires, sains et saufs. Ils avaient fuis, abandonnant leurs compagnons à une mort quasi certaine car les troupes de Dartz étaient si nombreuses que les rebelles seraient épuisés avant de les avoir tous vaincus. Etanie avait suivi les fuyards et Geyse, devant l'urgence de la situation, n'avait pas eu d'autre choix que d'accepter qu'elle les suive. Malgré le fait que certains ennemi se soient dressés sur leur chemin, ceux_ci avaient tous été éliminés et les Légendaires, Alween, Etanie et Alecto n'avaient subis que des blessures superficielles.

Geyse apprit d'Alween que les dénommés Razzia et Gryf, eux aussi des Légendaires, étaient sûrement retenu prisonniers à Loch Cachos. Ainsi, le petit groupe se mit en marche à travers la forêt, en direction de montagnes puis du Grand Désert où se trouvaient les détenus.

Durant le trajet, Geyse se demanda pourquoi Even avait plus que tout voulu sauvé cette équipe qui, pourtant, n’était composée que des étrangers. Peut-être était-ce à cause de l'amitié qui la liait avec la jeune Alween ? Non, ce n'était pas seulement cela. C'était bien plus que ça. C'est alors que Geyse compris une chose, qu'il aurait dût comprendre bien avant, comme Even l'avait fait: seuls les Légendaires pourraient sauvés ce monde de l'emprise de Dartz.

Soudain, alors que le groupe s'arrêtait dans une petite clairière pour y passer la nuit, se reposer et soigner les quelques blessures qu'ils avaient suivis lors des combat, quelque chose remua dans les buissons. Un animal ? Impossible, aucune bête ne s'approcherait autant d'un campement humain. Alors quoi ?

Une brindille se fendit, suivis de quelques bruissement de feuilles. Tout le campement pris alors une poisiton défensive, au cas ou un sbire de Dartz les aurait suivi.

Soudain, la forme qui se cachait derrière les buissons fit une pirouette, et atterit juste devant les groupe. Une épée à ses côté, des botte reluisantes, un chapeau surmonté d'un plume, le nouvel arrivant déclara:
Hola, je suis le chat Potté ! Craignez-moi, misérables vermines ! Mais avant de fuir devant ma magnificence, je vous pris, intrus, de me dire vos noms sans plus tardé !

Spoiler:
 

Gros(se) bavard(e)
Gros(se) bavard(e)
avatar


El'Istan
Messages : 313
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 20
Localisation : Je vous le dirai volontier mais..... j'suis un peu paumé au milieu de nulle part là ^^'

Feuille de membre
Votre niveau avertissements:
5/5  (5/5)
Vos points de jeux:
3/3  (3/3)

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le conte devenant vrai: L'histoire (à écrire)   Mar 30 Aoû - 23:39

Gryf esquiva l'éclaire d'un Salto arrière et jetta un vif regard sur Razzia qui avait réussit à esquiver l'attaque (surprise) de Mage noire. Bakura souriait de toute ses dents et deux autres éclaires jaillirent de son pendentif, mais ce n'était pas avec deux éclaires qui blesseront les deux légendaires et il le savait. D'un geste rapide comme l'éclaire, il prit sont pendantif et le tournoya rapidement dans l'aire. Des éclaires jaillirent de partout que gryf réussissait à esquiver malgré ses quelques blessures, mais il savait que lui et Razzia n'esquivraient pas les éclaires encore longtemps. Il fallait passer à l'attaque pour distraire Bakura et en profiter pour s'enfuir, parce que le mage noire est trop puissant pour lui et Razzia. Gryf chosit le bon moment et se faufila entre quelques éclaires et d'un grand bond il se retrouva derrière l'ennemi. Bakura se tourna brusquement et 5 éclaires se dirigèrent vers gryf, ce dernier se baissa et sauta sur le mage noir risquant le tout pour le tout. Gryf empoinga les jambes de Bakura et le bouscula par terre avant de se relever rapidement et lui porter plusieurs coup de griffes au visage. Le mage noir hurlait de douleur pour chaque coup de griffe et avec un effort surhumain il asséna un coup de pied au cotes de gryf, Bakura profita de ce moment et se releva le visage toute ensenglanté. Une sphère d'énergie se créa dans la paume droite de Bakura et après quelques seconde il l'a lanca en direction de gryf avec un sourire des plus malicieux. La sphère d'énergie se diriga vers gryf d'une vitesse incroyable, le légendaire ne comprit pas ce qui se passait, il ressentait juste une terrible douleur dans son épaule droite. Gryf revola quelques mètres plus loin avant de s'écraser contre le mur du fond qui se fissura tellement l'impacte était intensement fort. Gryf ressentait que tous ses os se sont fraccasés et qu'un flot de sang sortait de son épaule, graçe à sa main gauche il bloqua l'hémoragie externe. Heureusment que la blessure n'était pas profonde, peut-être que la sphère d'énergie ne l'avait que frôler? Un bruit se fait entendre et razzia s'approcha de gryf quelques minutes plus tard qui malgré la noirceur vit Bakura sur le dos de son ami. Avant de s'évanouir,le mage noir gémit faiblement :

