Site créé pour ceux qui veulent discuter entre estimateurs positifs de la direction de la BD.
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Entre deux mondes: La quête d'Altarina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageAuteur
MessageSujet: Entre deux mondes: La quête d'Altarina   Sam 23 Fév - 21:55

Entre deux mondes:
La quête d'Altarina


Chapitre 1: Ma volonté, retrouver les symboles de la justice.

Oroban, la capitale du royaume de Larbos était en pleine effervescence. Ce n'était pas le Heroes day, mais cette date marquait un événement tout aussi voir plus important que la fête nationale. Aujourd'hui, cela faisait 20 ans que la malédiction de Jovénia fût contré et que Alysia avait retrouver son véritable visage. Au milieu de la foule euphorique, une adolescente de 16 ans se dirigeait vers la taverne des trois licornes. Une fois à destination, elle entra dans le bâtiment et s'installa à une table entre le comptoir et une fenêtre donnant sur la rue bondée. La jeune fille détailla ce lieu qu'elle connaissait si bien, les murs de pierres taillées où était exposé diverses têtes de gibiers empaillés ainsi que des boucliers et armes de collections, étaient soutenus par de solides poutres en chêne massif, le sol aussi en bois venait d'être ciré et glissait légèrement surprenant quelques clients au passage. Au dessus du comptoir s’étendait un second étage ou se trouvait d'autres tables ainsi que l'accès aux chambres et au lieu d'aisance. Le gérant de la taverne s'approcha de la table de l'adolescente, tirant celle-ci de sa contemplation. Elle se tourna vers l'homme brun d'environs 40 ans vêtu d'une tunique verte, d'un pantalon et de bottes marrons, et le salua:

- Bonjour monsieur Vanderg. Je suis contente de vous revoir. A vrais dire j'ai eu du mal à venir ici, il y a tellement de monde dehors qu'il est pratiquement impossible de circuler.
- Bonjour ma chère Altarina. Je te comprend, mais ça fait du bien un tel événement de temps en temps. En tout cas tu as bien grandis depuis la dernière fois. Fais attention à force de t'embellir de la sorte tu va avoir tous les hommes d'Alysia à tes trousses. Plaisanta le tavernier.
- N'exagérer pas monsieur Vanderg. Ria la jeune fille. «Sinon pourrais-je avoir le cocktail habituel s'il-vous-plaît je meure de soif.»
- Bien sur. Cocktail mangue, papaye, fruit de la passion et litchi sans alcool, c'est partit. L'homme s'en alla préparer la commande, laissant Altarina retourner à ses pensés.

Sur le mur à l'opposé de la salle se trouvait un miroir où elle observa son reflet. Elle avait la peau pale, de grands yeux aux iris dorés et aux pupilles fendues. Ses cheveux rouges vifs était attachés en une queue de cheval sur le côté droit, quelques mèches retombant par dessus un bandeau ocre serti d'une petite pierre turquoise sur son visage, deux mèches plus longues l'encadrant de chaque côtés. Elle était vêtue d'un bustier ocre doré au bord turquoise, d'un short moulant marron foncé avec deux pans d'un tissus très rigides de chaque côtés de la même couleur que le haut, et de sandales marrons remontant au dessous des genoux. Deux grands bracelets argentés au motifs turquoises ornaient ses poignets et une étrange marque grise-bleue était visible sur le dos de sa main droite.

La porte de l'auberge s'ouvrit, laissant entrer un homme dans la cinquantaine, une cicatrice en croix sur son œil droit, une longue chevelure rousse commençant à grisonner et une armure bleue étincelante sur le dos qui rejoignit Altarina à sa table. Celle-ci lui lança un sourire radieux et l'invita à s'asseoir:
- Ravis de vous revoir commandant Ikaël, comment allez vous?
- Fatigué à vrai dire. J'ai énormément de travail ces dernier temps. Entre les réunions qui n'en finissent pas, la paperasse qui s'accumule et les nouvelles recrues plus indisciplinées qu'un troupeau de culbutars sauvage, je ne sais plus où donner de la tête.
- Et je suppose que les festivités n'arrange rien?
- En effet. Mais passons, tu m'as envoyé un message me disant que tu désirais me parler d'une affaire importante. De quoi s'agit-il?