-Vous ...a..allez me le ...payer...ban..bande...d..e...de...

Razzia semblait surpris et aida gryf à se relever, en désaignant un trou dans le mur qui laissait paraitre un peu de lumière. Le mur n'avait pas tenu le coup et s'était écroulé, les deux légendaires pénétrerent dans une nouvelle pièce par la pérforation. La pièce était était petite et il n' y avait qu'un escalier qui menait en haut que gryf avait réussi à monter à l'aide de razzia. En arrivant au bout des escaliers razzia ouvrit la porte qui donnait sur la cour du château, il n'y avait que 6 gardes qui sursautèrent en voyant arriver les deux légendaires.
Gryf ne pouvait pas se battre vu son état et même si Razzia n'était pas blessé, il était très fatigué par les derniers jours. Il n'y avait qu'une solution pour s'enfuir de ce chateau et pour ne pas alarmer d'autres gardes: la fuite!

-Razzia, il..keuf,keuf...fuir on n'a pas..keuf,keuf ..la force ni le temps de se battre...keuf,keuf...et laisse cet enf..keuf,keuf...de Bakura ici..keuf,keuf..il sera trop incombrant.

Razzia était d'accord et pour faire diverssion il lanca le corp de bakura sur les gardes qui s'avancaient vers eux, ensuite il traina gryf au pas de course vers des montures qu'il avait reperé plûtot.

Pipelette invétérée
Pipelette invétérée
avatar


gryfman
Messages : 842
Date d'inscription : 09/06/2010
Age : 21
Localisation : Dans le hueco-mondo.

Feuille de membre
Votre niveau avertissements:
5/5  (5/5)
Vos points de jeux:
3/3  (3/3)

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le conte devenant vrai: L'histoire (à écrire)   Dim 20 Jan - 23:06

Gryf était dans une petite pièce faiblement éclairée. Gryf était assis sur une chaise et un autre homme était assis façe à lui.
Le légendaire n'arrivait pas à distinguer clairement le visage de « l'inspecteur », ce qui s'explique par l'obscurité qui régnait dans ladite pièce. Gryf venait à peine d'entrer, qu'il voulait déjà ressortir. Une table séparait les deux hommes.

- Cet interogatoire est-il vraiment nécessaire ? Mes amis ont pourtant déjà témoignés.
- Allons, allons. Vous saviez pourtant très bien que j'ai besoin d'interoger TOUS les Légendaires sous ordre du Roi !
- Eh bien. Je vous écoute, plus tôt on aura commencés et plus tôt on aura finis, déclara Gryf après un long soupir.

L'inspecteur royale esquissa un mince sourir, lui aussi avait hâte d'en finir. Il fixa Gryf quelques instants avant de commencer ce qui allait être un long et pénible interogatoire.

- Bon. Qu'est ce qui s'est passé après votre arrivée dans le Repère du Mage Bakura ?
- Les lieux étaient déserts, on fouillant une des pièces je suis tombé sur un livre Mystérieux. Je n'ai fais que le froler et hop ! Je me suis retrouvé dans un autre monde aux allures bizzaroïdes. J'était très heureux de retrouver ma taille adulte !
- Donnez moi des détailles sur ce monde. Décrivez moi également les habitants de ce monde.
- ... Mais p*ta*n ! Pourquoi vous aviez besoin de ces infos ? Et puis ce monde était différent d'Alysia. Point Barre. On s'en f*ut des détailles et des habitants. Namého !
- Veuillez répondre à la question sans vous plaindre. Ah oui ! Surveillez votre language grossier également.

Une heure plus tard, Gryf n'avait toujours pas fini. Après avoir décris l'autre monde et les habitants de celui çi pendant plus de dix minutes, il a du également répondre à d'autre questions.
Ainsi, le Légendaire a parlé d'Alecto, d'Alween, de Dhydra, de l'incident qui s'est produit à l'auberge entrainant la disparition de Razzia, de son combat contre les soldats de Dartz entrainant son propre enlèvement, de ses retrouvailles avec Razzia, du combat contre le générale Mac Assin alias Tête de Cochon, de leur mésaventure dans le Labyrinthe, de l'affrontement du Démon dans la cave et de leur combat contre le Mage Bakura. Gryf venait à peine d'expliquer l'astuce grace à laquelle lui et Razzia ont réussis à s'échapper que l'inspecteur Royale que ce dernier lui posa aussi tôt une nouvelle question.

- Donc, après vous être enfuis avec les montures. Que s'est-il passé ?
- On a galopés pendant quelques heures. Une dizaines de gardes nous ont poursuivis au début, mais nous avions réussi à nous en débarasser en montant un guet-appens ! On pense que c'était les derniers gardes prêsent dans la forteresse, ce que nous avions découvert plus tard confirma nous soupcons ...
- Justement, que s'est-il passé ? Où aviez vous retrouvés vos compagnons ?
- Nous sommes arrivés dans un camps ravagé, intrigués nous avions suivis des traces laissés et on retrouvé le corps d'un chat vêtu d'un chapeau et de bottes. Nous avons continués et on abouti en plein milieu d'une immense bataille opposant des milliers de soldats de Dartz façe au survivants rebelles. Les morts des deux camps se comptaient par centaines, environ 500 hommes et humanoides jonchaient le sol se noyant dans leur sang. Le spectacle était horrivle. Inutile de vous dire que la bataille était loin d'être fini. Aussi tôt arrivés, moi et Razzia âllames aider nos amis qui résistaient tant bien que mal.
- Continuez. Que s'est-il passé par la suite ?
- ... Ensuite ? Ahahaha. Dartz est arrivé avec Bakura remis sur pied. Ahaha ... Ensuite tout a dérapé. Absolument tout.


-Autre lieu. Dix jours plus tôt -



Dartz. C'était lui, c'était cet empreur qui a mené à la « destruction » de son monde. Alecto n'en croyait pas ses yeux. Elle pouvait enfin se venger de son pire ennemi. Elle jeta un coup d'oeil aux autres. Alween et Geyse combataient côte à côte, Les légendaires étaient en première ligne et décimait à eux seuls ¼ des soldats ennemis.
C'est ta chance. Les rebelles résistent assez bien malgré le massacre du camps et leur nombre inférieur, mais ils ne peuvent continuer ainsi. Tue Dartz et les soldats de l'empreur céderont à la panique. Alors la victoire sera garantie.
Alecto se retourna intriguée. C'était Etanie. Celle-ci lui adressa un sourire chalereux avant de disparaitre soudainement.
Qui était réelement cette Etanie ? Alecto s'en moquait pour le moment, sa mystérieuse alliée avait raison. Dartz devait mourrir.
Le rebelles étaient à peine une centaine tandis que les soldats du chaos étaient au moins 400 encore ! Certes, l'armée de Dartz n'avait jamais été aussi impuissante et peux nombreuse, mais elle restait plus forte que les rebelles !
Alecto s'élanca vers Dartz qui étaient en retraite sur une colline toute en criant aux autres de la rejoindre.
Alween trancaha un peid à un soldat avant de suivre Alecto pour l'aider. Elle était inquète de laisser ses amies alors qu'elle venait de les retrouver il y a peu de temps. Ces dernières la rassurent d'un pouce en l'air.
Geyse qui a suivi Alween ne put s'empêcher de trouver çela un peu cliché, ce qui lui mérita un regard noire de la part de celle qu'il considère comme sa petite soeur.
Shimy, Jadina, Gryf et Razzia s'élancerent quant à eux sur Bakura le mage. Ils avaient des comptes à régler.
Ténébris préférait s'occuper de Mac Assin, d'après Gryf, il avait osé attaquer son chéri et c'était inadmissible !