Le gérant de la taverne amena la commande d'Altarina. Elle le remercia et avala une gorgée de son cocktail favori avant de commencer:

- Et bien, aujourd'hui cela fait 20 ans que les Légendaires on réussit à annihiler l'effet Jovénia. Seulement comme vous le savez, ils sont portés disparut depuis ce jour. Les Fabuleux sont partit à leur recherche, mais nous n’avons plus eu aucune nouvelle d'eux à leur tour. Tous les groupes de héros d'Alysia ont enquêter mais ils se sont volatilisé dans la nature les uns après les autres sans laisser de trace. Et il y a maintenant 10 ans, les Shykad sont à leur tour partis à la recherche des disparus, et comme tous ceux avant eux ils ne sont jamais revenu. Altarina avait terminé sont récit dans un murmure, Ikaël la fixait comprenant parfaitement ce qu'elle ressentait, il inspira profondément et prit la parole:
- Oui je sais cela. A un moment j'avais pensé partir aussi à leur recherche, mais Altair m'en a dissuader me rappelant que Alysia avait besoin des Faucons d'Argent. Car depuis que tous les héros d'Alysia ont disparus, les criminels s'en donnent à cœur joie pour mettre la pagaille un peu partout. Et cela est vraiment problématique.
- Effectivement j'ai entendu dire que la situation est très tendue dans le nord. Mais j'ai beaucoup réfléchis et effectué de nombreuses recherches, ainsi j'ai pus retrouver les dossier de mes parents sur cette affaire. Et il s'avère qu'ils contiennent des éléments très intéressants. Expliqua la jeune fille.
- Qu’entend tu par ''des éléments très intéressant''?
- Apparemment toutes cette histoire aurait commencé bien avant la formation de Légendaires. D'après ce que j'ai pus comprendre, quelqu'un aurait influencé le destin pour que tous les événements allant de la création des Légendaires à toutes ces disparition inexpliquées, en passant par l'accident Jovénia, la réincarnation puis destruction d'Anathos aient lieu. Le commandant frémit en entendant ces paroles, il n'en croyait pas ses oreille et se disait que tous ceci était absurde.
- Mais, comment est-ce possible? Cette histoire est complètement absurde. Il est impossible d'agir ainsi sur le court des choses.
- Pourtant, je doute que mes parents et leur groupe feraient un rapport complet sur une chose dont il ne sont pas sure de la véracité. De plus, ma mère soupçonnait depuis longtemps que quelque chose de louche se tramait dans l'ombre. Elle surveillait depuis longtemps je cite ''Cette femme mystérieuse qui semble préparer quelque chose aux lourdes conséquences en utilisant des héros du passé qu'elle ressuscite pour en faire ses soldat.''
- Je vois... Parvint à articuler Ikaël qui était perdu par ces nouvelles informations. «Et que compte tu faire?»
- Mes amis sur Terre ont perdu espoir de retrouver un jour nos parents, et ils ne veulent plus entendre parler d'Alysia ou de voyage dimensionnel. Mais il est hors de question que j'abandonne. Je veux savoir ce qu'il s'est passé, je veux obtenir des réponses à mes questions. Et pour aller droit au but, je vais à mon tour partir à la recherche des Légendaires, des Shykad et de tous ceux ayant disparus.
- Attend, c'est extrêmement dangereux ce que tu compte faire. Je ne peux pas te laisser partir ainsi à l'aventure. Imagine que tu disparaisse à ton tour, personne ne pourrait venir à ton secourt.
- Je sais que je prend d'énormes risques. Mais j'en ai assez de rester là à ne rien faire. Il est grand temps que ce monde réagisse et ce décide enfin à se prendre complètement en mains. Surtout ces abruti de politiques aussi inutiles qu'énervants, qui préfèrent se laver les mains des problèmes de la société et faire la fête en vous laissant tous le sale boulot.
- Je dois avouer que je suis d'accord avec toi. Et crois moi si il n'en tenait qu'à moi cela ferait longtemps que je serais parti à la recherche des Légendaires, mais je ne peux décemment abandonner mon poste et mes hommes.
- Je le sais bien Ikaël. Vous êtes un homme de valeur et vous avez de grandes responsabilité. Mais je vous rassure je ne compte pas partir seule, et je sais à qui m'adresser pour ce voyage. Sur ses mots, Altarina se leva en déposant l'argent pour la boisson sur la table. Elle salua monsieur Vanderg et se prépara à partir lorsque le commandant la retint:
- Fais attention à toi. Je n'ai pas le pouvoir de t'empêcher de partir, mais je suis inquiet.
- Vous semblez oublier mon cher commandant que je suis la fille de deux des plus puissant spiritians. Je ne compte pas disparaître de si-tôt. Au revoir Ikaël et passez le bonjour à votre femme et à vos enfants de ma part. Elle quitta la taverne et se mêla à la foule festoyant dans la rue.
Ikaël fixa la porte, repassant la dernière phrase de la jeune fille en boucle dans son esprit. Il poussa un long soupir et murmura tristement:
- Et ils ont quand même disparus sans laisser de trace.