Alween figa. Entre elle et le cupide empreure se trouvait une ennemie de taille : Mealia. Son ancienne disciple. Alween retint ses larmes, elle ne voulait pas faire paraitre ses émotions. Elle savait qu'elle n'avait nul autre choix que de tuer celle qui autrefois était sa protégée, son amie et même sa ... Soeur. S'engaga alors le combat le plus déchirant qu'elle a du entreprendre. Mealia était restée muette, se contentant de quelques ricanement après chacun des coups échangées. Alween matérialisa une boule de feu et la projetta sur Mealia, cette dernière esquiva avec une grande agilité. Elle avait progressée depuis le temps. La mesterne enchaina avec les attaques magiques, ne laissant pas de répit à Mealia, mais aucune boule de feu ou décharge électrique ne réussit à faire mouche. Se concentrant maximalement elle envoya une boule de feu, une décharge électrique et des pointes de glaces sur son ennemie. C'est là que Mealia qui ne se contentait qu'à éviter les attaques depuis le début pour fatiguer Alween commit l'erreur fatale ! Elle sauta pour esquiver cette attaque magistrale. Alween l'attendait déjà, épée double en main. Elle lui transperca le coeur et un poumon. « -Tu as progressée, mais pas assez. Adieu Mealia ». Une larme coula sur la joue d'Alween, mais elle savait qu'elle venait de prendre la bonne décision.

Pendant ce temps. Ténébris venait de Trancher la tête de Mac Assin avec ses deux lames. Il était farouche, mais la fille du sorcier noire en avait connu des plus féroces, et personne n'a atteint le niveau de son Razziounet. C'est là qu'elle s'est rendu compte qu'elle venait de tuer pour la première fois depuis longtemps, mais cette fois elle ne y a pas pris de plaisir. Aussi méchant qu'il pouvait être, le générale Mac Assin méritait-il de mourrir ? Certainement, mais un procès lui aurait donné la sanction qu'il mérite. Ténébris s'écroula par terre et hurla sa rage, elle ne voulait pas redevenir comme avant, non ... plus jamais. Elle resta dans cette position longtemps, se souciant peu des événemments qui se produisaient plus loin.

Bakura était silencieux devant les quatre légendaires qui lui fesaient façe. Il voulait sa vengeance.

"La fin du mal est proche.
L'une retrouvera sa famille,
l'autre son intégrité,
Une autre un amour perdu,
Une autre sera déliée de son serment ,
Une autre retrouvera l'usage de son corps,
Une autre le calme dans sa tête,
Une autre sera pardonnée,
Pour que la dernière,
Retrouve son Ame et devienne le secours .
Les Huit détruiront le mal pour installer le bien,
Jusqu'au jour où la Mort reviendra,
Et alors tout s'effondrera ».

Cette prophétie était un piège, pour donner une lueur d'espoire aux rebelles et par la suite écraser cette lueur d'espoire. Sans espoire, les populations de l'Atlentide pouvaient facilement être dominés. Le piège aurait du fonctionner correctement, mais c'est le contraire qui s'est produit : Les légendaires étaient plus puissants qu'il ne se l'imaginait !
Shimy attaqua la première, en envoyant une vague d'eau sur le mage. Jadina enchaina avec une attaque magique ... verdoyante ! (Ouais c'est pourri, et alors ? XD).
Bakura leva un bouclier magique pour parer l'attaque de Jadina et sauta agilement sur Shimy. Il serra sa main sur la gorge de l'elfe espérant l'étrangler, mais celle çi fusionna avec lMair et s'échappa. Décidement, ce combat serait très long.

Quand Alween rejoignit Alecto, Dartz avait déjà mis Geyse hors combat. Un puissant coup de pied en pleine poitrine avait envoyé voler le rebelle une dizaine de mètres plus loin avant qu'il ne percute un gros rocher et qu'il s'écroule. Alween était néamoins rassurée, Geyse bougait encore. Elle échanga un regard avec Alecto, cette dernière se transforma en un énorme Ours vétu d'une armure. Après quoi, les deux amies lancèrent leur attaque sur Dartz.

Une heure plus tard.
Un massacre. Un carnage. Une tuerie. Une boucherie. Non. Un génocide. Non, Non. C'était une hécatombe. Voilà.
Les corps qui jonchaient sur le sol ne se comptaient pas, il y en avait beaucoup trop. La trentaine de survivants du coté de rebelles ont finis par vaincre « les soldats du chaos ». Hélas, Even avait péri en protégant Dhydra d'un soldat qui s'en prenaient au blessés sans aucune honte. Djelia, elle, avait perdu son bras gauche durant la bataille. Jamais plus elle ne sera la Mesterne qu'elle était. Mais les rebelles avaient exterminés les soldats de Dartz ! Ils avaient en quelque sorte gagnés !
Faux.
Dartz était encore vivant, à lui seul il pourrait massacrer les rebelles. Il pouvait monter une armée plus puissante si il le voulait.
Rien n'était gagné sans la mort de l'empreur. Alween et Alecto n'arrivaient pas à en découdre malheureusement.

-HinHinHin. C'est tout ? Vous n'aviez vraiment rien d'autre ? Eh bien, me voilà déçu. Ce combat ne m'amuse plus et je crains malheureusement que votre heure vient de sonner mes jolies. Vous alliez mourrir comme vos compatriotes. Regardez. Il ne reste que quelques survivants. Après m'être occupé de vous, je les éliminerais tous. Même les légendaires ne vous sauveront pas !

- Jamais ! Quel que soit votre puissance, nous sommes plus nombreux ! Répliqua Alecto

- ... Je dois avouer que vous aviez raison. Je ne me salirais pas les mains pour vos mésirables amis. Répondit calmement Dartz avant de lever les mains et de prononcer une formule.

Une cinquantaines des soldats de Dartz se relevèrent, une aura noir se dégagait de leurs corps et leurs yeux étaient injectés de sang. Ils se jetèrent sur les rebelles, qui étaient ébahis devant ce spectacle extraordinaire.

- Je ne possède pas autant de pouvoirs que Bakura, mais je m'y connais un peu en magie noir. J'aurais bien voulu ressuciter mon armée entière, mais je n,en ai pas les capacités requises ! De toutes manières, une cinquantaines de soldats suffiront, après tout ils sont plus puissants, plus rapides et plus agrressifs. Regardez, dans quelques minutes, vos amis vont tomber comme des mouches !

Alween retourna lentement sa tête et regarda les soldats chaotiques foncer vers les rebelles restants. Ces amis fesaient courageusement façe à cet assaut.
La Mesterne écarquilla les yeux et ouvra la bouche.
Un filet de sang s'en échappa.
Quelques secondes plus tôt, Dartz profitant de l'inattention d'Alween s'élança vers elle. Arrivé devant elle, il enfonça sa main dans sa poitrine et lui arracha sauvagement le coeur. Elle s'éffondra aussi tôt. Morte.
Alecto ne retint pas son cri. Elle ne retint pas non plus ses larmes. Elle reprit sa forme d'Elfe noir et dégaina ses deux haches empoisonnées.
Dartz allait mourrir sous sa main, sa VRAIE main.