Co-admin céleste
Co-admin céleste
avatar


Solaris
Messages : 702
Date d'inscription : 28/03/2010
Age : 24
Localisation : Dans la Cité des Etoiles

Feuille de membre
Votre niveau avertissements:
5/5  (5/5)
Vos points de jeux:
3/3  (3/3)

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre deux mondes: La quête d'Altarina   Lun 27 Jan - 14:08

Chapitre 2: Entre la lâcheté de mes amis et le courage des assassins, mon choix est fait.

- Je refuse.
- Mais, pourquoi Shironkosun? Tu ne veux pas savoir une bonne fois pour toute ce qu'il c'est passé? Demanda Altarina dépitée.
- Écoute Alta, je sais qu'on se connaît depuis des années et que je te dois la vie... Seulement il est hors de question que je risque ma vie dans une mission aussi inutile et de toute façon voué à l'échec. Alors désolé Altarina mais ce sera sans moi! Expliqua sèchement Shironkosun.
- Très bien... Adieu. La démone sorti en refermant la porte derrière elle, tout en ruminant ses sombres pensées «fum... Je laisse tomber. De toute façon ce n'est qu'un lâche.» Elle s'éloigna d'une centaine de mètres, puis revint soudainement en trombe et donna de furieux coups de pieds dans le mur de la propriété en vociférant:
- ROOH LACHE! TROUILLARD! DEGONFLE!!!

Altarina reparti en direction de la forêt contenant difficilement sa rage. Durant les deux dernière semaines, Elle avait fait le tour d'Alysia et du monde elfique afin de demander à tous ceux ayant le potentiel pour cette mission de l'aider, mais tous ont refusé prétextant des raisons risibles où ne voulant tout simplement pas laisser tomber leur petit quotidien bien confortable. En ce qui concernait Sirius, Sheïtan et Rigel elle savait parfaitement que comme Ikaël, ils avaient de grandes responsabilité. La jeune fille n'allait pas non plus priver Alysia du tout dernier groupe de héros restant composé de Regulus et ses amis.

Cela faisait 3h qu'Altarina marchait dans la forêt quand elle entendit soudain des cris venir dans sa direction. Elle ne tarda pas à apercevoir un jeune homme richement vêtu foncer sur elle et se cacher derrière son dos. Deux autres hommes, masqué cette fois arrivèrent devant elle, ils tenaient des sabres dans leurs mains et semblaient poursuivre le noble.
- Tiens donc, il semblerait que nous ayons trouvé une nouvelle proie forte alléchante. S'exclama l'un des bandits.
- Et c'est qu'elle à l'air mignonne en plus. Dis moi ma joli, c'est pas un endroit pour toi ici. Et si tu venais t'amuser avec nous?
Le peu de calme qui restait à Altarina parti en fumée. La démone foudroya le brigands du regard et lança une puissante lame d'air qui passa juste au dessus de leur tête et trancha tous les arbres dans un rayon de 500 mètres. Les trois homme restèrent tétanisés par cette démonstration de puissance, et tandis que la jeune fille préparait une nouvelle attaque, les deux bandits fuirent sans demander leur reste.
____________________