Plus loin, les légendaires n'avaient toujours pas réussis à abbattre Bakura, qui se montrait moins imprudent que contre Razzia et Gryf. Il lança une sphère de magie noir sur Shimy, la légendaire était à terre après s'être méchament pris une attaque du Mage. Déjà blessée, elle ne pourrait résister à cette nouvelle attaque, mais elle ne pouvait pas la dévier vu son état. Elle était perdue. La sphère allait percuter la Légendaire, quand Ténébris apparut. Elle aspira alors l'attaque avec son braclet et la renvoya imédiatement avec l'autre braclet !
Surpris, le mage noir ne put éviter sa propre attaque. Il fut projetté plus loin et se releva avec une épaule brulée et terriblement amochée. Il n'était plus çertain de remporter ce combat, il fallait qu'il se débarasse des légendaires ... c'était une erreur de vouloir les pièger ici. Bakura voulait se venger d'Alysia, mais avec les légendaires dans les parages ca ne serait pas simple. Même si il devait perdre la moitié de ses pouvoires en utilisant cette « attaque » !

- Adieu. Même Razzia avec son bras de démon ne pourra vous protéger contre cette attaque. Bakura rejoignit ces deux mains et fait un signe particulier.

C'est alors que l'Atlantide se met à trembler et pencher d'un coté. Un peu déstabilisé, Bakura ne perdit pas pour autant sa concentration. Il avait ammasé assez d'énergie ennvironante pour lancer son attaque dévastatrice. Il sourit, profitant au maximum de cette situation. Il voulait dire un dernier mots à ses ennemis, mais aucun son ne sortit de sa bouche. Par contre, il cracha une quantitée énorme de sang. Il s'écroula par terre et mourut après plusieurs secondes d'agonie.
Geyse. Le rebelle avait planté une lance dans la gorge du magicien, ce n'était pas le bon moment où les Légendaires devaient partir. L'Atlantide avait encore beoin d'eux. Ce que Geyse ignorait, s'était que la mort de Bakura entrainerait immédiatement le retour des légendaires vers Alysia. Un vortex apparut alors et asspira les cinq héros.

Gryf ne comprit pas tout de suite ce qui s'est passé. Il se trouvait soudainement dans le reprère du Mage Bakura et il avait retrouvé sa taille d'enfant. Le doute n'était plus permis, ils étaient de retour sur Alysia. Une seconde plus tôt, Gryf regardait ce qu'avait prédit Razzia plus tôt :
L'Atlantide sombre au fin fond des océans, les forces rebelles et les soldats de Dartz ne se bataient plus et s'accrochaient à tout ce qu'ils pouvaient.
Seuls Alecto et Dartz s'affrontaient dans ce qui semblait être un combat sans fin.

- Fin du Flashback -


- Et voilà. Après on est retournés faire notre rapport au Roi et vous saviez la suite je présume. L'important c'est que Bakura soit mort.
- Oui. Vous pouviez sortir et je vous remercie de votre collaboration !

Gryf sortit en claquant la porte de la petite pièce. Il rejoignit ses amis. Ils avaient organisé une cérimonie à la mémoire des morts de la Bataille d'Atlantis.


- °Fin du Conte devenant vrai ° -



Pipelette invétérée
Pipelette invétérée
avatar


gryfman
Messages : 842
Date d'inscription : 09/06/2010
Age : 21
Localisation : Dans le hueco-mondo.

Feuille de membre
Votre niveau avertissements:
5/5  (5/5)
Vos points de jeux:
3/3  (3/3)

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le conte devenant vrai: L'histoire (à écrire)   





Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 

Le conte devenant vrai: L'histoire (à écrire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

 Sujets similaires

-
» Le conte devenant vrai: L'histoire (à écrire)
» Le conte devenant vrai (CASTING COMPLET)
» Histoire de Korrigans/Conte breton
» tw steel ,effet de mode ou vrai style
» Une grave question d'histoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Légendaires : Nouvelle ère :: Papotage en règles :: Le conte devenant vrai-