La nuit commençait à tomber, Altarina et le jeune noble installèrent un campement et le dernier prit la parole:
- Encore merci pour tout à l'heure, sans vous, j'ignore si je serais encore en vie en ce moment.
- De-riens. Tu compte me suivre encore longtemps comme ça? Demanda sèchement Altarina.
- Et bien... Dans cette forêt, il vaux mieux que nous voyageons à plusieurs, ce sera moins dangereux. Au fait je m'appelle Mérill et vous quel est votre nom?
- Tu es un noble orchidien n'est ce pas? Tu ferais mieux de retourner dans ton château, car si tu n'est même pas capable de faire face à de vulgaires brigands, tu n'a aucune chance de survivre longtemps dans cette région.
Altarina déposa un tas de bois sec et chercha de quoi allumer un feu, quand Mérill envoya une petite boule de feu qui embrasa le bois. Altarina se tourna vers lui surprise et demanda:
- Tu es magicien?
- Oui je maîtrise la magie orchidienne et celle du feu. Répondit fièrement Mérill.
- Et pourquoi tu ne t'en es pas servi au lieu de fuir comme un girawa apeuré?
- Effectivement maintenant que vous le dites... A vrai dire je n'y ai pas pensé sur le coup.
La démone fit des yeux rond et se demanda sérieusement comment elle devait réagir. Finalement elle partit dans un fou rire tonitruant sous l'air boudeur de Mérill.

____________________

- Sinon, que fait donc un jeune noble si loin de ses terres? Demanda Altarina s'étant remise de ses émotions.
- Et bien j'en avais assez de mon quotidien enfermé dans une cage dorée, alors j'ai décidé de quitter mon palais à l'insu de ma famille afin de découvrir le monde et ses vérités. Expliqua Mérill en préparant le repas.
- Et quel est ton but si ce n'est pas indiscret?
- Pouvoir comprendre le peuple et ainsi adopter la politique la plus juste et efficace pour eux lorsque je deviendrais le dirigeant de la région d'Anacamptis 1.
- C'est une bonne raison en effet. Mais si tu veux réaliser ton objectif, il faudrait déjà que tu évites de te faire tuer par les premiers brigands venu. Plaisanta la démone.
- Effectivement ce serait plus judicieux. Et vous pour quelle raison voyagez-vous?
- Je souhaite simplement comprendre pourquoi mes parents ont disparus. Avec leur groupe, ils étaient partit il y a 10 ans à la recherche des Légendaires et des autres héros... Mais comme eux ne sont jamais revenu.
- Je suis sincèrement désolé. Seulement n'est-il pas dangereux de partir seule dans une telle quête?
- Si mais tous ceux à qui j'ai demandé on refusé de m'aider.
- Je vois... Murmura Mérill dans un souffle.

Les deux jeunes mangèrent puis s'installèrent pour dormir mais aucun ne parvint à trouver le sommeil. Altarina songeait au dernier recours qu'elle avait envisagé si elle ne trouvait pas de compagnons pour cette quête. Cela faisait maintenant six jours qu'elle avait envoyer son message en espérant qu'il soit arrivé à destination. Tandis que de son côté, Mérill se retournait en boucle la dernière phrase prononcé par l’adolescente en pesant le pour et le contre de la décision qu'il s’apprêtait à prendre. Soudain un bruissement d'aile suivit d'un cris perçant retentirent au travers des arbres faisant sursauté le jeune noble. Altarina se leva, tendit son bras gauche et un majestueux faucon gerfaut blanc-argenté se posa en mettant en évidence sa patte ou un message était accroché. La démone retira le papier et le lu, son visage s'illuminant d'une grande joie.

- Merci Eldaël. Tu as fais un excellent travail. L'oiseau de proie inclina sa tête et s'en alla savourer une carcasse bien mérité un peu plus loin sous l’œil ébahit de l'orchidien.
- Whaou ce faucon est magnifique. Il est quasiment impossible d'en trouver de cette couleur. Une bonne nouvelle sinon?
- Oh oui, un des mes problème est enfin réglé.
- Tant mieux alors. Au fait j'ai bien réfléchis à ce que vous avez dis tout à l'heure, et au risque de me montrer vraiment très présomptueux après mon arrivé plus que pitoyable de cet après midi... Mérill inspira un grand coup: «Je souhaiterais vous accompagner dans votre quête et vous aider à résoudre ce mystère.»
Pour la deuxième fois de la soirée, Altarina avait les yeux en soucoupe. Décidément ce garçon était vraiment surprenant. Voyant la tête qu'elle tirait, le jeune homme s'empourpra et se noya en excuse en bafouillant:
- M...mais si v..vous refusez je comprendrais parfaitement. Après tout je ne suis qu'un froussard lâche...
Altarina posa sa main sur l'épaule du noble et lui souris tendrement.
- Déjà plus que froussard je dirais plutôt que tu es impressionnable du fait de ton ignorance du monde extérieur. Ensuite un lâche n'aurait même eu l'idée de me proposer son aide aussi infime soit elle comme tu viens de le faire.

Mérill était touché par la tirade de la jeune fille... dont il se rendit compte qu'il ne connaissait toujours pas le nom. La démone profita de ce moment de silence pour enfin porter une réel attention au jeune homme. Il avait un visage plutôt allongé au traits fin, un regard doux au iris bleu océan. Ses cheveux châtains étaient coiffés en catogan attaché par un ruban bleu, une petite mèche tombant sur son front. Côté vêtements, le jeune homme portait une chemise à jabot légèrement bleutée, une culotte marron, de grandes chaussettes miraculeusement restées blanches lui arrivant aux dessus des genoux, et des chaussures bleues parfaitement cirées avec un léger talon. Sa veste luxueuse bleue au bordures dorées était posé sur un tapis en guise d'oreiller.
Altarina retira sa main de l'épaule de Mérill et lui tendit la droite en déclarant:

- Je m'appelle Altarina, saidaihiran 2 spiritian de Sutashiti 3. Et c'est avec plaisir que j'accepte ta proposition.
Le châtain tiqua aux termes 'saihiran' et 'spiritian' comprenant à qui il avait à faire puis saisi la poignée de main de la démone en répondant:
- C'est un honneur pour moi de pouvoir accompagner une personne de votre rang.
- Juste une chose... Laisse tomber le vous, je n'ai que 16 ans après tout. Et toi quel age as tu?
- J'en ai 19.
Et je vais essayer d’arrêter de vo... te vouvoyer. Enfin si cela n'est pas indiscret où allons nous aller demain?
- Nous irons à Plein Soleil pour retrouver Miguël le chef de la guilde d'assassin Dark Lunacy qui a accepté de m'aider dans ma quête. Je sais pas toi, mais entre la lâcheté de mes sois disant amis et le courage des assassins, mon choix est d'or et déjà fait. Bonne nuit Mérill.
Altarina s’endormit sans plus de cérémonie tandis que Mérill dégluti commençant soudainement à légèrement regretter sa décision.

Co-admin céleste
Co-admin céleste
avatar


Solaris
Messages : 702
Date d'inscription : 28/03/2010
Age : 24
Localisation : Dans la Cité des Etoiles

Feuille de membre
Votre niveau avertissements:
5/5  (5/5)
Vos points de jeux:
3/3  (3/3)

Revenir en haut Aller en bas
 

Entre deux mondes: La quête d'Altarina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [ABC Studios] Ghost Whisperer - Mélinda Entre Deux Mondes (2005-2010)
» [EuropaCorp] Arthur 3 : La Guerre Des Deux Mondes (2010)
» " Arthur 3 : La guerre des deux mondes "
» Entre deux ciels
» [XO Editions] Oksa Pollock : Le coeur des deux mondes" (T3)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Légendaires : Nouvelle ère :: Papotage en règles :: Créations de fans :: Ecritures-